À la découverte des quatre royaumes.

Il me tenait vraiment à cœur de vous donner mon avis sur le film Disney « the Nutcracker and the Four Realms » que je suis allée voir le premier samedi de décembre avec K. Nous avons vraiment passé une super journée en effectuant quelques achats de Noël pour notre sapin et notre décoration intérieure. Notre sapin est dans les tons blancs et or, avec quelques touches de noir. Cette journée est une des meilleures passées depuis le début de mon diagnostic de dépression sévère et me réconforte un peu avec la période hivernale, ça me fait plaisir.

Clara souhaite obtenir une seule et unique chose : une clé qui lui permettrait de découvrir le cadeau inestimable que sa mère lui a laissé avant de mourir. Le jour de la fête de passage à une nouvelle année organisée par son parrain Drosselmeyer, la jeune fille se laisse conduire par un fil en or qui conduit directement Clara à cette clé et se retrouve plonger dans un monde énigmatique et étrange. Dans ce monde parallèle, la jeune femme fera la connaissance de Phillip et des souverains de trois des quatre royaumes. Clara et Phillip devront affronter la tyrannique Mère Gingembre qui vit dans le dernier royaume, le calamiteux royaume des divertissements […] Cet affrontement leurs permettront de retrouver la clé si précieuse aux yeux de Clara et de sauver le monde des quatre royaumes. Malheureusement tout ne se passera pas comme prévu pour notre héroïne.

Casse-noisette et les quatre royaumesCasse-Noisette-et-les-Quatre-Royaumescasse-noisette-quatre-royaumesCasse-noisette et les quatre royaumesCasse-noisette et les quatre royaumesCasse-noisette et les quatre royaumesCasse-noisette et les quatre royaumesCasse-noisette et les quatre royaumes

Ce qui me charme énormément avec ce film ce sont les similitudes visuelles avec les deux films « Alice in Wonderland » du talentueux T. Burton et le fait que les univers se ressemblent sur certains points. Ce sont les premières choses que nous avons remarqué K. et moi en regardant le teaser.

Je dois vous avouer que nous avons regarder le film dans de mauvaises conditions puisque certaines personnes ont été irrespectueuses durant la diffusion et ces mauvaises dispositives nous ont empêché de nous concentrer correctement durant la première quinzaine de minutes de la pellicule. Je trouve que le film a eu énormément de mal à se lancer, au début. Certains passages étaient niais et ennuyants. Il a saisi tout mon intérêt lorsque Clara à franchit le pont des quatre royaumes en compagnie du soldat Philip que nous avons trouvé très attachant dans son rôle.

Les décors sont superbes mais nous avons trouvé les costumes parfois ridicules comme celui de Shiver, qui est le Roi de la terre des flocons de neige. Je salue par contre le travail effectué sur les diverses robes princières de Clara et les costumes des soldats Casse – Noisette. La mise en beauté de Philip est superbe également et notamment grâce à une touche de highlighter doré sur son arc de cupidon.

Nous avons découvert en Clara une jeune femme intelligente, créative et indépendante. Elle incarne une princesse des temps modernes à la perfection mais je la trouvais parfois très niaise. Philip est charismatique et adorable.

Je trouve la fée Dragée insupportable et creuse sachant que elle est censée être un des personnages principaux de cette histoire. En revanche, son personnage est bien incarnée et sa mise en beauté est sublime.

Nous avons adoré le Roi des souris et la mère Gingembre qui sont des personnages attachants et apportant un vrai plus à cette histoire. Le Roi de souris est absolument craquant et amène des scènes rigolotes et loufoques.

Je trouve par contre les autres personnages creux et sans réel intérêt pour la pellicule. Ils sont présent sans vraiment être présent tout comme leurs univers qui sont passés au second plan. Le titre du film est très mal choisis et risque de décevoir pas mal de personnes puisque nous ne voyons que très rapidement les trois royaumes pour nous concentrer sur le Palais Royal et le Royaume du divertissement. Les terres des flocons de neige, des fleurs et des bonbons ne sont pas mises en avant et vous ne les verrez que très peu durant la totalité de la pellicule. Où sont passés ces mondes féeriques annoncés dans le teaser et le titre ?

Le moment que je préfère est la scène de découverte du quatrième royaumes. Clara est courageuse, les décors sont travaillés à la perfection et offre un environnement lugubre, sombre. Cet univers détruit devient séduisant. Cette partie des quatre royaumes est de loin ma favorite puisque elle me fait penser au Pays des Merveilles de ma chère Alice Kingsleigh et de Cheshire.

La danseuse étoile Misty Copeland nous offre une superbe expérience durant la scène de ballet ayant pour but de présenter le parcours de la reine et la création des quatre royaumes. Cette scène est purement féerique.

Pour conclure, « the Nutcracker and the Four Realms » possède une histoire simpliste qui se laisse regarder. Je suis déçue par le fait que cette aventure ne soit pas plus développée et je pense que les quatre royaumes avaient encore beaucoup de choses à nous raconter. Le voyage aurait pu être plus ample. Certains personnages ne sont même pas attachants et ne servent que de figuration. Le film est expédié rapidement et est précipité en oubliant de développer certains points qui auraient pu être intéressant. Il rassemble cependant tout les ingrédients pour être un bon film de Noël et nous avons tout les deux appréciés de le visionner. Le film est féerique, enfantin et plongera petit et grand dans un univers magique. Malheureusement je ne vous conseille pas de dépenser votre argent dans une place de cinéma pour aller le voir car il ne mérite clairement pas une telle somme pour un résultat mitigé. Par contre, je vous conseille quand même de le voir si cette occasion se présente à vous mais sur une plateforme adéquate gratuite, vous passerez un bon moment en famille.

Quel est le film qui vous tente actuellement au cinéma ? Que pensez-vous de ce film ?

Mon blog reste en interruption malgré la publication de cet article et ce jusque au mois de janvier, je voulais simplement vous faire plaisir suite à un sondage sur mon Instagram pour savoir si je publiais ce billet maintenant ou en janvier, et vous avez été unanimes quand à une publication en ce jour. Je vous envoie toutes mes bonnes ondes positives et vous souhaite pleines de belles choses à venir en ce mois de décembre.

logo

Publicités

Partir, mieux revenir.

Je vous ai complètement délaissé la semaine dernière et je souhaiterais m’excuser pour cela. Ma santé mentale est au plus bas – ma dépression a repris le dessus et je suis actuellement sous traitement suite à mon premier rendez-vous avec ma psychiatre – mais je me bats chaque jour pour ne pas me noyer. Mon traitement est assommant et décale complètement mon sommeil. Je me réveille plusieurs fois par heures, par nuits. Je ne dors plus.

Nous avons des problèmes financiers qui me plombent considérablement le moral… Je devais percevoir des indemnités, suite à mon arrêt de travail et mes diverses prolongations. Mon employeur avait quarante-huit heures pour faire les démarches nécessaires me permettant de vivre, malgré mon arrêt maladie. Je ne perçois rien et je ne sais pas quand je recevrai de quoi vivre. Je suis dans une situation très compliquée : je ne sais pas quand je pourrais payer mon loyer, je ne sais pas quand je pourrais remplir mon frigidaire. Mon avenir est plein de doutes, de stress et de peurs.

Ce sont les raisons de mon absence de la semaine dernière et ce sont les raisons qui vont être la cause de mon absence pendant plusieurs semaines, à compter de cet article.

Je ne veux pas faire semblant.

Je vous souhaite le meilleur pour ces prochaines semaines à venir. Je vous promet que je reviendrais avec pleins de belles idées de billets à vous montrer et plus en forme que jamais. Je reste tout de même active et je répondrais avec plaisir à vos commentaires, parce que vous lire me met toujours énormément de baume au cœur. Je voudrais vous remercier pour tout les gentils commentaires que je reçois et vous remercier pour votre confiance car, jours après jours, nous sommes toujours un peu plus nombreux ici et cela me fait vraiment plaisir. Merci beaucoup à chacun de vous.

Love,

Maëva.

 

 

 

Ces petites choses qui me font envie pour Noël.

Noël est une période du calendrier dont je raffole le plus. Était. Parce que, très honnêtement au vu de ma situation mentale actuelle, un emploi du verbe à l’imparfait me semble totalement approprié. Les fêtes seront, à mes yeux, différentes, cette année. La Maëva du Noël dernier avait les yeux pétillants, était inspirée dans sa recherche du cadeau parfait à offrir, avait cet esprit de Noël qui lui parcourait tout le corps et souriait bêtement devant les maisons magnifiquement décorées de nombreuses lumières, figurines, qui éclairaient le ciel étoilé. Elle a laissé place à une nouvelle version de moi-même, froide et renfermée, qui fait constamment semblant et qui ne réussis pas à se mettre complètement dedans. Ma vie doit continuer, Noël doit se faire. Malgré mon humeur actuelle, je ne dois pas me morfondre et en faire pâtir mon entourage. Noël a toujours était une belle fête, qui me réjouissait. Elle me permettait de profiter de mes proches, de me creuser la tête pour des personnes qui sont tout pour moi, à la recherche du présent parfait. Noël était simple, sobre, chaleureux, souriant, la meilleure période de toutes ses années à pleurer. Noël était un espoir et est, désormais, un espoir qui se réalise.


Cette année, je souhaiterais vous préparer plusieurs articles sur le sujet, notamment un article sur mes quelques conseils pour entreprendre un Noël qui tend plus vers le minimalisme. Cependant, mon article de ce matin concerne plutôt ces petites choses que je trouverais bien de recevoir au pied du sapin ; des objets qui me seraient véritablement utiles au quotidien.

Cadeaux de NoëlCadeaux de Noël

Parure de lit  |   Dans une optique de minimalisme, offrir une parure de lit est une super idée. Cet achat est utile et intelligent. Je trouve que le coût de cet article est parfois exagéré et onéreux. Je ne souhaiterais jamais, de moi-même, mettre une telle somme dans un produit comme celui-ci, basique et du quotidien. Je serais ravie, pour cette raison, de recevoir une parure de lit qui me sera utile de nombreuses années après achat.

Appareil photographique  |  Un des cadeaux que je suis sûre de recevoir de la part de mes parents. Mon dernier appareil étant cassé, je n’ai plus les moyens matériels de vous proposer des jolies photographies – comme avant. Je souhaite également vous proposer de nouveaux contenus comme des articles modes et beautés. Ce cadeau me tient vraiment à cœur. Il me permettra de développer ma passion encore plus et de me créer de nouveaux objectifs afin de faire évoluer positivement Dark Jean, Black Shirt, Dusky Shoes. Je le veut de préférence avec un retour écran parce que je trouve ça beaucoup plus pratique pour les photographies de maquillage, par exemple.

Plats en verre Pyrex  Je suis adepte de meal preps depuis quelques mois : je trouve que cette alternative est pratique, économique et me permet de rester organisé quotidiennement. Les plats en verres sont mes moyens de conservation. Ils sont parfaitement hermétiques, facile et rapide à nettoyer, bon marché. Je ne dirais pas non à quelques plats supplémentaires dans ma cuisine, puisque ceux que je possède déjà me permette de tenir sept repas.

Mini lave-vaisselle 12 couverts  Depuis notre emménagement au mois de mars, nous faisons notre vaisselle à la main. Cet appareil est un objet futile mais pratique, tout de même, pour nous deux. Lorsque je travaillais, je passais énormément de temps hors de chez nous. Je devais choisir entre dormir et faire le ménage, faire le ménage et me laver les cheveux, faire les courses et faire le ménage, un vrai calvaire. Je ne pouvais jamais avoir de semaine organisée. Cet objet était un gain de rapidité, de temps. Cet appareil était un appareil de facilité qui pouvait me permettre de souffler un peu. Comme vous le savez, mon mode de vie a changé. Je ne ressens plus le besoin urgent de le posséder. Je peux très bien vivre sans, désormais. Cependant, je le laisse sur ma liste – on ne sait jamais.

 Livre « Alice aux pays des merveilles » par Benjamin Lacombe  Je respecte énormément Benjamin Lacombe qui est un dessinateur de talent. Son univers artistique me fascine. Je suis également une admiratrice des aventures de Alice aux pays des Merveilles depuis mon plus jeune âge. Je suis fascinée par cette œuvre écrite par Lewis Carroll. Je rêve de pouvoir tenir ce livre entre mes mains et les autres tomes qui ont suivi.

Kit de gels douches de chez Lush  Je suis amoureuse de la marque Lush depuis de nombreuses années – je rêve de devenir vendeuse dans une de leurs boutiques. Je crois également que je suis une grande collectionneuse de gel douche. Je me vois mal utiliser un gel douche senteur abricot en hiver, par exemple, et ainsi de suite. Je sais que certaines personnes trouvent cela dérangeant de recevoir des produits pour la douche comme cadeaux de Noël. Je ne trouve pas cela dérangeant personnellement. Je trouve même que ce type de cadeaux est utile parce que cela permet à la personne de ne jamais manquer de gel douche – je ne parle pas du tout de une de mes expériences – et de pouvoir découvrir de nouvelles senteurs sous la douche. Je trouve cela tellement agréable de rentrer le soir après une longue journée glacée, prendre une douche bien chaude et avoir le corps recouvert de douces effluves de saison. Pas vous ?


Que souhaitez-vous recevoir et, à l’inverse, quel est le cadeau que vous détesteriez recevoir et pour quelles raisons ?

Je vous souhaite de passer une très bonne semaine,

Maëva.

Mes découvertes Netflix du moment.

Netflix est très rapidement devenue ma plateforme favorite dans le domaine des séries. Il faut dire que la marque regorge de diverses séries originales et intéressantes. Nous avons Netflix depuis un peu plus de trois ans. Nous regardons un épisode de notre série – puis deux et trois – avant de partir nous coucher. Cela nous permet de nous détendre, nous retrouver, rire aux éclats ensemble, se questionner. Regarder des séries est un des passes-temps que je préfère, puisque je partage cette activité avec mon amoureux.

Je voulais à travers ce post vous partager mes séries du moment et vous faire découvrir – peut-être – de nouvelles séries à regarder à l’abri de la pluie, un gros plaid bien chaud sur les orteils et un thé vert à la main.

Insatiable

Insatiable.

— Synopsis :

Après une violente altercation avec un sans-abris qui voulait lui piquer sa barre chocolatée, Patty Bladell, une adolescente discrète et moquée de tous vis à vis de son poids, devient une belle jeune femme, copie conforme des critères de beauté actuels. Son changement physique lui fait entrevoir la possibilité de se venger de tout ceux qui n’ont jamais cru en elle. Quelles limites serait-elle prête à franchir pour faire payer tout ceux qui l’ont humilié ?

— Mon avis :

Cette série est excellente, je vous la conseille vivement. Je viens tout juste de terminer la première saison et je suis impatiente de pouvoir visionner la deuxième saison – qui n’est pas prête de sortir.

La série a beaucoup été critiquée depuis sa sortie et je ne trouve pas cela justifié. Je pense que il faudrait regarder la saison complète pour se rendre compte que la série est loin de toutes ses rumeurs de grossophobie. Elle est juste un reflet parfait de la réalité actuelle. Les deux premiers épisodes ne suffiront pas à vous convaincre, il faut vraiment voir la saison en intégralité pour comprendre certains points que Insatiable souhaite mettre en lumière.

Patty est une jeune fille en surpoids qui une fois devenue mince, devient une jeune fille populaire, méchante et incontrôlable, qui pense que sa minceur peut lui permettre de posséder tout ce que elle désire. Patty était une adolescente obèse, son corps est aminci mais son poids est toujours une réalité dans sa tête. Cette série démontre que la beauté extérieure ne peut malheureusement pas cacher la noirceur qui émane de notre âme. Elle traite également de plusieurs sujets tabous comme les troubles alimentaires, la pression sociétaire et familiale, la bisexualité, la dépendance en tout genre, le harcèlement.

Insatiable est une bonne série en légèreté, avec une noirceur qui se développe au fil des épisodes. Elle donne quelques claques sur des sujets sociétaires actuels et est agréable à regarder.

Riverdale

Riverdale.

— Synopsis :

Le jeune Archie Andrews et ses amis voient leur vie bouleversée par la mort mystérieuse de un de leur camarade de classe, Jason Blossom. Débute alors une enquête fascinante et riche en rebondissements, qui mettra à nue tous les secrets les plus sombres de la petite ville de Riverdale.

— Mon avis :

Riverdale est la série que je regarde actuellement et dont je dévore tout les épisodes. Nous attendions avec impatience la sortie de la saison 3 et, pour le moment, je ne suis vraiment pas déçue. La tournure mystique que prend la série est très intéressante.

Cette série est riche en intrigues bien ficelées et en rebondissements. La première saison est ma favorite parce que je trouve que chaque épisodes apportent quelque chose et enrichis notre intrigue principale. Voir les personnages évoluer et exprimer leur mauvais côté.

Veronica était mon personnage préféré dans la première saison. Son caractère explosif et sa repartie me plaisait. Et je trouvais, très courageuse, la façon dont elle luttait toujours pour être une meilleure version de elle-même. Elle faisait tout son possible pour exister en tant que individue à part entière, malgré son nom de famille et les crimes commis par son père. Désormais, mes deux personnages favoris sont Betty et Cheryl. Leurs évolutions en tant que femmes sont vraiment belles.

Un nouvel épisode de la dernière saison est a retrouver tout les jeudis sur Netflix.

La série est à voir impérativement.

Stranger things

Stranger things.

— Synopsis :

Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent à sa recherche pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les jeunes garçons rencontrent une étrange jeune fille qui se nomme Eleven et deviennent amis avec la demoiselle au crâne rasé. Se pourrait-il que Eleven soit la clé de tout les mystères qui se produisent à Hawkins, petite ville en apparence si tranquille ?

— Mon avis :

Cette série est déjà bien connue du grand public mais je me devais de vous en parler puisque nous adorons cette série, mon compagnon et moi. Stranger Things est une série avec une atmosphère propre à elle-même, sombre et paranormale, avec des références geeks et rétros. Les graphismes sont époustouflants de réalismes. Les meilleurs passages de la série se trouvent, sans hésiter, lors des scènes mélangeant la vie réelle et le monde parallèle.

Le casting est parfait. Eleven est mon personnage préféré. Elle est courageuse et à une force de caractère incroyable, malgré son triste destin.

Une réussite.

altered carbon

Altered carbon.

— Synopsis :

Dans un futur proche, les humains peuvent survivre à la mort de leur corps physique grâce à une pile mémoire implantée dans leur nuque. Notre conscience et nos souvenirs sont automatiquement transférés dans une autre enveloppe.

Takeshi Kovacs a déjà été tué plusieurs fois. Mais cette fois, il est ramené sur Terre pour élucider un meurtre, celui de Laurens Bancroft. La police a conclu à un suicide. Mais pourquoi se suicider quand on sauvegarde son esprit tout les jours, certain de revenir parmi les vivants ?

Mon avis :

Cette série est adaptée du roman de science-fiction Carbone Modifié écrit par le romancier britannique Richard Morgan.

Altered Carbon est une série sombre et violente. La série présente des scènes du présent et des scènes du passé, qui nous font progressivement découvrir toute la profondeur du personnage de Takeshi. Kovacs est un personnage attachant et son caractère est plaisant.

La Terre est corrompue, la police désarmée. Le sexe et la drogue règne.

Cette première saison est une réussite avec des épisodes plein de rebondissements, des décors magnifiques et des personnages attachants. La série a une véritable histoire, un univers développé. Je suis également touchée de voir une série qui montre des femmes fortes, puissantes et influentes comme Kristin Ortega. Le dernier épisode de la série est intéressant et surprenant. Nous sommes impatients de découvrir la suite.


Quelles sont vos séries favorites du moment ? Avez-vous des recommandations à me faire ?

Je serais ravie de découvrir de nouvelles séries à regarder. Vous pouvez me proposer des titres en commentaire, si vous le souhaitez ! Je suis actuellement sur la saison trois de Riverdale, avec mon chéri. Je me suis mise à regarder Élite, la semaine dernière. La série est passable, elle se laisse regarder, mais je n’ai pas vraiment accroché aux différents personnages, certaines scènes sont dérangeantes – les scènes de plan à trois, ce trio me dérange beaucoup et je trouve leur relation malsaine. Je serais enchantée de connaître votre avis sur le sujet.

Maëva.

Quelles sont mes méthodes pour désencombrer facilement mon dressing ?

Comme vous avez pu le découvrir dans ma sélection de shopping automnale, je me penche de plus en plus vers un mode de vie à tendance minimaliste. Cette nouvelle façon de voir ma consommation est passionnante. En effet, le minimalisme consiste à simplifier son quotidien en se déchargeant de tout les objets entassés et inutilisés. Les principes du minimalisme sont de privilégier la qualité à la quantité et de favoriser les expériences plutôt que les possessions matérielles, en ne gardant que les biens matériaux essentiels. Être minimaliste permet de faire le tri sur tout les domaines de sa vie.

Mon envie de débuter un cheminement vers le mouvement minimaliste a eu lieu grâce à la fabuleuse Vicky Payeur, créatrice du blog – Vivre avec moins.

Nous avons accueilli récemment un nouveau meuble dans notre appartement. Ce meuble est mon dressing personnel – comprenant mes vêtements ainsi que mes chaussures. Un tri a été réalisé à la réception de mon meuble, un an après le premier déjà effectué dans ma garde-robe. Je voulais donc, à travers cet article mode de vie, vous partager mon expérience et mes conseils pour effectuer un tri efficace de votre garde-robe.

Désencombrer
 son dressing

Pour commencer mon désencombrement, je démarre par un vide intégral de mon armoire, en mettant toutes mes affaires sur une surface lisse et suffisamment volumineuse, – comme le sol par exemple. Je retire ensuite les cintres de chaque vêtements et les réserve pour une utilisation future. Je veille à mettre mes habits par catégories : les robes avec les robes, les jeans avec les jeans, les jupes avec les jupes et les hauts avec les hauts. Ce système me permet de prendre conscience de la quantité de fringues que je possède déjà. Je peut avoir un aperçu global des pièces que je possède dans ma penderie, en me rappelant parfois de pièces dont je ne me souvenais plus avoir acheté. Le tri débute à ce moment-là.

Lorsque cette première étape est terminée, je vais devoir répondre à certaines questions, afin de désencombrer facilement mon armoire. Est-ce que je porte ce vêtement ? À quelle fréquence ? Est-ce que ce vêtement est semblable à un autre ? Est-ce que je me sens obligée de garder ce vêtement par obligation ou est-ce que cette pièce me donne du bonheur ? Il faut considérer ses vêtements : si vous gardez une pièce dans votre armoire parce que « cette pièce est en bon état » mais que vous ne la portez jamais, vous devriez plutôt donner ce vêtement. Cet habit mérite une seconde vie avec une nouvelle personne qui lui accordera un réel intérêt.

Une fois cette seconde étape de passée, je sépare mes vêtements en trois piles de tri : je garde, je donne et je jette.

Je garde : correspond aux vêtements que je porte régulièrement et qui souligne mes perfections physiques.

Je donne : convient aux vêtements qui sont neufs et qui traînent dans mon armoire.

Je jette : est relié à la catégorie de vêtements qui est usés et importables.

La dernière étape de mon tri consiste à comptabiliser le nombre de vêtements que je possède et à noter ces divers chiffres dans un inventaire, en fonction de chacune des catégories de vêtements dont je dispose dans mon armoire. Cet inventaire me permettra de me faire une idée de la composition de mon dressing et de savoir quelles seront les pièces indispensables à acheter, afin de me créer une garde-robe capsule complète.

Mise en pratique :

Mon dressing est actuellement très minimaliste suite a de nombreux tris. Entre temps, je n’ai que très rarement renflouer mon armoire avec de nouvelles acquisitions, ce qui explique les nombres que vous trouverez ci-joint, dans mon inventaire. Je compte cependant faire quelques achats supplémentaires, pour remplir décemment mon placard. Je vous en parlerais peut-être dans un article bilan de désencombrement, si celui-ci vous intéresse. Je me suis permise quelques libertés, en ne comptant pas le nombre de pyjamas, dessous et chaussettes que je possède.

Mon dressing hivernal est constitué de :

  • 1 manteau à carreaux.
  • 4 pulls.
  • 2 robes.
  • 4 pantalons.
  • 1 jupe.
  • 1 paire de bottines.
  • 1 paire de sneakers.
  • 1 sac à bandoulière.

Mon inventaire me permet une analyse claire de mon coin vêtements. Il faudrait que je me procure des pulls, des pantalons et des nouvelles paires de chaussures. Je ne met que très rarement des jupes et des robes, sauf pour les occasions. Ma jupe est en jean, noire, sobre. Elle sera parfaite dans une tenue décontractée. Une de mes robes est une robe pull avec une coupe quelque peu originale, décontractée. La seconde est une robe habillée, classe, parfaite pour les occasions spéciales. Il me manque très clairement deux paires de chaussures supplémentaires. Une paire de bottines noires serait parfaite. Avoir un seul manteau est suffisant. Et il me faudrait un autre sac dans des tons sobres, afin que il puisse aller avec beaucoup plus de tenues que mon sac à bandoulière grenat.

Une fois cette étape terminée, je range mon armoire. Personnellement, je range mon armoire par couleurs et par pièces. Pour vous donner un exemple, je met tout mes pulls gris les uns à la suite des autres, mes robes grises sont derrières mes pulls gris. Ensuite, je vais mettre tout mes pulls noirs sur cintres et je mettrais mes robes noires à la suite. Et ainsi de suite…


Désencombrer mon dressing a été un choc positif. Je me suis rendue compte que je possédais énormément – trop – de vêtements. Je me suis débarrassée de vêtements que je ne portais pas et que je collectionnais, dans un sens, puisque mon armoire était pleine de pièces similaires. Je me suis rendue compte que, un vêtement pouvait avoir un style différent en fonction de son assemblage avec une autre pièce de mon armoire et que, il est important de combiner nos habits entre eux pour tenter de créer des tenues différentes.

Je me suis, tout de même, retrouvée face à des questionnements avant de commencer mes différents tris. Combien devrais-je, moralement, garder de pièces de chaque catégories ? Ma question reste incertaine, encore maintenant mais, après avoir bien réfléchis, je pense que sept semble être un chiffre parfait. Sept représente les sept jours de la semaine. Sept me permet une rotation parfaite et des lessives espacées. Malgré ces suppositions, il ne faut pas oublier que chaque personne est unique, marche différemment que son voisin et avance en fonction de sa propre allure. Le mieux est de se fier à soi, tout en écoutant, prenant en compte, les conseils des autres.


Pour aller plus loin dans cette recherche de désencombrement minimaliste, je vous propose un lien direct vers le blog de Vicky Payeur, blogueuse, véritable inspiration au quotidien. Cette femme est un modèle et je lui dois mon cheminement. Je vous conseille fortement de visiter son blog et ses autres plateformes de communication, si vous êtes curieux d’en apprendre un peu plus sur le mode de vie minimaliste.

De quand date votre dernier tri et combien de pièces avez-vous dans votre dressing ?

Maëva.

Comment réduire ses dépenses superflues et économiser son argent facilement ?

La catégorie « développement de soi » est ma catégorie favorite. Les sujets que je développe, à  travers mes mots, me passionnent. Je me surprend même à lire durant des heures, animée par un feu ardent crépitant dans mon cœur, des articles de blogs parlant de mode de vie alternatif et de gestion budgétaire. Ce sont des sujets que je trouve passionnants et que je souhaiterais, de plus en plus, abordés avec vous. Dans ce billet, je vais vous parler de gestion budgétaire et répondre à deux interrogations universelles, en me basant sur mes propres résultats, afin de vous donner quelques conseils qui pourront sûrement vous aider à résoudre ces deux problématiques importantes.

« Comment réussir à réduire facilement ses dépenses ? »

« Comment économiser sans efforts ? »

 

Construire un budget réaliste.

Établir un budget réaliste est indispensable. Cela vous permettra de comprendre avec précision et clarté, la position des postes de dépenses qui plombent votre budget. Pour ce faire, je vous conseille de mettre à plat toutes vos dépenses afin de pouvoir analyser dans quelles catégories vos dépenses vont.

La règle du 50 – 20 – 30 intervient également dans cette partie. Cette méthode est très simple : après avoir noté préalablement tout vos postes de dépenses obligatoires (comme le loyer, les charges, l’assurance voiture, l’essence, les courses…) vous devez calculer un premier pourcentage, le pourcentage des dépenses obligatoires. Il ne doit pas, normalement, excéder cinquante pour cent de vos revenus. Vous décidez ensuite d’accorder une somme à chacune de vos dépenses futiles, tout en ne dépassant pas les trente pour cent de vos revenus. Pour finir, vous devez accorder un pourcentage à vos économies. Normalement, ce pourcentage est de vingt pour cent.

MISE EN PRATIQUE : (salaire de 1400 euros)

Dépenses obligatoires :

Loyer : 240 euros. Charges : 60 euros. Essence : 60 euros. Assurance : 40 euros. Courses : 100 euros. Nourriture chat : 60 euros.

Dépenses futiles :

Vêtements : 100 euros. Sorties : 50 euros.

Économies :

P.E.L : 225 euros. Livret A : 375 euros.

Obligatoires : 40 % / 560 euros. Futiles : ~ 10 % / 150 euros. Économies : ~ 40 % / 600 euros.

Se libérer de sa carte bancaire.

Je vous conseille de vous délivrer du mauvais impact que peut avoir votre carte bancaire sur vous et vos dépenses. Rabattez-vous sur de l’argent papier. À la différence de votre carte bancaire, l’argent liquide peut se faire toucher, se faire apprécier, se faire sentir. Pour ma part, j’ai plus de problème à tendre un format papier parce que je me rends vraiment compte de la somme que je perds. La carte bancaire est un synonyme de facilité, pour cette raison.

Utilisez le système des enveloppes. Vous retirez les sommes dont vous avez besoin – par exemple : le budget vêtements, le budget courses, le budget sorties et le budget relatif à la nourriture pour le chat – et vous mettez chaque sommes dans des enveloppes correspondantes à chacun de vos postes de dépenses. Cela vous permet de ne pas déborder sur vos catégories de dépenses. Lorsque une de vos catégories de dépenses est vide cela signifie que vos dépenses dans cette catégorie son terminées jusque réception de votre prochain salaire. Vous ne dépasser pas le montant imposé.


Savoir se fixer un budget alimentaire raisonnable.

Se fixer un budget alimentaire raisonnable et faire les courses une fois par semaines sont de bonnes habitudes à prendre. Pour ma part, mon budget actuel est de vingt-cinq euros pour la semaine, ce qui est totalement jouable lorsque vous êtes une personne qui mange ses repas seule – mon compagnon fait ses propres repas, nos courses ne sont pas communes. Je suis végétalienne, ce qui implique que je ne consomme pas énormément de produits onéreux. Je fais mes courses toutes les deux semaines.

Je fais une liste de repas et à partir de cette liste de repas, je fais une liste de courses. Je compte, en premier lieu, le nombre de repas que je vais devoir faire pour la semaine. Une semaine étant égale à sept jours, je dois, en totalité, faire quatorze repas. Je me fais ensuite une liste de quatorze repas que j’aimerais manger la semaine. Généralement, ce sont des repas que je connais bien et que j’adore. Par exemple, je suis amoureuse du curry de haricots blancs servi avec du riz et, mon plat « doudou » est composé de pâtes et de pesto vegan. Je prévois des plats qui me font deux ou trois grandes portions. Faire une liste de repas est un gain de temps, je sais exactement ce que je vais manger, étalé sur la semaine. Cela me permet aussi de gérer mes apports. Faire une liste de courses permet de ne pas acheter inutilement quelque chose. On peut également essayer de deviner le coût de nos courses, en calculant approximativement le prix de certains des produits notés sur la liste, ce qui nous permet de nous faire une idée de la dépense que nous allons effectuer et de rééquilibrer le budget si celui-ci est dépassé. Gain de temps, économie, limitation de gaspillage et repas varié.

Je fais mes courses dans plusieurs enseignes. Je souhaite le plus possible manger bio et en vrac. Je me dirige toujours vers Biocoop. Généralement, je trouve mes alternatives végétales à la viande dans ce magasin, mes biscuits favoris – les fourrés choco de la marque Le Moulin du Pivert – ainsi que le vrac. Je termine par Intermarché. Dans cette enseigne, je complète le reste de ma liste et regarde les promotions en cours.

Je fais des meal prep. Je prends une après-midi entière par semaine pour faire mes avances de la semaine. Je fais en fonction de ma liste de recettes de la semaine. Je verse toutes les préparations dans mes contenants en verre Pyrex et je les mets au frigidaire, cela me permet d’avoir une avance de repas de quatre jours, avec un repas pour le midi et un repas pour le soir. Faire des meal-preps vous permet de ne pas craquer. Vous avez un repas qui est déjà prêt quand vous revenez du travail, ce qui implique que vous ne devez pas vous préparer de repas en rentrant et en étant fatigué de votre journée. Les meal prep sont la solution si vous en avez marre de perdre votre argent dans les restaurants.

Je vous conseille de vous inscrire sur le site Envie De Plus. Ce site vous permet de recevoir des coupons de réductions sur les produits ménagers et hygiéniques. Pour vous donner un exemple, un de mes coupons était pour une lessive à trois compartiments. La valeur de mon coupon était de cinq euros. Au passage en caisse, après avoir acheté le produit le moins onéreux de la gamme, mon ticket de caisse indiqué la somme de 1,30 euros.


Tirer profit des générateurs de codes promotionnels et des sites spécialisés dans le cashback.

Je vous conseille fortement de vous intéresser au site Igraal. Igraal vous permet de gagner un pourcentage en € sur les achats que vous effectuez chez leurs partenaires. Vous trouverez la marque sous forme de site internet et extension gratuite. Igraal est une cagnotte en ligne de cashback. Le site vous permet de déplacer votre gain sur votre compte, lorsque la somme de vingt euros est atteinte sur votre profil.

Wanteeed est une extension gratuite qui applique automatiquement les meilleurs codes promotionnels du marché à votre panier. Cette application simple et rapide, vous permet de faire vos achats le cœur léger, loin de la malédiction du code promotionnel périmé.

Je me suis abonnée aux programmes fidélités de certaines enseignes connues. H&M vous propose – par exemple, de devenir membre du H&M club. Lorsque vous effectuez un achat sur le site internet ou en boutique, une somme de points équivalente au montant de votre achat est transféré sur votre compte. Vous pouvez échanger vos points contre un bon de réduction. Le premier échange débute lorsque votre compte obtient 75 points. Votre inscription est gratuite et vous permet de gagner un code promotionnel. En tant que membre, la marque vous offre des codes promotionnels VIP, également. Beaucoup de nouvelles enseignes proposent ce système de fidélité – que ce soit dans le milieu de la mode, de la grande distribution…


Faire du shopping responsable.

Certaines enseignes reprennent les vêtements que vous ne portez plus contre bons de réductions pour vos prochains achats. H&M est une enseigne qui utilise cette méthode. Que vos vêtements soient neufs, troués, délavés, jamais portés, la marque vous les reprends par sac de trois et vous propose, en échange, un bon de réduction valable lors de vos prochaines séances de lèche-vitrines. Les pièces sont reportées, réutilisées, recyclées. Les bénéfices du service de collecte sont intégralement réinvestis dans la recherche sur le recyclage des textiles ou dans des projets sociaux.


Effectuer des virements automatiques.

Vous devriez effectuer des virements automatiques mensuels lorsque vous recevez votre salaire. Cette mise en place vous permet de mettre de côté une somme fixe – ou modulable, la variante dépend de vos revenus mensuels – sur vos divers comptes épargne. Elle est très facile à appliquer. En effet, la plupart des banques proposent désormais leurs services via des applications mobiles. Il vous suffit de faire un virement de votre compte-chèque à un autre, avec le montant souhaité.


Se créer des projets.

Peu importe la raison pour laquelle vous décidez de créer une épargne, pensez à vos projets. Vous devez réfléchir à ce que vous souhaitez obtenir avec cette épargne. Cela peut-être une épargne de sécurité, une envie de créer un projet futur, mettre de côté pour vous offrir le voyage dont vous rêvez… Il faut que ce projet soit concrètement ancré dans votre tête, pour que vous ne baissiez pas les bras.


Faire régulièrement un bilan.

Les plus grandes sommes sont plus difficiles à obtenir rapidement, cela peut décourager. Faire un bilan vous permet de vous rendre compte de vos acquis. Vous devriez vous fixer des objectifs trimestriels, par paliers, à atteindre. Vos objectifs doivent être réalisables, en fonction de vos moyens.

Vous devez être positif et avoir confiance en vous et en votre faculté à mettre de côté.

« Je souhaite obtenir 5000 euros sur mon compte avant la fin de cette année. Sur le long terme, je souhaiterais obtenir une somme globale de 25000 euros, atteignable dans cinq ans, afin de pouvoir faire des travaux de réaménagement dans ma maison. » est un objectif qui se développera avec le temps et dont, vous avez conscience, positivement.


Et vous, quelles sont vos astuces pour économiser chaque mois et réduire vos dépenses futiles ? Une seconde édition vous plairait-elle ?

En espérant que ce billet vous plaira.

Maëva.

 

 

 

Sélection shopping automnale – h&m.

L’automne vient tout juste de pointer le bout de son nez dans ma région, une bonne excuse pour flâner sur le net à la recherche de nouvelles pièces à acquérir.

J’ai fait un gros tri dans mon placard en début d’année, en m’inspirant d’une optique plus minimaliste. La plupart des dernières acquisitions de pièces que j’avais pu faire, l’année dernière, ont été faites sur un coup de tête, un plaisir insatiable de toujours m’offrir plus de vêtements, pour oublier tout les mauvais moments que j’ai pu vivre cette année-là. Acheter était devenue un pansement, un doudou, une activité qui me soulager, me relaxer, sur le moment. Je la regrettais très vite après achat.

Je suis devenue plus responsable avec mon argent et ai donc décidé de ne plus acheter de fringues si je n’en sortais pas d’autres de mon placard.

Je suis actuellement à la recherche des dernières nouveautés du moment qui pourront agrandir ma garde-robe minimaliste. Je souhaiterais acheter beaucoup plus de pièces basiques. Elles doivent être pratiques, tout en gardant un côté esthétique. Les pièces qui rejoindront mon dressing devront être également facilement accordables. Je devrais me sentir confiante, confortable, bien dans ma peau. Mon style est pas mal tourné vers les basiques, désormais. Vers des basiques indémodables, passe-partout. Avec un goût pour des coupes un brin originales et quelques belles couleurs…

Manteaux :

1  /  2  /  3

Accessoires :

4  /  5  /  6

Top :

7  /  8  /  9

Bas :

10  /  11  /  12 

 

En espérant que ce billet vous inspirera pour de futurs achats. De futures envies, de futurs changements de style.

Merci beaucoup pour toutes les bonnes ondes que vous apportez à mon blog et votre chaleureux accueil lors de la publication de mon tout dernier article. Je vous remercie pour tout le soutien que je peux lire à travers vos mots. Je me sens apaisée de ne plus retourner vivre cet enfer et je vais consulter pour me sortir de ce gouffre. Merci mille fois. 

Maëva.

 

Cries du cœur.

Ce billet est vraiment très différent des autres mais j’ai vraiment besoin de poser des mots sur mes maux, de crier que ça ne va pas, de me délivrer de tout ce poids qui est sur mes épaules depuis quelques mois. Je suis au plus mal et écrire me permettra de soulager mes vieux démons.

Je n’en peux plus de continuer à endurer mes nuits de tracas. Ne plus trouver le sommeil. Ne plus faire de nuits complètes.

Je n’en peux plus de faire semblant. Poser un sourire sur mes joues. Répondre que tout va pour le mieux dans ma vie, pour qu’on ne cherche pas à gratter en profondeur.

Je n’en peux plus de partir travailler la boule au ventre et les larmes aux yeux. Faire comme si leurs remarques blessantes quotidiennes ne me faisais aucun mal et pleurer sur la route du retour.

Je n’en peux plus de faire vivre ce calvaire à la personne que j’estime le plus, que j’aime le plus et qui me soutient le plus. Lui faire subir, quotidiennement, tout mes changements d’humeurs.

Je n’en peux plus de me rendre malade pour mon travail. De tout lui avoir donné depuis des années, sans que l’on ne me donne jamais rien en retour, pas même un signe de reconnaissance, juste de la dépression et de la solitude.

Je n’en peux plus de concevoir tout cela sans broncher. Pour ne pas perdre mes revenues. De les laisser me détruire, encore, un peu plus. De devoir endurer ça tout les jours.

Je n’en peux plus de devoir me battre avec mes vieux démons. De devoir cohabiter avec cette maladie, de tout les jours me battre pour ne pas tomber complètement dedans. De tout les jours, faire de mon mieux, pour ne pas me noyer.

Personne ne mérite de vivre, d’endurer, de supporter, une maladie telle que la dépression. Personne ne mérite de ne pas se sentir à sa juste valeur. De se sentir seul, même entouré. Personne ne mérite de se faire rabaisser, de ne pas se sentir indispensable.

Personne ne devrait vous faire vivre cela.

Personne ne devrait s’octroyer le droit de vous faire perdre la confiance que vous avez en vous et en votre travail. Personne ne devrait détruire l’estime que vous avez de vous.

Je vais me battre, contre moi-même et mes démons.

Je vais me battre contre ces deux personnes qui sont la cause de mon mal-être actuel.

 

Je suis sûre que le blog me sera bénéfique et que je me retirerais de ce combat la tête haute avec, comme moteur, de nouvelles ambitions.

Merci pour votre écoute. Maëva.

Comment gérer son argent et entreprendre un pas serein vers ses projets ?

Cet article a originellement été posté en septembre de l’année dernière, il a subi des modifications importantes et a donc été publié à nouveau. Bonne lecture !

Bonjour à tous.

Je souhaite vous proposer désormais des articles traitant du développement personnel. Je reviens notamment ce matin, avec un article qui pose la thématique suivante : « Comment gérer son argent ? » et je souhaite vous parlez pour commencer de quelques unes de mes inquiétudes concernant mon avenir et de la règle du 50-20-30 qui a changé ma vie, dès son application le mois dernier.
Je suis de plus en plus incertaine concernant mon avenir et mes yeux abritent la peur, je ne nie pas les faits. La peur est omniprésente chez moi parce que elle est bercée par les incertitudes quotidiennes. En ce moment, notamment, beaucoup de choses vont changer en France et notamment dans les finances des français. L’état français décide entre autre de retirer des sous à des personnes qui ne demandent rien, qui veulent mettre de côté pour un meilleur avenir, une maison, un projet, un rêve, peut être même pour obtenir un substitut de retraite, retraite qui sera inexistante pour la plupart des jeunes car les poches sont et resteront vides. Nous trimons pour avoir tout le patrimoine que nous avons et on se permet de nous en prendre une poignée.
Je ne suis pas le genre de personnes à me plaindre régulièrement vis à vis de la vie que je mène puisque ma vie est plutôt classique, je travaille comme tout le monde et je suis en contrat depuis deux mois dans le magasin où je faisais mon apprentissage en vente, tout cela, en étant très jeune. Mon avenir me fait tout simplement peur car je me dis que je ne pourrais peut être jamais acheter une maison avec mon compagnon, je me dis que tout cet argent que je touche, que je me fais violence à mettre de côté chaque mois ne me servira peut être à rien construire.

Et si cet argent ne me permettait de rien posséder ?

De ne pas pouvoir développer un projet de job ?

Et si cet argent ne me permet que de survivre après mes années de labeurs, à la prise de la « retraite » ?

Mon “ avant moi ” actuel ne connaissais pas les mêmes craintes et ne se souciais pas de la valeur que ça pouvez avoir. Je viens de comprendre que pendant deux ans à gagner un salaire minuscule, certes, mais un salaire quand même, mes choix ont été désastreux. Je me permettais de dépenser la moitié de mon salaire dans des habits que je jetais un mois après car je voulais toujours plus. Tout ça sans me soucier une seule seconde de mes gestes et de mon trop vouloir maladif, de manières bêtes et irréfléchies, en rêvant du fait que je serais récompensée par une somme tombant du ciel tout les mois après cinquante années de labeurs au travail, sans une seule fois me dire que je devrais peut-être mettre de côté pour un plus bel avenir. Ça a de quoi me foutre les boules, en y repensant !
Je suis devenue une meilleure version de moi-même en décidant de changer mes habitudes envers mon argent. Je suis passée à la vitesse supérieure en début de mois de septembre, en me rendant compte un peu plus des choses. Je me suis intéressée à une jeune femme qui se nomme Vicky Payeur, détentrice du blog et du Youtube minimaliste « Vivre avec moins – Le minimalisme au quotidien. » jeune femme au contenu intéressant et inspirant. Ses vidéos (et ses articles) sont simples et aident à mieux gérer plusieurs plans de notre vie, notamment la catégorie épargne et argent. Je me suis retrouvée inspirée par une de ses vidéos abordant le thème du minimalisme et est grâce à Vicky entamée des recherches.

La méthode du 50 – 20 – 30 a été un bouleversement dans ma vie.

Cette règle me permet un pas serein vers mon avenir, à mon rythme et me permet de faire des économies tout en ne me sentant pas oppressé par les contraintes et en étant libre avec mon argent. La méthode démontre que même avec un salaire minime, on peut faire des économies sur la durée et épargner chaque mois.

Je vous en dis plus dès à présent !

140214_899A08_portrait_HD_1

Cette méthode consiste à définir trois catégories et à départager ces catégories en plusieurs budgets différents en fonction du pourcentage du salaire qui est accordé aux différentes catégories.

La première catégorie est la catégorie des dépenses obligatoires : loyer, courses, assurance voiture, essence, nourriture chat. Elle ne doit pas excéder cinquante pour cent de vos revenus. La seconde catégorie est une catégorie qui convient aux achats futiles  : voyage, vêtements, sorties, coiffeur, esthéticienne. Elle devrait couvrir trente pour cent de vos revenus. La troisième est une des catégories les plus importantes, économiquement parlant, puisque cette catégorie est dédiée aux placements de sous dans les différents comptes que nous pouvons avoir. Elle doit être de vingt pour cent. 
Cependant, rien ne vous oblige à vous en tenir à ces pourcentages. Prenons le cas de X qui vit encore sous le toit de ses parents. X ne paye pas de loyer mais X a une voiture, une assurance voiture, il fait ses propres courses et doit mettre de l’essence dans son auto pour pouvoir partir travailler. X a un avantage de taille : il ne paye pas de loyer, ce qui lui permet de mettre trente pour cent de son salaire dans les dépenses obligatoires et vingt pour cent de ses revenus dans un compte dédié à ces économies.

Comme vous pouvez le voir, c’est très facile à mettre en place et à reproduire, en ajustant vos divers budgets en fonction de votre salaire.

Je vous conseille très fortement de vous mettre au paiement en liquide. Ma carte bancaire ne me sert que quand je dois effectuer des paiements automatiques comme lorsque je met mon essence. Je fais mes courses avec un montant bien précis chaque mois que je retire dès lors que mon salaire est sur mon compte, idem pour la nourriture pour mon chat, mon budget sorties et mon budget habillement. Mes économies se prélèvent directement d’un compte à un autre, à date fixe, mon loyer et mon assurance auto également.

Grâce à cette astuce, mon épargne annuelle, pour le moment, s’élève à 5575 euros, tout comptes confondus.

Et vous, quels sont vos craintes et vos inquiétudes vis à vis de votre avenir ? Mettez-vous de côté tout les mois ? Connaissiez-vous cette règle ?

Merci à vous tous d’avoir pris le temps de lire mon article. Je vous souhaite de passer une très bonne semaine !

Maëva.

Too Faced, le nouveau grâal de la beauté ?

On se retrouve sur Dark Jean, Black Shirt, Dusky Shoes, pour parler d’une marque de beauté que j’adore, dont je possède pas mal de produits et qui compte parmi le top three de mes marques favorites, j’ai cité : Too Faced. Mon but à travers cet article est de vous faire découvrir ou redécouvrir une marque à travers ses best-sellers et ses moins bons produits afin de vous aiguiller au mieux pour un futur achat. Je m’attaque donc à Too Faced qui est sur le podium de mes marques favorites, constamment en concurrence avec la marque The Balm, dont on reparlera plus tard sur le blog. Je suis tombée amoureuse de cette marque à la simple vue de leurs packagings mignons et rétros, souvent dans les tons pastels et dorés. Les produits Too Faced ont toujours eu le don de convenir à mes besoins et de ne jamais me rendre septique ou triste d’avoir acheté un de leur produit de maquillage. Je suis à 100% satisfaite de la marque, d’autant plus qu’elle plaît à mon éthique puisque elle est non testé sur les animaux, c’est pourquoi je vous en parle aujourd’hui. De plus, leur site Internet regorge de tutoriel intéressant, reprenant plusieurs thèmes communs en mettant en valeur leurs différents produits, une belle façon de trouver l’inspiration !

dsc09364dsc09271dsc09302dsc09321dsc09323dsc09349dsc09362

Pour commencer, j’ai la base à maquillage Hangover Primer. Son application est vraiment simple, il suffit d’en appliquer sur l’ensemble du visage en tapotant les quelques excès de produit avec le doigt, d’attendre quelques secondes que la peau absorbe parfaitement le produit avant d’appliquer son fond de teint. Je ne m’en sers que très rarement car ce n’est pas le produit qui m’est le plus utile et qui fait partie de manière récurrente de ma routine mais, pour l’avoir déjà utilisé quelques fois, je trouve qu’elle fait bien son job.

Ensuite, la base à paupières Shadow Insurrance, qui est une base siliconée que j’aime beaucoup, permettant une longues tenues des fards et une intensité des couleurs et du rendu sur la paupière. Je m’en sers très souvent pour faire durer dans le temps mes ombres à paupières. La technique d’application est la même que pour le primer, l’aspect est très crémeux. Je suis très contente de ce produit, je ne jure que par cette base à paupières désormais, elle s’est fait une place dans ma routine pour les yeux.

Gros craquage de mon côté avec le fond de teint Born This Way ! Un investissement que je ne regrette pas du tout puisque ce fond de teint à une couvrance du tonnerre et une teinte qui est parfaite pour ma carnation. De plus, il ne fait pas un effet plâtre et il est très agréable à appliquer et à utiliser, que ce soit avec un beauty blender ou avec un pinceau. Je vous le recommande à 1000% !

J’ai également pu tester deux Poudre de soleil en deux teintes diffèrentes, Chocolate Soleil et Milk Chocolate. Je ne suis pas fan de contouring et je pensais que ces deux bronzers ne me serviraient jamais et qu’ils finiraient dans mon placard ou fièrement sur mes yeux en remplacement d’un fard à paupières. J’ai adoré les utiliser en temps qu’ombres à paupières parce que je trouve les ombres à paupières mattes très jolies sur les yeux, cependant, je me suis mise au contouring, que je pratique très rarement et j’adore le côté bonne mine qu’ils apportent à ma peau blanche. Le rendu est harmonieux, tout en n’étant pas trop voyant. Je n’ai pas noté de chutes de poudres. Je suis très satisfaite de ce produit et de la belle découverte qu’il a emmené. Je le rachèterais les yeux fermés quand mes échantillons rendront l’âme.

Dernier produit pour habiller mon teint, l’enlumineur visage Candlelight Glow en teinte Rosy. Je suis loin d’aimer les enlumineurs, je trouve ça beau sur les autres mais je ne vois pas ça sur moi et je n’ai donc utiliser celui-ci qu’une fois. Je ne voue pas de culte à ce produit mais je trouve les détails du produits magnifiques, les sortes de gravures dessinées sur la poudre en font un vrai bijou.

On peut trouver dans mon rangement maquillage deux palettes Too Faced, l’une se plaçant parmi les meilleures ventes, l’autre dans la catégorie offre limité.

Pour commencer, je vous parle d’une des trois palettes aux senteurs de chocolat, il s’agit de la palette yeux Chocolate Bar. Parfaite pour l’automne et l’hiver, notamment avec ses tons marrons et bordeaux, c’est une palette sans artifice qui permet de se la jouer sage ou plus travaillée. Mes teintes favorites sont Amaretto, Candied Violet, Black Forest Truffle, Marzipan, Salted Caramel, Gilded Ganache, Hazelnut et Crème brulée. Pratiquement toutes !

Seconde palette et de loin celle que je préféré, la palette Pepermint Mocha provenant de la collection Grande Hotel Café dont je suis totalement amoureuse. Je fais des compositions folles avec cette palette, des maquillages magnifiques, je suis pleine d’éloges, ça se voit, et je n’hésiterais pas à me ruer sur la collection Too Faced de Noël dés sa sortie le Noël prochain. Dans toutes les teintes confondues des palettes de cette collection, mes fards favoris sont Sprinkles, Christmas Blend, Peppermint Mocha, dans celle que j’ai, Cup Of Joe, Gingersnap, Winter Dream, dans la palette Gingerbread Cookie, pour finir, Iced Coffee, Eggnog Latte, Cold Brew et le magnifique Central Perk ainsi que le blush Peach Clover dans la palette Eggnog Latte.

De cette jolie marque, j’ai, également, le mascara Better Than Sex waterproof. Je ne m’étendrais pas plus sur le sujet puisque je vous ai partager mon avis sur cette merveille dans un article complet qui n’est plus disponible desormais sur mon blog. Vous devez juste retenir que ce mascara est incroyable et que il est vite devenu mon petit chouchou.
En complément de l’article ci-dessus, suite à de nombreux commentaires concernant le prix du mascara, je voudrais souligner le fait que le Better Than Sex de base peut se trouver en format voyage au prix de douze euros et qu’un coffret est en ce moment-même chez Sephora, proposant un pack contenant le Better Than Sex basique et le Better Than Sex waterproof gratuit pour seulement vingt-trois euros.

dsc09272

Ultra connu, il y a aussi les rouge à lèvres liquide Melted Mat, incontournable de la marque. La pose du produit est simplifié notamment grâce à la texture de l’applicateur mousse, la texture est agréable, le produit dure sur les lèvres mais demande quelques retouches. Je ne trouve pas le produit asséchant pour un mat, surtout qu’il est vraiment mat. La teinte Chihuahua me correspond très bien, elle reste discrète, tout en étant présente et elle réajuste la couleur naturelle de mes lèvres.

Pour finir avec Too Faced, j’ai également les Melted Chocolate, en teintes Metallic Chocolate Diamonds, Frozen Hot Chocolate, Candy Bar. Mon avis sur ce produit est le même que pour les Melted Mat, je rajouterais juste que la texture sur les lèvres est plus hydratante, les produits ont l’effet gloss sur les lèvres sans le côté collant. J’adore ces produits !

Je pense sincèrement que je vais continuer à agrandir petit à petit ma collection Too Faced, car je ne suis jamais déçue par les nouveautés de la marque et la qualité des produits proposés. Quel est votre avis sur la marque ? Votre marque de maquillage favorite ? Et le produit qui vous fait le plus envie dans ma collection ?

Je finirais mon article en vous proposant une liste de vœux Too Faced !

Maëva.