Ce que je souhaiterais recevoir au pied du sapin…| Minimaliste et utile.

Noël arrive dans moins de un mois ! Et mon cœur ne le veut toujours pas. Parce que, ce Noël est particulier par rapport au Noël dernier. Ma mamie a rejoint les étoiles au mois de février, me laissant orpheline de grands-parents. Ce sont mes premières fêtes sans elle, les premières mais qui ne seront malheureusement pas les dernières. Bien que le deuil soit fait de mon côté, cela me fait bizarre de me dire que elle ne sera pas avec nous, que notre table ne comptera que quatre couverts. Elle ne se goinfrera plus de noix de cajous, ne triera plus sa viande et mon père ne pourra plus faire rire toute la tablée en la charriant et en se moquant de son dentier. Tout cela est terminé et je dois la laisser partir. Le monde doit continuer de tourner sans elle.

Noël arrive dans moins de un mois ! Et bien que mon cœur ne soit pas à la fête, la période est parfaitement choisie pour vous présenter ma liste de souhaits de cette année. L’année dernière, je vous proposais dans cet article, ma liste de souhaits avec des produits utiles au quotidien. Je réitère cette année, en vous proposant ma wishlist composée uniquement de produits utiles et éthiques.

Ma wishlist de Noël minimaliste et utile

Des culottes menstruelles lavables Thinx  |  On attaque fort avec ce premier objet que je voudrais avoir ! Vous le savez probablement si vous avez lu cet article, ce ne seront pas mes premières culottes lavables. Malheureusement mes premiers pas dans cette industrie se sont révélés infructueux et je me suis tout bonnement faites arnaquer par une marque qui se disait française, proposant des produits naturels et de qualités, avec en matière première le coton mais qui était, finalement, une marque qui revendait des produits chinois fait à base de dérivés de pétrole. Tout sauf quelque chose de naturel ! Je souhaite donc renouveler mon expérience avec une autre marque puisque, malgré ma mauvaise expérience avec la marque cité au dessus, le port des culottes lavables me convient parfaitement. En effet, la culotte lavable à tout pour plaire. Elle est qualitative, éthique et écologique. Seul ombre au tableau : les prix qui sont parfois onéreux pour une seule culotte mais qui en font un cadeau parfait à offrir.

Des lingettes démaquillantes en tissus  |  Les cotons jetables sont mes indispensables au quotidien. Malheureusement leur utilisation quotidienne pollue énormément. Dans une optique plus naturelle, on trouve sur le marché des lingettes démaquillantes lavables qui sont les parfaits dérivés des cotons jetables industriels. Lavables, ils durent dans le temps et sont un essentiel de la salle de bain au mode de vie minimaliste.

Un ensemble de parure de lit  |  Un cadeau intelligent et utile mais aussi indispensable dans le foyer. Notre lit a des dimensions uniques et nous avons beaucoup de mal à trouver des parures de lit qui sont aux bonnes tailles dans les enseignes classiques. De plus, les prix sont indécents, je trouve, pour ce type de linge. Nous nous retrouvons donc avec une seule parure de lit complète chez nous et une seconde ne serait vraiment pas de refus !

Une paire de Doc Martens Jadon II Mono Vegan noires  |  Dans un autre registre, je voudrais recevoir des Doc Martens Vegan ! Ce sont des chaussures dont je ne me lasse pas et que je porte depuis plusieurs années. Depuis que je suis végétarienne, je ne porte plus de cuirs et ai donc vendu mes anciennes paires car ça ne correspondait plus à mon éthique personnelle. Je suis contente de voir que la marque se diversifie et propose des chaussures vegan et cruelty-free. Bien que la paire soit vraiment coûteuse, je pense me la commander prochainement.

Une liseuse  |  En janvier, je me suis lancée le challenge de lire un livre par mois pendant une année. Je lis beaucoup plus et achète pas mal de livres papiers depuis. Avoir une liseuse serait peut-être un bon investissement pour moi car cette option est écologique et économique. En effet, les livres sont moins chers car ils sont au format électronique. Cependant, mon but premier en commençant mon challenge était de pouvoir me libérer des écrans. Malheureusement les liseuses rentrent dans cette catégorie. Je serais donc ravie de recevoir une liseuse car cela reste une option beaucoup plus éthique mais ce cadeau ne fait pas partie de mes favoris pour la raison évoquée au dessus.

Un Cookeo  |  Avoir un Cookeo est un luxe. Cela nous permettrait notamment un vrai gain de temps quotidien pour la préparation des repas et la cuisson des aliments. Cela fait un certain temps déjà que nous parlons de nous en offrir un avec mon compagnon. Ce robot est pratique et multifonctions, il regroupe toutes les compétences des autres robots sur le marché en une seule machine, ce qui est économique et minimaliste.

Quels sont vos souhaits pour cette année ?

Je risque de ne rien publier pendant deux semaines car je me fais enlever les dents de sagesses, alors, si on ne se voit pas avant cette date, je vous souhaite de passer un excellent Noël avec votre famille. Prenez bien soin de vous !

logo

Mon avis sur la marque Nordic Wood | Cadeau de Noël responsable.

Noël arrive, et qui dit Noël dit aussi cadeaux pour nos proches. Tous les ans, le processus est le même, on se creuse le cerveau pendant de nombreux mois, cherchant LE cadeau parfait pour nos proches, pour finalement ne pas trouver ou se rabattre sur totalement autres choses. Vous me connaissez et vous savez que, depuis un certains temps, je suis dans une optique de vie plus minimaliste et responsable. Cela passe aussi par la façon de consommer des cadeaux pour mes proches. Je veux vraiment offrir des cadeaux avec une vraie valeur, autant utiles que responsables. Pour Noël je veux combler mes proches, avec des biens ou des services responsables, utiles, vegan si possible et les plus naturels possibles. Je vous propose donc de zoomer sur une marque qui rentre dans toutes ces attentes, dans cet article, pour passer des festivités noëlesques responsables. Vous me suivez ?

Nordic Wood est une marque belge qui propose des accessoires de mode en bois, tels que des montres et des nœuds papillons. La marque associe ensemble le naturel et la tendance, en proposant des produits qualitatifs, naturels, originaux et responsables. Elle souhaite devenir un pilier dans le monde de la mode alternative en proposant des accessoires tendances, aux looks hors du communs, accessibles, tout en restant une marque haut de gamme et responsable. Tous leurs produits sont conçus avec des experts artisans, en bois, qui est un produit noble et durable, et sans ajout de caoutchouc ou de plastique.

La marque belge, en plus de produire des accessoires avec des textures naturelles, est partenaire de la One tree planted qui consiste en un engagement de la part de la marque, de planter un arbre dans le monde, pour tout achat dans leur boutique. La One tree planted est notamment implantée dans quatre continents et onze pays qui sont caractérisés comme étant précaires au niveau de la déforestation mondiale. Petit plus, Nordic Wood vous propose de baptiser votre arbre, ce qui vous permet de vous impliquer encore un peu plus dans cette cause noble et importante.

Quelques semaines avant la parution de cet article, je recevais dans ma boite aux lettres, ma commande, une superbe montre pour hommes : la Anthemis. En bois et acier inoxydable, elle fonctionne avec un mouvement quartz et se distingue par sa classe et son design moderne.

Pour commencer, il faut savoir que la livraison est gratuite mais tout de même assez longue. Il vous faudra compter entre 10 et 20 jours pour recevoir votre commande, mais la marque explique parfaitement bien les raisons en mentionnant le fait que la fabrication soit artisanale et que un regroupement des commandes doit être fait avant envoi des commandes, pour que la marque limite son impact en CO2 notamment. Pour vous donner un exemple, ma commande a pris 15 jours. Vous recevrez de nombreux mails de la part de la marque, pour vous tenir au courant de la progression de votre commande et notamment un mail vous proposant de nommer votre arbre ainsi que son certificat de plantation.

La montre est dans un joli packaging en bois réutilisable, ce qui donne tout de suite un attrait haut de gamme au produit. Vous trouverez dans son étui tout le matériel nécessaire au bon fonctionnement de la montre et au réglage du bracelet.

Aussi belle que sur le site, elle est subtile, compacte et est parfaite sur tous les poignets. Les finitions artisanales sont superbes et la montre, vraiment qualitative. Elle est aussi facilement accordable. Je suis personnellement fan du contraste bois et acier qui fait ressortir beaucoup de caractère de ce produit. La conception du produit avec du bois lui apporte de la robustesse et de la solidité, seul le cadran est un peu fragile, compte tenu de sa matière.

La marque applique une garantie de deux ans sur tous les produits de la boutique.

Pour terminer, les prix sont selon moi abordables. Certes, les montres ont un coût mais il correspond au prix de la concurrence, pour le même type de produits. Je trouve ça vraiment raisonnable pour du fait main et du durable.

Je vous recommande chaudement cette marque qui est eco friendly et qualitative. Les modèles sont pleins de caractères et raviront même les plus sceptiques. Seul point faible, si on est pointilleux : la marque est non vegan car elle utilise du cuir dans certaines gammes.


Vous connaissez cette marque ? Quels sont les cadeaux que vous allez offrir pour Noël ?

Mes coups de cœurs Vinted du moment | Mode vintage.

Depuis mon changement de consommation dans le milieu de la mode en septembre, je passe le plus clair de mon temps sur Vinted et en boutiques physiques de secondes mains. Dans cet article, je vais vous partager mes coups de cœurs Vinted du moment dans la rubrique vintage. Mon but dans ce billet est de montrer aux plus sceptiques que il est possible de suivre la mode et les tendances actuelles, en achetant dans des boutiques de secondes mains, tout en ayant une consommation plus respectueuse de notre environnement et plus responsable. Et cela me permettra aussi de vous partager des comptes Vinted inspirants.

Copie de Ajouter un sous-titre-3

Sélection mode responsable de seconde main vinted vintage

Sélection Vinted Vintage mode responsable

Sélection Vinted du moment

Sélection Vinted vintage mode responsable seconde main

Je me suis vraiment éclatée lors de la rédaction de cet article et je croise les doigts pour que le rendu vous plaise !

Vous pouvez me retrouver sur la plateforme sous le pseudo de @maevarbt et je serais ravie de voir dans les commentaires vos pseudonymes également pour aller faire un tour dans vos dressings.

Je vais clairement être moins disponibles ces prochaines semaines, je suis par avance désolée pour le manque de contenus mais ma vie perso est en travaux en ce moment. Je garde de nombreux projets en tête pour le blog mais mon temps se fait rare. En vous souhaitant de passer une excellente semaine !

Quelles sont vos vendeurs favoris sur Vinted ? Avez-vous des comptes à me partager ?

Ma routine blogging !

Il y a de cela quelque temps, je suis tombée sur cet article du blog Makeupbyaureo, qui parlait des backstages de son blog et de la routine mise en place pour proposer du contenu toutes les semaines sur son site. Je me suis rendue compte en lisant son article, que nous avons tous et toutes des approches de travail opposées, les uns des autres. Je trouve le concept de ce type de post sympa car ça vous permet aussi de comprendre tous les processus mis en place quand on blogue, que ce soit de la première idée, à la publication du billet sur le site, en passant par la prise de photographies. Je me suis donc permise de reprendre le concept en vous proposant ce sujet dans cet article.

Pour commencer, je cherche des sujets pour mes articles. Je ne met pas vraiment de routine en place pour trouver des sujets, les sujets me viennent souvent sans inspirations quelconques mais parfois je trouve des supers concepts sur des blogs et je les reproduis, en mentionnant toujours la personne et son article. Je note toujours mes idées dans mes notes, dans un dossier consacré, avec quelques pistes pour mon article, pour faciliter le traitement du sujet et la partie écriture.

Je programme beaucoup mes articles. Dans mes notes, je me suis fait un tableau planning — dans un autre dossier. Il me permet de visualiser mon programme blogging des prochains mois mais aussi de voir les dates de publication de mes billets, voir mon avancement en terme de planning blogging et surveiller que les sujets dont je vous parle dans mes articles ne sont pas toujours les mêmes, trop lassants, pour vous. Mon tableau a beaucoup de symboles, ces symboles me permettent de suivre la progression de mon article. Ils représentent chacun une catégorie : publication prête, manquements des montages ou des photographies, écriture commencée mais pas terminée, article pas commencé…

Je fais de mon mieux pour avoir, au moins, un mois de billets en avance. Par exemple, ce billet est rédigé le 28 août pour une publication le 2 novembre. Cette avance me permet de bosser sur mes prochains articles, entre autres. Pour ce faire, je vous recommande chaudement Calendars, une application gratuite et vraiment pratique, qui me permet personnellement de gérer mes publications mensuelles mais aussi mes rendez-vous personnels, avec un système de couleurs.

Concernant la rédaction de mes articles, je ne me force jamais pour écrire. Par contre, quand mon envie de rédiger est présente, je fais pas mal de sessions le soir. Je ne sais pas pourquoi mais je suis plus productive en terme de rédaction avant de dormir. Il arrive parfois que mon inspiration vienne aussi en journée… Je laisse vraiment mon cerveau gérer ! La rédaction est ce qui me demande le plus de travail : je met environ cinq heures pour terminer la partie écrite de mes billets, pour les relire et pour faire la mise en forme. Je fais toujours de nombreuses relectures au fur et à mesure de la progression de mon écriture et une dernière, quand mon article est terminé.

Dans mes notes, je me suis créée un dossier pour les brouillons de mes articles. Je note surtout dessus des tournures de phrases, les grandes lignes de mon article… Mais mes posts sont principalement rédigés via mon application mobile WordPress.

Pour les photographies, cela dépendra du type de sujets que je vais aborder. Si je vous parle de ma routine soin minimaliste, comme je le fais dans cet article, je vais devoir prendre des photographies personnelles des produits dont je vous parle dans mon article. En revanche, si je vous propose une liste de souhaits comme dans cet article, je vais uniquement devoir faire des montages. Je met environ deux heures de mon temps dans les deux supports, si on ne compte pas les installations nécessaires pour mon appareil photographique. Je fais toujours mes photographies et mes montages quand mes articles sont terminés. Généralement je me donne un jour dans la semaine pour faire tous les montages que je dois faire et un jour dans la semaine regroupant toutes les photographies que je dois faire.

Concernant les montages, je me sers de mon application mobile gratuite Canva pour faire mes visuels de textes. Pour le reste, je poursuis le travail avec Canva mais en me connectant sur mon ordinateur car je trouve ça plus pratique. Je fais mes photographies avec mon Canon EOS 77 D et mon application mobile Camera Connect qui est tellement pratique. Elle me permet notamment une prise de vue en direct à distance et une importation facile des photographies que je viens de prendre sur mon application mobile WordPress, ce qui me permet de ne pas passer par le biais de mon ordinateur et de gagner du temps.

Je suis active sur le blog toute la semaine. Je consacre beaucoup de temps post publication en lisant les commentaires, en répondant aux commentaires et en regardant un peu ce qui se fait sur la blogosphère.

Le matin je gère les notifications de la veille. Généralement je dispose de ma matinée pour aller faire un coucou à mes copains et copines blogueurs. Parfois, je fais ça aussi le soir, quand je ne travaille pas sur un nouvel article. Cela me permet de rester inspirée et de partager sur plusieurs sujets, apprendre de nouvelles choses. Encore une fois, je fais tout cela via mon application mobile.

Concernant la lecture et la réponse aux commentaires, je fais les deux choses en même temps. Je ne suis aucune routine pour ces diverses tâches parce que il est important pour moi de prendre le temps de vous répondre tout les jours. Parfois, je répond même la minute suivante. Ce contact entre vous et moi est une aubaine !


Avec le temps, ma routine est de plus en plus aboutie. Si comme moi vous êtes blogueur, je vous conseille vivement de mettre en place une routine. Cela vous permettra entre autres de la rigueur dans votre travail ! Personnellement je ne peux pas me passer de mon planning et de mon calendrier éditorial ! Ce sont de vrais indispensables. Le fait de savoir exactement ce que je vais publier et quand je vais le publier me pousse à travailler encore plus.

Et vous ? En quoi consiste votre organisation ?

Wishlist : 10 envies de lectures automnales.

Dans cet article nous allons parler de littérature. Au vu des commentaires reçus lors de la publication de mon article sur mes envies de lectures printanières, je me suis rendue compte que le sujet vous passionnait tout autant que moi et que je vous influençait positivement dans cette démarche de plus lire. Je vous propose donc de mettre à jour ma wishlist tout les six mois. Cela nous permettra de garder une certaine interaction et de nous lancer des challenges, pourquoi pas ? De plus, cela me permettra de vous proposer des idées de lectures, de vous faire découvrir des nouveautés ou des livres moins connus et de continuer à avoir une cadence de lecture mensuelle. Je déclare donc ma PAL informatique ouverte !

lectures-automnales-1a.png

lectures automnales wishlist

Ames sœurs — Jonh Marrs :

Dans un futur proche, un simple test ADN vous permet de savoir qui est votre âme sœur. Dans le monde entier, des millions de personnes passent le test pour decouvrir qui est leur moitié. Jade, Christopher, Ellis, Mandy et Nick ont tous trouvé leurs amants, sans se douter que, pour certains, la mort tapera à leurs portes. Car les assassins aussi ont une âme sœur.


Cogito — Victor Dixen :

Roxane a plongée dans la délinquance quand ses parents ont perdu leurs emplois, remplacés par des robots. Elle devra suivre un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie permettant de transformer monsieur et madame tout le monde en génie, pour se dessiner un avenir. Pour les vacances de printemps, Roxane part sur les Iles Fortunées, un archipel tropical futuriste dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise une intelligence artificielle pour améliorer la substance même de notre esprit est-elle sans danger ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?


Juste après la vague — Sandrine Collette :

Il y a six jours, un volcan est tombé dans la mer, soulevant une vague titanesque, engouffrant tout sur son passage. Le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huits frères et sœurs. Leur maison a tenu bon mais une eau secouée de tempêtes violentes menace leur habitation. Depuis six jours, la famille attends des secours. La nourriture se raréfie. Et cette eau qui encercle la maison continue de monter. Les parents comprennent rapidement que ils doivent partir vers les hautes terres. Mais sur leur barque, les places manquent. Il va falloir choisir entre les enfants.


Killing Kate — Alex Lake :

De retour de vacances, Kate, jeune avocate proche de la trentaine, apprends que des femmes lui ressemblant étrangement sont mortes aux alentours de son quartier, tuées par un serial killer. Paniquée, la jeune femme ne se sent plus en sécurité chez elle. Est-ce son imagination ou est-elle la prochaine sur la liste de ce mystérieux tueur ? La vérité est parfois bien plus sinistre.


La cinquième vague — Rick Yancey :

Quatre vagues, chacunes plus mortelles les unes que les autres, ont décimé la presque totalité de la Terre. Terrorisée, Cassie est en fuite et tente désespérément de sauver son petit frère, en échappant aux autres. Les autres, êtres qui ressemblent étrangement aux humains et qui écument les campagnes, exécutant quiconque se mettra sur leur chemin. Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Se méfiant de tout et de tout le monde, Cassie se raccroche à une seule règle, celle de rester seule. Mais au cours de son périple, elle rencontrera Evan Walker et tout ce que elle se promettait pour sa survie est remis en questions. Evan est mystérieux et envoûtant et il est peut-être le seul à pouvoir sauver son petit frère. Mais est-il vraiment celui que il prétend être ?


La Mélansire — Estelle Fitz :

Avery aimait Nolan comme une folle. Mais un jour, le jeune homme la quitte et Avery ne se remet pas de cette rupture. Un soir, sa meilleure amie lui avoue que cela fait presque un an que elle est en couple avec son ex petit-ami. Trompée, humiliée, ravagée par la douleur, Avery se rend sur le Pont Neuf. Elle ne veut pas mourir, seulement atténuer sa souffrance. Mais quelle est cette lumière, au fond de la Seine, qui appelle la jeune femme ? Avery ne réfléchit plus et se jette dans le vide. Elle découvre alors une forteresse fantastique peuplée par les Mélansires, des gens qui ont perdu tout espoir et ont juré de détruire le sentiment amoureux de la surface de la Terre. Parce que elle a plongé dans la Seine, Avery fait désormais partie des leurs. Elle doit renoncer aux sentiments qui animent son cœur et se rallier aux Mélansires. Mais est-ce vraiment ce que recherche la jeune femme ?


Les nouvelles aventures de Sabrina — Sarah Ress Brennan :

Sabrina Spellman sait que sa vie est sur le point de basculer. Elle a toujours étudié la magie avec ses tantes. En parallèle, elle mène une double vie, ordinaire. Elle est lycéenne et passe son temps avec ses meilleures amies Suzie et Roz ou avec Harvey Kinkle. Ses jours dans le monde des mortels sont comptés. Quitter Suzie, Roz et Harvey se révèle plus compliqué que Sabrina ne le pensait. De plus, elle doute des sentiments de Harvey pour elle. Son cousin Ambrose lui propose de jeter un sort sur son petit ami dans le but de découvrir ce que le jeune homme ressent vraiment pour la sorcière. Malheureusement un esprit des bois perturbe la manœuvre et le sort se retourne contre elle. Sabrina devra donc se questionner sur ses pouvoirs et faire un choix final : choisira-t-elle le chemin de la lumière ou embrassera-t-elle les ténèbres ?


Mers mortes — Aurélie Wellenstein :

Mers et océans ne sont plus, tous les animaux marins sont morts. Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines… arrachent les âmes humaines et les dévorent. Seuls les exorcistes peuvent calmer leur soif de sang et les détruire. Oural est un exorciste, protecteur des hommes, il est vénéré par les habitants de son bastion car il les protège depuis la catastrophe. Un jour, Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture. Commence alors un voyage forcé dans les mers mortes. De marée en marée, Oural découvre qui est Bengale et son objectif lors de ce périple. Et si Bengale était la clé de leur salut à tous ?


Nil tome 2 : Les secrets de Nil — Lynne Matson :

Nil est plus dangereuse que jamais. De vieilles certitudes se dissipent et de nouveaux mystères doivent être rapidement résolus. Rives veut percer les secrets de Nil mais il sait que il ne réussiras pas seul cet exploit. Une arrivée inattendue menace la Cité et son équilibre. Mais le hasard fait bien les choses. Avec Skye, Rives se lance alors dans une course contre la montre, pour sauver tout les naufragés de la terre maudite. Vont-ils vaincre Nil ou seront-ils oubliés comme toutes les précédentes victimes de cette terre démoniaque ?


The book of Ivy — Amy Engel :

Il y a cinquante ans, une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Seul un groupe de survivants de dix mille personnes a survécu au cataclysme. Pour le bon fonctionnement de ce nouveau monde, le groupe a du élire un nouveau président. Deux familles se sont affrontées pour le pouvoir. Désormais, les enfants des deux familles autrefois ennemies doivent se marier ensembles, dans le but de perpétrer la cohésion du peuple. Je suis Ivy Westfall et je fais partie de la famille perdante. Mon tour arrive. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare. Je suis née pour tuer le garçon que on me destine depuis ma naissance, Bishop – fils du clan adverse, fils de la famille gagnante. Peu importent mes sentiments, mes envies et mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi et je me dois des les honorer. Bishop doit mourir. Et je serais celle qui le tuera.


Et vous ? De quoi est faites votre PAL actuelle ?

Joker, une critique du monde dans lequel nous vivons ?

Il y a de cela deux mois, je vous revenez sur le blog avec une nouvelle critique culturelle, en vous parlant du dernier live action de chez Disney que personnellement je trouvais fade par rapport au premier opus. Pour me faire pardonner de toujours vous parler de pellicule que je trouve passable ou simplement mauvaise, je vous propose, dans cet article culture, de vous parler de la meilleure pellicule que nous avons vu depuis janvier, selon nous : Joker de Todd Phillips, avec Joaquin Phoenix dans le personnage du plus populaires des clowns tordus et foldingues.

Arthur Fleck travaille dans une agence de clowns. Incompris, invisible aux yeux des autres et ayant de graves troubles psychologiques, il vit en marge, dans un immeuble miteux avec Penny le dernier membre de sa famille, pour qui il donne sa vie. Un soir, il se fait agresser dans les transports en commun par trois hommes et les tue froidement par la suite. Arthur devient alors un exemple pour beaucoup et son geste inspire une partie de la population, dans un Gotham fragile et en proie au chaos. Mais pendant que beaucoup voit en ces trois meurtres un exemple, Arthur bascule et entre dans la folie, devenant le Joker, un tueur psychotique, froid et redoutable.

Pour commencer, je trouve que Joaquin Phoenix est excellent et convaincant dans ce personnage du Joker. Il joue tellement bien que cela nous fait vraiment ressentir les sentiments du personnage, toucher sa folie, sentir son agitation et ses traumatismes.

Les graphismes et les photographies sont superbes. Tout est mis en place pour que le spectateur soit happé par la noirceur de cet univers, perçoit le malaise ambiant qui asphyxie Gotham et saisisse la bizarrerie qui émane du protagoniste.

Cette pellicule est une claque visuelle et psychologique. Je dois vous avouer avoir eu beaucoup de mal pour retrouver mes esprits en sortant de la salle tant il est marquant et noir, malaisant et troublant. Beaucoup de sentiments mélangés, de la compassion et des aversions, des envies de vomir et des envies de quitter la salle, parfois, tant certaines séquences sont insoutenables psychologiquement et visuellement. Pas mal de pleurs aussi parce que cet homme nous touche, lui et ses déviances mentales. Et beaucoup de questions sur la position de victime, oppresseur. Mais surtout de longues discussions essentielles, vitales, propices, tant le film est une claque pure et dure, vraie critique de notre monde actuel et nombriliste.

Pour conclure, je vous conseille chaudement de le voir mais il conviendra au public le plus averti ! Nous avons vu beaucoup de parents avec leurs jeunes enfants dans la salle et je vous avoue ne pas avoir trop compris. Le film est vraiment violent autant visuellement que psychologiquement car il nous fait nous questionner sur beaucoup de points. Il traite aussi des soucis mentaux et cela peut ne pas correspondre aux plus jeunes ou aux personnes sensibles car cela reste un sujet complexe. Nous avons vu un petit garçon de moins de dix ans dans la salle qui semblait totalement sous le choc lors de la sortie de la salle, ce que je peux comprendre car moi-même je ne me suis pas remise de la séance de suite. Je vous conseille donc de ne pas emmener vos enfants lors des diffusions.

Pour terminer, vous devez aller le voir car il est la copie conforme de notre monde actuel et de ses failles.

Une claque cinématographique avec une vraie morale, parlant de sujets graves et réels, dénonçant de vraies choses qui se passe actuellement dans notre vrai monde. Un film poignant et sensible, dont on ne ressort pas indemne. Ne fermez pas les yeux !

Et vous, vous avez vu le Joker ? Que pensez-vous du film ?

Pourquoi je ne veux plus de fast fashion dans mon armoire ?

Cela fait quelques temps maintenant que je souhaite aborder avec vous le sujet de la seconde main car ce type de mode de vie me captive et je pense que, dans notre structure sociale actuelle, nous ne parlons pas assez de tout cela avec importance. Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi je ne veux plus de fast fashion dans mon armoire, vous partager mon cheminement mais aussi vous donner mes meilleurs conseils pour acheter des vêtements éthiques en ayant un budget vestimentaire limité.

Avant de commencer mon article, je souhaite que vous sachiez que je ne vous demande pas de faire comme moi ! Je ne suis pas un exemple mais juste une personne qui aime parler de sujets divers qui la touche. Je suis une personne qui ne juge pas son prochain et qui ne me permettrait jamais de remettre en cause les choix des autres.

Je pense que je dois ce cheminement au mouvement minimaliste. Vivre mieux avec moins. En devenant minimaliste, je me suis rendue compte que mes placards contenaient beaucoup de vêtements que je ne mettais jamais. Je me suis donc mise au tri et ai fait beaucoup de dons associatifs. Par la suite, mon mode de consommation a changé, je chinais uniquement quand cela était nécessaire et toujours de manière intelligente, mais je continuais a acheter encore de la fast fashion dans des enseignes connues.

En mars, après le décès de ma grand-mère, nous avons effectuées un grand tri dans sa penderie et je me suis dégotée de très belles pièces, comme la chemise verte, dont je vous parle dans mon article sur mon dressing estival minimaliste. Je me suis rendue compte que ce style vestimentaire me plaisait ! En réalité, cela faisait de nombreuses années que je trouvais bons nombres de pièces vintages sublimes mais je ne me lançais jamais, par peur du regard des autres, sans doutes. Le déclic avait eu lieu ! Par la suite, je me suis renseignée sur le sujet et ai regardé beaucoup de vidéos américaines qui parlaient de trouvailles en friperies. En parallèle, je me suis mise a lire beaucoup de blogs qui parlaient de seconde main et je me suis documentée sur youtube également en regardant des vidéos françaises parlant de friperies, de mode éthique et de la catastrophe écologique engendrée par la fast fashion et plus généralement par la mode. Je vous conseille notamment de faire un tour sur les contenus de Iznowgood / Ilia Renon / La petite Gaby / Ectomorphe / Tess Valentine et Clara Victorya entre autres, qui en parlent parfaitement !

Au cours de mes recherches, je me suis rendue compte que la mode est un cataclysme pour notre planète. On oublie trop souvent que son industrie est la seconde plus polluante au monde, derrière celle de la pétrochimie, dont elle découle. On oublie trop souvent que le seul vêtement qui ne pollue pas et celui que on ne produit pas. Ce sont donc pour toutes ces raisons — le minimalisme, mon amour pour les vêtements vintages et mon envie de préserver notre belle planète, que je me décide à ne plus consommer de fast fashion.

En septembre, je me suis donc donnée un objectif bien précis, celui de ne plus consommer de fast fashion et de consommer de manière éthique, responsable et plus durable.

Il existe diverses façons de consommer plus responsable, le choix revient aux acheteurs !

On peut notamment favoriser les marques qui proposent des démarches éthiques, comme le fait de produire en France, avec des textiles biologiques, de garantir un salaire convenable et des conditions de travail humaines. Personnellement je ne pense pas que ce soit la solution parce que la question est toujours la même, acheter neuf pollue. La fabrication du vêtement continue de polluer, de manière moindre par rapport aux commandes issues de la fast fashion mais avec toujours un impact sur la planète. De plus, les marques responsables sont souvent onéreuses. Quand on décide de devenir minimaliste, on décide de faire passer la qualité avant la quantité, je le conçois, ce qui insinuerait que notre investissement dans un seul vêtement est plus important quand on est minimaliste, puisque on consomme moins. Encore une fois, selon ma propre expérience, je ne veux pas (et ne peux pas) accorder un grand budget aux achats de vêtements donc je préfère ne rien acheter plutôt que de payer une jupe, éthique, soixante euros. Mais cela reste uniquement mon avis et je ne blâme absolument pas les personnes qui consomment des vêtements provenant de marques éthiques, du moment que cela est fait sans surconsommation.

Est-ce que il est donc possible de consommer responsable sans casser son PEL ? Totalement ! Il existe des marques de la fast fashion qui se lance dans des gammes responsables, je pense notamment aux magasins comme Zara et H&M avec la gamme ecofriendly Conscious. En ce qui me concerne, je ne peux pas encourager ce type de gammes, au vu de la situation actuelle, désastreuse, de la planète. Car produire revient à polluer, encore une fois. Mais un pas est un pas et il est toujours mieux de prendre des vêtements de collection ecofriendly quand on a peu de moyens, plutôt que de prendre les collections classiques, issues de la fast fashion que proposent habituellement ces marques.

Autre issue, se diriger vers les sites de ventes de seconde mains. Je pense notamment aux sites tels que Vinted — qui est de loin mon favoris. Je me suis notamment achetée un Levis 501 quasi neuf en août pour un prix imbattable. Il y a beaucoup de choix sur cette plateforme, notamment dans la catégorie vintage et les achats sont sécurisés. Le seul point négatif je dirais, ce sont parfois les prix appliqués par les Vinties pour certains articles. Les prix ne sont pas toujours avantageux quand on est acheteur, ce qui est dommage.

Mon option favorite reste celle de chiner en brocantes, en vides greniers et en friperies. Les prix sont toujours attractifs ! Acheter de seconde main nous permet de donner une seconde vie aux vêtements que les personnes ne veulent plus. On peut notamment trouver de jolies pièces originales, vintages, parfois quasiment neuves, pour des prix imbattables sur le marché. Quelques petits conseils tout de même : chiner des vêtements avec des textiles nobles, examiner la qualité du produit et son état avant de prendre les articles, mais aussi oser, parce que certains habits ne payent pas de mine sur cintre mais sont sublimes avec quelques ajouts et retouches.

Niveau boutiques, je peux notamment vous recommander Ding Fring et Emmaüs en terme de friperies, car ce sont mes favorites.

Je ne connais pas beaucoup de boutiques responsables sur le net donc je ne peux pas vous en citer beaucoup ! Cependant je trouve les collections de la marque Thinking Mu canons et abordables. Personnellement je suis fan même si je ne peux clairement pas me le permettre. Autre boutique, issue de la fast fashion « responsable » ecofriendly : Vero Moda et sa gamme Aware. Les collections saisonnières de la marque sont conçues avec des textiles recyclés comme le polyester, le coton mais aussi la laine. La marque utilise aussi du coton bio et des textiles innovants, certains mêmes reconnus par des labels. La collection pour cet automne est absolument splendide, je trouve.

Thinking Mu sélection mode éthique

Space girl La Luna | Blue

Achetez-vous toujours de la fast fashion ou tendez-vous vers une consommation plus responsable ? Connaissez-vous des boutiques abordables et éthiques ?

My go to automnal !

Salut tout le monde, comment allez-vous en cette belle journée automnale ? Je vous reviens sur le blog pour vous partager My Go To automnal — autrement dit ma tenue favorite, celle que je pourrais porter tout les jours, parce que je trouve que elle colle parfaitement avec cette saison et mon style vestimentaire. Je ne sais pas trop comment je peux vous décrire mon style, je dirais que je suis une grande affectionado du style vintage, je fais beaucoup de mélange entre le vieux et le moderne, je porte des vêtements plutôt basiques, facilement associables entre eux mais toujours avec une touche vintage, parfois même rock mais toujours originale. Je suis une grande adepte de motifs loufoques et aime jouer avec la mode. En automne, comme en hiver, je superpose les couches pour ne pas avoir froid car je tombe souvent malade. Je ne quitte pas mes moms jeans (qui sont portables, les quatre saisons) et je choisis surtout le combo col roulé et t-shirt large. Ça me permet de porter mes t-shirts favoris, même quand les températures frôlent les zéros. Côté accessoires, je reste fidèle à moi-même en ne portant généralement rien sauf mon collier fétiche et mes deux bagues quotidiennes. Pour les chaussures, la paire idéale, avec cette tenue, serait des Doc Martens vegan car je trouve que les Doc Martens vont avec toutes les tenues possibles et inimaginables, un vrai indispensable. Cependant pour cette fois, je porte des jolies bottines cloutées, qui font bien le job également ! Je ne les quittes plus, je les trouves sublimes et parfaites pour cet automne.

Col roulé : Marché aux puces de St-Girons  —  T-shirt : Pull and Bear   —  Jean : H&M  —  Chaussures : Vinted  —  Collier : Œil de Sainte Lucie  —  Bague or rose : cadeau de K  —  Bague étoile : cadeau de K

Et vous ? Quel est votre « go to » du moment ?

En espérant que ce petit article court et inhabituel vous aura plu ! Je vous souhaite une agréable journée automnale,

10 tips pour conserver son argent sans se priver.

La catégorie développement de soi est ma catégorie favorite. Les sujets que je développe, à travers mes mots, me passionnent. Je me surprend même à lire durant des heures, animée par un feu ardent crépitant dans mon cœur, des articles de blogs parlant de mode de vie alternatif et de gestion budgétaire. Ce sont des sujets que je trouve passionnants et que je souhaiterais, de plus en plus, abordés avec vous. Dans ce billet je vais vous parler de gestion budgétaire et répondre à deux interrogations universelles, en me basant sur mes propres résultats, dans le but de vous donner quelques conseils qui pourront sûrement vous aider à résoudre ces deux problématiques importantes.

Comment réussir à réduire facilement ses dépenses ?

Comment économiser sans efforts ?

Avant quoique ce soit je tiens à vous rappeller que il est important selon moi de se composer un budget sur mesure. Je vous conseille donc de lire cet article qui peut être une piste, si jamais vous ne savez pas comment concevoir un budget qui soit vivable et raisonnable.

Avoir une carte bancaire est quelque chose de courant dans notre monde. Tout le monde en a – ou presque. Malheureusement payer par carte bancaire est un gouffre financier. On ne peut ni toucher, ni sentir, notre argent et on se retrouve rapidement avec une pullulation affolante de gros montants sur notre compte en banque.

Mon premier conseil est donc de se rabattre sur des formats papiers. Personnellement mon cœur saigne quand je dois tendre un billet mais je ne ressens rien quand je paye par carte bancaire, tout simplement car cette somme est sur ma carte, pas dans mes mains et je ne la vois pas. En payant avec du liquide, je me rends vraiment compte de la somme que je perds.

Dans le même registre, je vous conseille la pratique des enveloppes. Vous devez simplement retirer la somme dont vous avez besoin en fonction de votre budget et la mettre dans une enveloppe. Une fois que votre enveloppe est vide, vous savez que vous ne pouvez plus dépenser dans la catégorie de dépenses relatives à votre enveloppe. Cela vous permet ni plus ni moins de savoir gérer votre argent.

Faire les courses est un des posts qui nous revient le plus cher mensuellement. Souvent on ne fait pas trop attention aux prix tout en se focalisant sur notre plaisir gustatif – ce qui est logique. Malheureusement beaucoup de personnes font du gaspillage. Gaspillage alimentaire mais aussi financier.

Je vous conseille de vous concentrer sur un budget alimentaire raisonnable. Pour ma part mon budget actuel est de trente euros pour la semaine, ce qui est totalement jouable lorsque vous êtes une personne qui mange ses repas seule. Mon compagnon fait ses propres repas et nos courses ne sont pas communes car je suis vegan et lui omnivore, ce qui implique que je ne consomme pas beaucoup de produits chers, comme la viande, par exemple.

Je fais une liste de repas. Je compte le nombre de repas que je devrais faire pour la semaine en fonction de mon emploi du temps. Je me fais ensuite une liste de repas pour la semaine, en mentionnant bien combien de repas peut me faire la recette que je choisis. Personnellement je fais beaucoup de repas avec des basiques, comme des conserves de légumineuses, des féculents et une sauce pour lier le tout. Ce sont la plupart du temps des repas qui sont bons, complets et faciles. Faire une liste de repas est un gain de temps, cela me permet de savoir exactement ce que je vais manger dans la semaine. Ensuite, je fais ma liste de courses. Cela me permet de ne pas me disperser dans le magasin car je sais exactement ce dont je vais avoir besoin pour la semaine. Mais aussi cela va me permettre de chiffrer dans un premier temps mon panier de courses.

Dans le même registre, je vous conseille de faire des meal preps. Je prends un jour de la semaine et je me lance dans la confection de mes repas hebdomadaires. Je ne me creuse plus la tête pour savoir quoi manger le soir puisque je me suis préalablement fait une liste de repas. Je met toutes mes recettes dans des contenants en verres que je met au frigidaire. Cela me fait des repas en avance pour les jours de la semaine. Cela me permet notamment de ne pas craquer pour une sortie au restaurant parce que je sais que mon repas est prêt et attend sagement que je le mange, au frigidaire.

Dans la même veine, je vous conseille de vous inscrire sur le site internet Envie de plus. Ce site vous propose notamment de recevoir des coupons promotionnels sur les produits menstruels et domestiques. Les offres sont vraiment avantageuses, je vous recommande ce site !

Je vous recommande fortement de tirer profit des générateurs de codes promotionnels et des sites spécialisés dans le cashback car vous pourriez faire de belles affaires.

Je vous parle, entre autres, de Igraal qui est un site qui vous permet de gagner un pourcentage en € sur les achats que vous effectuez chez leurs partenaires. Vous trouverez la marque sous forme de site internet et extension gratuite. Igraal est une cagnotte en ligne de cashback. Le site vous permet de mettre votre gain sur votre compte, lorsque la somme de vingt euros est atteinte sur votre profil membre.

Autre site de cashback avantageux : EBuyClub qui vous promet les mêmes avantages que Igraal avec en bonus des pourcentages de cashback parfois plus grands et la possibilité de retirer votre cashback lorsque vous atteignez la somme de quinze euros dans votre cagnotte.

Dans le même style, vous avez Wanteeed qui est une extension gratuite qui applique automatiquement les meilleurs codes promotionnels du moment dans votre panier.

Certaines enseignes reprennent les vêtements que vous ne portez plus contre des bons de réductions valables sur vos prochains achats. H&M est une enseigne qui utilise cette méthode. Que vos vêtements soient neufs, troués, délavés, jamais portés, la marque vous les reprends par sac de trois et vous propose, en échange, un bon de réduction valable lors de vos prochaines séances de lèche-vitrines. Les pièces sont reportées, réutilisées, recyclées. Les bénéfices du service de collecte sont intégralement réinvestis dans la recherche sur le recyclage des textiles ou dans des projets sociaux.

Je vous conseille aussi de vous tourner vers une mode plus responsable. Acheter moins pour acheter mieux ! La mode est le second secteur industriel le plus polluant au monde. Vous pouvez trouver de jolis habits en friperies mais aussi sur Vinted ou encore en brocantes. Il y en a pour tout les goûts. En plus de vous habiller pour pas cher, vous faites un geste pour notre belle planète, en achetant de seconde main.

Je vous conseille vraiment de faire des virements automatiques mensuels lorsque vous recevez votre salaire. Cette mise en place vous permet de mettre une somme (modulable même) de côté chaque mois sur vos divers comptes. Cette pratique est hyper simple à appliquer. Beaucoup de banques proposent désormais leurs services via des applications mobiles. Il vous suffit simplement de faire un virement de votre compte principal à votre compte épargne, de renseigner la date de lancement des opérations et de confirmer la manœuvre. Votre banque se charge du reste.


Et vous ? Quelles sont vos astuces pour économiser ?

Test Divine Femina | Mon avis sur les culottes menstruelles lavables.

Je me pose de plus en plus de questions concernant mon impact environnemental et les solutions que je peux mettre en place pour individuellement moins polluer. Vous le savez probablement si vous me suivez sur le blog depuis un certains temps, je fais pas mal de choses pour notre belle planète. Je suis notamment dans une optique de vie plus minimaliste, je limite ma consommation en habillement et opte pour des achats conscients dans des boutiques de secondes mains. Je sais que je peux encore faire plus et il y a justement un sujet sur lequel je souhaitais me perfectionner, dont je souhaiterais vous parler dans cet article : les menstruations. Cela fait quelques mois que cette envie de passer de la protection classique industrielle aux protections naturelles fait son cheminement dans mon esprit et que je me dis que il serait temps que je franchisse le pas. Je viens tout juste de le franchir au mois de juillet justement et je vous propose donc dans cet article de vous parler ouvertement de mon apprentissage avec les menstruations, de mon cheminement et de vous partager une des diverses solutions pour vivre avec ses menstruations de façon libre et naturelle.

Tout commence toujours par une prise de conscience. Je me suis rendue compte que les protections menstruelles classiques ne me correspondaient pas. Victime de mycoses vaginales chroniques, les tampons ne rentrent pas dans mon vagin sans provoquer de vives douleurs et les serviettes menstruelles salissent mes habits et me provoquent des irritations de la vulve. De plus, le fait que quelque chose de potentiellement dangereux pour mon corps soit en permanence en contact avec mon vagin me contrarie, surtout lorsque on sait que les tampons, en particulier, peuvent provoquer le syndrome du choc toxique. Sans parler de la pollution que tout ce beau monde engendre.

Lors de mes recherches sur les diverses alternatives naturelles possibles aux protections industrielles, je me suis rendue compte que beaucoup de jeunes femmes utilisaient des culottes menstruelles lavables durant leurs cycles et ai eu aussi envie de tester.


La culotte menstruelle est une alternative aux protections jetables. Elle permet une absorption parfaite des menstruations tout en ne laissant ni odeurs ni fuites et en restant confortable. De plus, elles sont souvent faites de coton biologique donc garanties sans substances dangereuses pour la vulve. Elles sont aussi facilement lavables en machine.


Lors de mes recherches pour trouver la culotte menstruelle parfaite, je me suis rendue compte que beaucoup de marques dans le domaine existaient mais je ne trouvais pas beaucoup de lingeries qui me plaisait et qui avait un prix abordable. Je voulais trouver une entreprise française proposant des culottes originales, avec des designs qui ne sont pas similaires aux culottes que je porte habituellement quand je ne suis pas en plein cycle, pour ne pas les confondre. La marque bretonne Divine Femina propose justement des designs de culottes beaux et pas chers. Mon coup de cœur se porte sur leur collection de culottes premium qui sont sublimes et dont je vais vous parler tout de suite.

La lingerie Divine Femina est extensible, confortable et solide. Elle se compose de deux couches absorbantes qui nous permettent de bouger librement sans subir de fuites. Ces culottes peuvent absorber vingt millilitres de liquide, soit deux tampons. Elles ont des trous respirants, sont faites en coton et sont sans substances dangereuses pour le corps. Elles existent en deux sortes. La Standard est disponible en 7 couleurs, vendues seules ou par packs de trois. La Premium est mon design favoris, elle se vend obligatoirement par packs de trois et existe en 6 coloris.

Avant de continuer, je voudrais vous parler de mes craintes par rapport aux culottes menstruelles. Il faut savoir que le sang est ma phobie. Ma crainte concerne donc le fait de voir du sang et plus clairement le nettoyage de la culotte menstruelle.

Pour commencer, le délai de livraison est assez long pour une marque française, il faut compter entre deux et trois semaines pour recevoir son colis. De plus, on nous donne un numéro de tracking qui ne marche pas. Cependant la livraison est gratuite, ce qui explique le fait que elle soit plus longue que une livraison classique. La livraison se fait par avion – ce qui est quand même assez inhabituel pour une marque supposée Made in France. Les culottes sont livrées dans une grande enveloppe en plastique, eux-mêmes enveloppés dans des petites pochettes en plastiques, ce qui créer pas mal de déchets, quand même, pour un pack de trois culottes. Le produit en lui-même est très esthétique. La culotte est taille haute, côtelée, avec des ajouts de broderies. Vraiment belle, sexy et élégante. Le tissu est de bonne qualité également et les finitions sont parfaites. Par contre, en mettant les culottes sur leurs envers, on se rends compte que les étiquettes produits sont écrites en chinois et que les culottes ne sont pas à cent pourcent dans une matière, comme indiquée par la marque, mais en deux matières différentes, indescriptibles pour une personne ne parlant pas cette langue… On y reviendra ! Ma couleur favorite est la bleu marine que je trouve absolument sublime.

Avant de vous donner mon opinion sur le côté confort / actions de ces produits, il faut savoir que pour vous donner mon avis le plus complet sur ces culottes menstruelles, je les ai portés durant mes trois premiers jours de menstruations, de jour comme de nuit – mon second jours étant le plus abondant des trois. La culotte taille parfaitement et est hyper confortable, le tissu est agréable à porter, élastique. Personnellement je trouve que elle met en avant ma morphologie, je la porte bien et elle me va bien… Clairement elle me fait me sentir sexy même pendant mes règles ! Cependant je trouve que la partie avant absorbante ne remonte pas assez sur le devant et quelques centimètres en plus ne seraient pas de refus car cela tâche la partie de tissus non absorbante. Concernant les fuites, selon moi il manque une couche étanche extérieure sur la culotte. Le textile absorbe correctement le liquide mais le premier jour, après onze heures actives de portage, je me suis rendue compte que ma culotte avait un peu fuitée. Idem pour la nuit avec un portage de onze heures. Cependant seule la culotte est tachée, mes draps et mes vêtements ne le sont pas. Le second jour, catastrophe. Je baignais tellement dans mon propre sang que ma culotte est restée collée sur mes fesses. Après un portage de neuf heures sans pouvoir me changer, avec mon flux au summum de son abondance. Je me suis donc achetée une culotte menstruelle Saforelle, en catastrophe. Le dernier jour, pas de soucis. Je me suis juste rendue compte que le sang partait moins bien lors du nettoyage.

Justement en terme de nettoyage, il est vraiment simple et rapide. Je nettoie ma culotte tout les soirs ou lors du changement de culotte, avec une eau claire et froide pour ne pas faire bouillir le sang et un peu de savon de Marseille. Le sang part bien mais il faut bien frotter pour tout enlever. Ensuite, je la passe en machine pour finaliser le nettoyage. Phobique du sang comme je suis, je redoutais vraiment la partie nettoyage. Finalement je sors victorieuse de cette bataille, en ayant eu aucuns soucis pour nettoyer les culottes, ni au niveau des odeurs, ni au niveau du toucher, ni au niveau de la vue.

Concernant les odeurs, je pense que cela varie en fonction du temps de portage de chaque personne. Personnellement avec onze heures de portage consécutives au compteur, il y a évidemment eu des odeurs. Par contre, elle est moins persistante par rapport à celle des protections jetables et moins dérangeante.

Pour terminer, le prix de ce type de produits reste correct selon moi car cela reste un investissement durable qui est rapidement rentable, si on compare avec le prix des protections jetables. Pour ma part je dois porter deux culottes par jours quand je suis dans une phase abondante. Le top pour moi serait une acquisition de huit culottes car cela me permettrait un roulement parfait sur quatre jours.

Malheureusement je me suis rendue compte que les culottes provenaient de sites chinois. Je me suis tout bonnement faites arnaquer par cette marque que je pensais française. Ne vous fiez pas aux commentaires, ils sont très positifs et ont été les déclencheurs de ma commande. En menant ma petite enquête, je me suis rendue compte que on retrouve la photographie de présentation des « deux sœurs bretonnes » sur des galeries libres de droits et leurs culottes sur plusieurs sites chinois. Surfer sur la vague du naturel en prônant une composition de culottes clean et en affirmant que leurs produits sont naturels… Oui leurs culottes sont portables, certes ! Mais ce manque de morale de la part de cette marque me dégoûte. De plus, les culottes Standard sont faites de 95% de coton et de 5% de Spandex qui sont des fibres elasthanes enrobées de coton – donc pas naturelles puisque dérivées de pétrole. Pour finir, la marque ne rembourse pas les articles soldés et les conditions de renvois sont complexes, sans réelles sûretés vis à vis du remboursement. Une honte !

Sans parler de mon expérience avec les culottes, je ne vous conseille logiquement pas cette marque, qui est bien loin de mon éthique personnelle. Elle ne prône que sur le papier des idéologies écologiques, en revendant à ses clients des produits issus de sites chinois, qui sont désastreux pour la planète et pour le corps.

Je viens par ailleurs de porter plainte contre cette marque, au tribunal de grande instance de Toulouse, pour escroquerie.

Si comme moi vous avez un doute sur une marque et que vous recherchez des culottes menstruelles lavables, je vous conseille ce lien qui répertorie toutes les marques passant par du dropshipping chinois.


Je me retrouve donc avec des culottes lavables dont je ne connais pas vraiment la composition et qui sont bien loin du naturel que je recherchais. Mon but premier était quand même de ne plus introduire de produits chimiques dans mon vagin !

Bien que je sois déçue par cette marque, je souhaite toujours passer rapidement aux culottes menstruelles lavables. Je me suis sentie sereine durant toute la durée de mes menstruations, en les oubliant presque, un pur bonheur ! Par ailleurs, pouvez-vous me conseiller une marque française, éthique, naturelle et peu onéreuse de culottes lavables ?

Les protections lavables vous tentent ? Vous connaissiez le principe ?