Pourquoi je ne veux plus de fast fashion dans mon armoire ?

Cela fait quelques temps maintenant que je souhaite aborder avec vous le sujet de la seconde main car ce type de mode de vie me captive et je pense que, dans notre structure sociale actuelle, nous ne parlons pas assez de tout cela avec importance. Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi je ne veux plus de fast fashion dans mon armoire, vous partager mon cheminement mais aussi vous donner mes meilleurs conseils pour acheter des vêtements éthiques en ayant un budget vestimentaire limité.

Avant de commencer mon article, je souhaite que vous sachiez que je ne vous demande pas de faire comme moi ! Je ne suis pas un exemple mais juste une personne qui aime parler de sujets divers qui la touche. Je suis une personne qui ne juge pas son prochain et qui ne me permettrait jamais de remettre en cause les choix des autres.

Je pense que je dois ce cheminement au mouvement minimaliste. Vivre mieux avec moins. En devenant minimaliste, je me suis rendue compte que mes placards contenaient beaucoup de vêtements que je ne mettais jamais. Je me suis donc mise au tri et ai fait beaucoup de dons associatifs. Par la suite, mon mode de consommation a changé, je chinais uniquement quand cela était nécessaire et toujours de manière intelligente, mais je continuais a acheter encore de la fast fashion dans des enseignes connues.

En mars, après le décès de ma grand-mère, nous avons effectuées un grand tri dans sa penderie et je me suis dégotée de très belles pièces, comme la chemise verte, dont je vous parle dans mon article sur mon dressing estival minimaliste. Je me suis rendue compte que ce style vestimentaire me plaisait ! En réalité, cela faisait de nombreuses années que je trouvais bons nombres de pièces vintages sublimes mais je ne me lançais jamais, par peur du regard des autres, sans doutes. Le déclic avait eu lieu ! Par la suite, je me suis renseignée sur le sujet et ai regardé beaucoup de vidéos américaines qui parlaient de trouvailles en friperies. En parallèle, je me suis mise a lire beaucoup de blogs qui parlaient de seconde main et je me suis documentée sur youtube également en regardant des vidéos françaises parlant de friperies, de mode éthique et de la catastrophe écologique engendrée par la fast fashion et plus généralement par la mode. Je vous conseille notamment de faire un tour sur les contenus de Iznowgood / Ilia Renon / La petite Gaby / Ectomorphe / Tess Valentine et Clara Victorya entre autres, qui en parlent parfaitement !

Au cours de mes recherches, je me suis rendue compte que la mode est un cataclysme pour notre planète. On oublie trop souvent que son industrie est la seconde plus polluante au monde, derrière celle de la pétrochimie, dont elle découle. On oublie trop souvent que le seul vêtement qui ne pollue pas et celui que on ne produit pas. Ce sont donc pour toutes ces raisons — le minimalisme, mon amour pour les vêtements vintages et mon envie de préserver notre belle planète, que je me décide à ne plus consommer de fast fashion.

En septembre, je me suis donc donnée un objectif bien précis, celui de ne plus consommer de fast fashion et de consommer de manière éthique, responsable et plus durable.

Il existe diverses façons de consommer plus responsable, le choix revient aux acheteurs !

On peut notamment favoriser les marques qui proposent des démarches éthiques, comme le fait de produire en France, avec des textiles biologiques, de garantir un salaire convenable et des conditions de travail humaines. Personnellement je ne pense pas que ce soit la solution parce que la question est toujours la même, acheter neuf pollue. La fabrication du vêtement continue de polluer, de manière moindre par rapport aux commandes issues de la fast fashion mais avec toujours un impact sur la planète. De plus, les marques responsables sont souvent onéreuses. Quand on décide de devenir minimaliste, on décide de faire passer la qualité avant la quantité, je le conçois, ce qui insinuerait que notre investissement dans un seul vêtement est plus important quand on est minimaliste, puisque on consomme moins. Encore une fois, selon ma propre expérience, je ne veux pas (et ne peux pas) accorder un grand budget aux achats de vêtements donc je préfère ne rien acheter plutôt que de payer une jupe, éthique, soixante euros. Mais cela reste uniquement mon avis et je ne blâme absolument pas les personnes qui consomment des vêtements provenant de marques éthiques, du moment que cela est fait sans surconsommation.

Est-ce que il est donc possible de consommer responsable sans casser son PEL ? Totalement ! Il existe des marques de la fast fashion qui se lance dans des gammes responsables, je pense notamment aux magasins comme Zara et H&M avec la gamme ecofriendly Conscious. En ce qui me concerne, je ne peux pas encourager ce type de gammes, au vu de la situation actuelle, désastreuse, de la planète. Car produire revient à polluer, encore une fois. Mais un pas est un pas et il est toujours mieux de prendre des vêtements de collection ecofriendly quand on a peu de moyens, plutôt que de prendre les collections classiques, issues de la fast fashion que proposent habituellement ces marques.

Autre issue, se diriger vers les sites de ventes de seconde mains. Je pense notamment aux sites tels que Vinted — qui est de loin mon favoris. Je me suis notamment achetée un Levis 501 quasi neuf en août pour un prix imbattable. Il y a beaucoup de choix sur cette plateforme, notamment dans la catégorie vintage et les achats sont sécurisés. Le seul point négatif je dirais, ce sont parfois les prix appliqués par les Vinties pour certains articles. Les prix ne sont pas toujours avantageux quand on est acheteur, ce qui est dommage.

Mon option favorite reste celle de chiner en brocantes, en vides greniers et en friperies. Les prix sont toujours attractifs ! Acheter de seconde main nous permet de donner une seconde vie aux vêtements que les personnes ne veulent plus. On peut notamment trouver de jolies pièces originales, vintages, parfois quasiment neuves, pour des prix imbattables sur le marché. Quelques petits conseils tout de même : chiner des vêtements avec des textiles nobles, examiner la qualité du produit et son état avant de prendre les articles, mais aussi oser, parce que certains habits ne payent pas de mine sur cintre mais sont sublimes avec quelques ajouts et retouches.

Niveau boutiques, je peux notamment vous recommander Ding Fring et Emmaüs en terme de friperies, car ce sont mes favorites.

Je ne connais pas beaucoup de boutiques responsables sur le net donc je ne peux pas vous en citer beaucoup ! Cependant je trouve les collections de la marque Thinking Mu canons et abordables. Personnellement je suis fan même si je ne peux clairement pas me le permettre. Autre boutique, issue de la fast fashion « responsable » ecofriendly : Vero Moda et sa gamme Aware. Les collections saisonnières de la marque sont conçues avec des textiles recyclés comme le polyester, le coton mais aussi la laine. La marque utilise aussi du coton bio et des textiles innovants, certains mêmes reconnus par des labels. La collection pour cet automne est absolument splendide, je trouve.

Thinking Mu sélection mode éthique

Space girl La Luna | Blue

Achetez-vous toujours de la fast fashion ou tendez-vous vers une consommation plus responsable ? Connaissez-vous des boutiques abordables et éthiques ?

44 réflexions au sujet de « Pourquoi je ne veux plus de fast fashion dans mon armoire ? »

    1. Je suis du même avis que toi. Tous mes habits sont portés et surtout, j’ai fait des ensembles. Ainsi, je me pose pas de question de savoir que mettre avec ce pantalon ou cette jupe 😉 et j’effectue une rotation. Ainsi, au cours d’une saison, je peux porter plusieurs fois tous mes habits. Et le petit plus, c’est que les habits de printemps vont également pour l’automne 😊

      Aimé par 2 personnes

      1. Il faut considérer ses vêtements, si on ne les porte pas, pourquoi les garder ? Autant les donner / vendre, en faire profiter quelqu’un pour qui il aura une véritable utilité ☺️
        Je suis pareille que toi ! Je publie normalement la semaine prochaine ou la semaine après, un article sur mon dressing automnal et hivernal minimaliste. Mon but est de montrer que on peut faire vraiment des belles tenues, en superposant les pièces par exemple ou seulement en faisant des ensembles. Pourquoi acheter un vêtement qui ne va avec rien dans son armoire ? Ça nous pousse à acheter toujours plus justement ! ☺️
        Merci beaucoup pour ce partage. Excellente journée automnale ❤️

        Aimé par 1 personne

    2. Je suis comme toi ! Rien ne sert de surcharger nos armoires. Je trouve ça plus beau d’expérimenter plusieurs associations entre elles, ça nous permet d’aimer un vêtement sous toutes ses facettes et de jouer aussi avec la mode. On peut avoir beaucoup de style avec simplement des basiques, il suffit de jouer, de bien associer les motifs et les matières, pour avoir un style unique. Certaines personnes pensent que pour avoir du style, il faut collectionner les vêtements. Je ne suis pas d’accord ! Le style, c’est ce qu’on en fait 😉 Belle journée ma belle, merci pour cet échange ❤️

      Aimé par 1 personne

      1. Exactement !! Un vêtement n’est pas fait ni pour une seule utilisation ni pour une seule association ! Au contraire, le but est de pouvoir l’associer avec pleins de chouettes tenues et de justement jouer avec les différentes pièces de notre armoire 😊 C’est la société de consommation et le commerce qui nous fait penser l’inverse, quand je vois que certains ont des dressings remplis que de vêtements qui n’ont pour certains jamais été portés c’est affolant ! 😱
        Merci à toi d’engager l’échange et le dialogue pour que nous réagissions ❤

        Aimé par 1 personne

        1. Je suis tellement d’accord ! Je me demande vraiment comment les influenceuses font. En fait quand j’étais plus jeune, je me disais que ça devait être génial de recevoir des vêtements gratuitement via les partenariats. J’ai parcouru du chemin depuis ! Maintenant je suis plutôt en train de me demander si il est possible de rester une influenceuse éthique tout en étant payer pour sa passion, sans vendre son âme au diable. Et je me demande comment elles font pour jongler entre les deux ☺️
          Merci à toi de réagir aussi, c’est très important pour moi ! Gros bisous ❤️

          Aimé par 1 personne

  1. C’est aussi ma façon d’envisager les choses. J’adore les vêtements mais à un moment il faut savoir dire stop. Je donne des vêtements autour de moi ou à des associations, je les revends, d’ailleurs je note au passage le site dont tu parles « Vinted » je vais sûrement m’y inscrire du coup 😉 Merci pour ces articles toujours sympa à découvrir.
    Je te souhaite un excellent weekend Maeva 😊

    Aimé par 2 personnes

    1. Je suis totalement d’accord ! La mode est aussi une passion pour moi mais j’essaye de tenir une démarche minimaliste, même si certaines personnes sont très restrictives dans leurs armoires, je sais que j’ai besoin d’un juste milieu que j’ai actuellement atteint. J’ai moins de 30 pièces dans mon armoire pour cet automne / hiver et ça me convient parfaitement bien. Je m’autorise 35 pièces pas plus, si jamais j’ai des coups de cœur prochainement 😉
      Tu devrais vraiment te mettre sur Vinted ! En 1 mois j’ai réussi à vendre des chaussures, beaucoup de livres et une robe, j’ai déjà récolté 52€ que je met de côté pour notre achat immobilier, ça nous fait un petit truc supplémentaire ☺️ Au début je détestais le site car je n’arrivais pas à vendre mais avec un peu de patience et des jolies photographies ont y arrive vite !
      Merci à toi de toujours être présent pour les lire et encourageant car ça me fait extrêmement plaisir. Beau dimanche ☺️

      Aimé par 2 personnes

      1. Tu m’as convaincu, je vais essayer Vinted. J’ai mis le site en favoris dès hier soir. C’est génial d’avoir pu vendre pour ce prix là et mettre de côté cet argent du coup. Je vends mes disques, livres aussi sur Rakuten (anciennement Price minister). C’est un site très sérieux mais pour vendre des vêtements c’est galère donc merci pour Vinted.
        Oui c’est cool de se faire aussi plaisir avec « une » pièce de temps en temps. Je suis très veste, manteau, parka.. 😉
        C’est un plaisir de te lire et d’échanger avec toi Maeva, passe une belle semaine 😊

        Aimé par 2 personnes

        1. Tu m’en donneras un retour j’espère ☺️ Oui ! Certaines personnes réinvestissent leurs gains dans des vêtements, moi je préfère mettre de côté pour notre maison. Ça me fait une petite source d’apport en plus ☺️ Merci de la découverte, je ne connaissais pas du tout ce site !
          Si tu as besoin de conseils pour débuter sur Vinted n’hésite pas en tout cas ☺️
          Belle semaine également. Bisous ☺️

          Aimé par 1 personne

  2. Super article inspirant ! 🙂 J’essaie de faire le tri et d’aller à l’essentiel… Ce qui n’était pas le cas avant. Le souci, c’est que j’ai récemment eu envie de changer ma garde-robe, qui ne me correspond plus. Du coup, je vends et je donne des habits, mais ce n’est pas évident de se reconstituer une garde-robe… D’autant plus que ça peut coûter très cher ! Je vais donc m’inspirer de ton article 🙂 Merci !

    Et effectivement, les boutiques éthiques c’est pas mal (j’ai notamment rencontré les créateurs du blog mode/lifestyle Bloomers.eco, qui présentent de belles choses). Mais, comme tu le dis, ça reste polluant, et c’est tellement cher ! Même si ça reste une bonne démarche !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Clémentine, excuse-moi pour ma réponse tardive ! Merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait énormément plaisir ☺️ Je comprends totalement la situation dans laquelle tu es. Quand mon tri a été fais, il ne me restait quasiment que 10 pièces maximum dans mon armoire. Pour la renflouer, je me suis achetée des pièces en fast-fashion (oups) et en friperie. Puis mon cheminement a eu lieu en septembre. Je ne suis pas contre acheter une pièce en fast-fashion de temps en temps du moment que ça reste dans la limite du raisonnable, que je suis sûre de garder le vêtement de nombreuses années et si je ne trouve pas le vêtement que je veux sur Vinted ou en friperies. Les seules choses que je continue de prendre neuves ce sont les chaussures et la lingerie, mais même pour les chaussures je les prends généralement sur Vinted ☺️ En tout cas, je suis heureuse de voir que mon article te donne envie de passer à la seconde main !

      Il vaut toujours mieux acheter dans des boutiques responsables plutôt que dans des boutiques de fast-fashion mais concrètement est-ce que ça change beaucoup de paramètres ? Si il y a production il y a aussi pollution. Alors je sais, il y a beaucoup plus de respect dans la production des vêtements, autant pour notre belle planète que pour les conditions de travails humaines mais je pense que au vu de la situation actuelle catastrophique de notre planète, ça reste insuffisant.

      Je peux totalement comprendre aussi les personnes qui ont un style plus chic et classique qui ne veulent pas se lancer, mais, personnellement je trouve mon bonheur en friperies. Et puis Vinted existe et il y a tout les styles dessus ! Je pense que maintenant on ne peut plus trouver comme excuse le fait que on aime porter des vêtements neufs, parce que même sur Vinted il y en a ! Je me suis pris récemment sur la plateforme une marinière de la dernière collection Promod vu en magasin. 18€ au lieu de 30 et portée une seule fois. Une vraie affaire !

      Merci en tout cas pour cette discussion enrichissante. Je te souhaite une excellente journée ! Gros bisous ❤️

      Aimé par 1 personne

      1. Coucou Maeva 🙂

        Je me pose la question pour les boutiques responsable, effectivement… De plus, j’ai parfois l’impression que ça devient un effet de mode, avec de nouvelles injonctions… Après ce n’est peut-être qu’une impression personnelle, mais du coup j’y vois une nouvelle forme de pression pour consommer et dépenser beaucoup d’argent… Même si c’est toujours mieux de dépenser dans ce genre de boutique, on est d’accord 🙂

        J’ai tendance à m’habiller de manière classique mais maintenant je culpabilise quand j’achète dans les magasins habituels, du coup je suis prête à changer un peu. D’autant plus que je m’adapte à mon nouveau style le vie : comme je marche plus, je cherche des vêtements un peu plus confortables. Eh oui, pour la lingerie c’est plus difficile ! J’aimerais aller ailleurs que dans les magasins comme Etam mais c’est un peu compliqué. Tu vas où, toi ?

        Ah oui, c’est une affaire ! Je vais m’inscrire sur Vinted (même si j’aime bien essayer les habits avant de les acheter). Avant, j’habitais en Angleterre et il y avait des « Charity shops » partout, à tous les coins de rue, avec une multitude d’habits d’occasion pas chers du tout, souvent de bonne qualité et pour tous les goûts. Et l’argent était reversé à des associations caritatives. C’était génial.

        Très belle journée à toi 🙂 Gros bisous ❤ ❤

        Aimé par 2 personnes

        1. Je suis totalement d’accord avec toi concernant les boutiques responsables. Mais comme tu le soulignes, il vaut mieux consommer responsable, même si personnellement je ne pense pas que ce soit une solution viable à terme mais plutôt une solution de secours, entre guillemets.

          Concernant la lingerie, la question ne se pose pas encore pour moi car pour le moment j’ai tout ce qu’il me faut pour vivre. Cependant la marque Etam ne rentrant pas dans mon budget je pense que je me dirigerais simplement chez H&M mais en ramenant d’anciennes pièces que je ne porte plus, histoire de faire une bonne action pour compenser mon achat. Je sais que ce n’est pas super mais je ne peux pas me permettre de dépenser 35€ dans une culotte, ça reste indécent pour moi et hors budget malheureusement ☺️ Peut-être que je trouverais une marque éthique et abordable au moment venu on ne sait jamais ☺️

          Ooooooh ! Génial ça ! Ça serait le paradis sur Terre pour moi haha 🥰

          Bon week-end ma belle, gros bisous 😘❤️

          Aimé par 2 personnes

          1. Je me permets d’intervenir au sujet des sous-vêtements. En fait, parfois il faut mieux mettre cher (genre Etam ou boutique spécialisée) plutôt que chez H&M dans le sens où il faut être certaines que la taille nous va. Un soutien gorge mal adapté et c’est des problèmes de dos assuré. Surtout pour celles qui ont une poitrine généreuse. Alors, oui je sais les budgets sont chers, mais avec les soldes et la carte Etam pour ma part, je n’ai jamais dépensé plus de 32 euros pour un ensemble complet, ce qui est encore cher, mais toujours moins que les 150 euros que je dépensais pas an en ostéopathe. Après Etam, il faut faire attention à la qualité des dentelles qui ont tendance à ne pas tenir le choc en machine à laver, même dans un filet. Donc, il y a du bon et du moins bon. L’important c’est d’avoir des sous-vêtements à notre taille, dans lesquels ont se sente bien, parce que franchement, il n’y a rien de pire que de ne pas être à l’aise.

            Aimé par 1 personne

            1. Merci beaucoup pour ton intervention ! Personnellement je n’ai pas ce problème, je ne porte plus de soutiens-gorge depuis un certains temps mais tu as totalement raison le plus important : se sentir bien dans ses sous-vêtements ☺️ Je viens aussi de découvrir peu de temps après la publication de cet article, une marque de lingerie responsable Organic Basics. On voit fleurir beaucoup de posts à son sujet sur les réseaux sociaux et elle a l’air vraiment pas mal ! Je me permet du coup de la partager ici si ça peut vous intéresser.
              Je pense du coup plus me diriger vers cette nouvelle marque, les prix sont approximativement les mêmes que pour la marque Etam mais le côté « éthique » en plus. Cependant la marque propose des modèles vraiment neutres, sans chichis et frioritures, qui personnellement me plaisent bien sur de la lingerie classique, comme de la dentelle, par exemple. En espérant que la marque se développera et proposera de nouveaux modèles un peu moins basiques 😉

              Aimé par 1 personne

              1. Faudrait que j’aille voir alors, mais bon en vieillissant on a de plus en plus envie d’être coquette et si avant les sous-vêtements basiques me convenaient maintenant j’aime bien la dentelle et la fantaisie et les choses « sexy » (enfin ma conception du sexy ^^).
                C’est vrai que de plus en plus de femmes se passent de soutien-gorge, je suis toujours ébahie par les témoignages des femmes qui n’en portent plus ou pas. Je ne sais pas comment vous faites MDR !

                Aimé par 1 personne

                1. Je comprend totalement ! Personnellement je portais beaucoup de dentelles plus jeunes et j’aime trop ça mais ayant quelques problèmes de vulve, j’évite au max et je privilégie les culottes en coton confortable.
                  😂😂😂 N’ayant pas une poitrine imposante, je peux me le permettre mais je comprends que certaines personnes ayant des plus grandes tailles de bonnets ai du mal 😉

                  J'aime

  3. C’est un très bel article, vraiment bien documenté et qui fait réfléchir.
    En vrai, je ne sais pas si je fais du fast fashion ou pas. Mon armoire déborde. J’ai quelques vêtements achetés genre chez H&M ou décathlon (tenue de sport / pyjama oui j’aime le confort !) mais j’ai surtout quelque chose comme 100 robes que j’ai cousu ou que ma mère a cousu pour moi. Certaines pièces ont plus de… allez 15 ans, d’autres sont parties au recyclage parce que j’ai pris du poids (beaucoup de poids mais chut). Je ne jette presque jamais rien, sauf si cela ne me va plus, auquel cas je donne au Relais, soit je découpe pour en faire des chiffons parce que clairement il y a trop de trou pour être réutilisé autrement (genre les chaussettes c’est impec pour les poussières). Pendant un moment, je finissais mes vieilles culottes pour ma chiennes quand elle avait ses menstruations (aujourd’hui j’ai trop de fesses et elle a plus de chaleurs, ça règle le problème). Je récupère les boutons ou les fermetures des vêtements que je jette pour en faire d’autres. Parfois, j’utilise de vieux pulls pour des manteaux pour chiens. Mes vieux draps se changent en taies d’oreillers. Bref, il n’y a pas de petites économies. En revanche, je couds énormément de vêtements, alors si je ne porte pas tous les jours ma robe à crinoline, je la met au moins une fois par an. Sinon, je porte tout ce que j’ai dans mon armoire, pas forcément chaque année, mais d’une année sur l’autre et comme souvent ce que je couds moi-même dure des années et des années et bien j’accumule. Ma mère a encore des tenues qu’elle a cousu (elle va me détester de le dire) il y a 50 ans quand elle apprenait la couture. Donc clairement je ne me vois pas comme écolo, ni économique mais je ne change pas ma garde-robe à chaque saison, si c’est ça le fast fashion. Régulièrement je porte des robes et on me dit « wah c’est trop beau » et moi dans ma tête « oh non c’es une vieillerie que je finis c’est pas trop beau, c’est vieux » mais comme je conserve en bon état ce que je fais évidement c’est encore mettable 10 ans après.
    Franchement, je ne comprends pas tellement le plaisir de faire les boutiques, de faire des essayages, etc, pour moi c’est juste la galère parce que je me trouve informe dans les tailles standards et puis les tissus sont souvent de mauvaises qualités, les teintures aussi. Le peu que l’on lave les vêtements ils deviennent bon à jeter. Les coutures sont généralement pas terribles. Alors oui, c’es facile quand on est initié à la couture de dire ça mais franchement je ne reviendrais jamais à l’époque ou jeune et co*** je voulais acheter mes fringues chez Pimkie, Etam, H&M, Mim parce que je voulais être à la mode pour faire comme les autres.
    Bref, du coup, je ne sais pas comment me classer : écolo ou tueuse de planète ? bonne question. En tout cas, ton article me fait réfléchir et pour cela merci.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir ma belle,
      Pour commencer, un grand MERCI pour ton immense commentaire. Ton retour me fait extrêmement plaisir 🥰 Je pense tout simplement que tu fais de ton mieux ! Du moment que tu portes tout ce que tu as et que tu ne consommes pas pour consommer… La fast fashion ça représente des enseignes qui créer des collections éphémères, changées rapidement et qui produisent de nouveaux modèles tout les jours, les tissus sont affreux tout comme les conditions de travail derrières.
      Tu dois avoir dans tes armoires de véritables pépites vintages, un rêve 😍😍😍
      Personnellement je possède encore des vêtements issus de la fast fashion dans mes armoires, je les porte et je les chéris et je pense que ça reste le plus important : aimer ses vêtements, se sentir en adéquation avec eux et ne pas les laisser traîner au fond de notre armoire. Plus jeune, je me faisais acheter par mes parents des vêtements de fast fashion toutes les semaines, alors que mon armoire était déjà pleine. Puis il y a presque trois ans, je me suis mise au minimalisme… Faire des tris est ma nouvelle passion ☺️ Je donne beaucoup aux associations mais je vends aussi quelques articles parfois sur mon Vinted ça me permet de récolter un peu de sous pour notre projet de construction 😉 Ma mamie est partie en février et depuis, je voue un vrai culte à la mode vintage, je lui ai piqué quelques pièces dans sa penderie ❤️
      Je trouve ça aussi génial que tu réutilise toujours tes tissus quand ils sont en bon état ! On peut dire que tu fais preuve de bon sens et est responsable, par rapport à certains ☺️
      Ah ça ! La qualité des vêtements se perd et ça ne ressemble plus du tout aux vêtements que portaient nos grands-parents 😉
      Pour conclure, je dirais simplement que tu fais de ton mieux et surtout que tu es vraiment dans une démarche responsable, pas minimaliste mais responsable quand même ☺️ Un pas est un pas et toi tu en as déjà fait mille 😘

      Merci sincèrement pour cette discussion passionnante, je suis heureuse de voir que mon article a pu te faire réfléchir sur ta consommation. En te souhaitant le meilleur. Gros bisous ❤️

      Aimé par 1 personne

      1. Coucou,
        C’est vrai, je suis absolument tout sauf minimaliste. Je comprends et je respecte énormément les personnes minimalistes mais c’est vrai que c’est quelque chose que je ne me vois pas adopter dans le sens où j’aime passer du temps pour choisir un tissu, un patron, parfois me laisser aller à une « orgie » d’achats (surtout pendant les soldes) en sachant que plus tard je vais pouvoir me créer de belles tenues, c’est un plaisir que les acheteurs de vêtements déjà fabriqués n’ont pas et je pense que c’est aussi pour cela que beaucoup de gens consomment des vêtements (ou autre d’ailleurs) et changent régulièrement car il n’y a pas la valeur du travail accompli derrière et le plaisir de faire soi-même, d’être fière de son travail. Je pense que le plaisir de créer fait que même quand on se lasse d’une pièce, on peut toujours y revenir avec plus de plaisir que le « vulgaire » t-shirt acheté 5 euros, du coup ça donne envie de garder.
        Après j’ai toujours appris avec ma mère et ma grand-mère que l’on pouvait recycler les choses mais surtout on m’a enseigné la valeur de l’argent et du fait qu’un produit acheté ce n’était pas juste un bien de consommation mais de l’argent donc il faut respecter l’achat en question et l’user jusqu’au bout. Genre le maquillage on m’a toujours dit d’acheter du bon et d’en avoir 1 ou 2 maxi parce que ton tube de rouge à lèvres, par exemple, il faut l’user jusqu’au bout parce que c’est ça le respect (à l’époque c’était l’Oréal mais aujourd’hui j’achète BareMinerals). Il faut respecter ce que l’on achète car l’argent ne tombe pas du ciel, respecter la personne qui a conçu l’objet et puis soi-même parce que acheter veut dire faire un choix. Je pense que c’est cela aussi qui est important plus que d’être minimaliste ou d’éviter la fast fashion mais le fait d’avoir le respect de ce que l’on possède car du coup on se pose plus de questions avant d’acheter et l’on fait plus attention à la qualité des produits. C’est pour cela que j’ai dû mal avec le fait de « donner », je trouve embêtant de me rendre compte que j’ai gâché de l’argent ou gaspiller de l’argent et du temps avec des vêtements que je vais donner. C’est comme si je ne respectais pas l’objet. Après c’est une conception de mamie que j’ai 😂
        Eh bien tu serais contente l’année dernière j’ai sorti un coupon de tissu qui datait de la 2eme Guerre Mondiale, il y avait encore le nombre de ticket de rationnement écrit dessus ^^
        En tout cas, merci pour ton article, il donne à réfléchir.

        Aimé par 1 personne

        1. Coucou Ponine,
          Je partage totalement ton point de vue. Personnellement je me considère comme minimaliste non stricte. Beaucoup de personnes minimalistes ont peu de vêtements (mais genre 15 pour toutes saisons confondues) et bien que je respecte, je suis loin d’atteindre cette « perfection » 😁 Je trouve que 30 pièces par double saisons ça reste déjà bien et ça me convient surtout 😉

          Je suis tellement en accord avec ton commentaire ! Mais ta conception de mamie est totalement justifiée, j’ai la même haha 😂

          Anw ça doit être génial de tenir dans ses mains un aussi beau tissus 😍

          Merci à toi comme toujours pour tes interventions pertinentes ❤️ Joyeux Halloween !

          J'aime

        2. Je me permet juste de rebondir par rapport au fait de donner, je suis complètement d’accord encore une fois mais je pense aussi que ça peut permettre à la personne qui donne de se rendre compte de sa consommation entre gros guillemets « irresponsable » (dans le sens où elle donne trois mois après son achat parce que elle a acheté ça sur un coup de tête, moi avant par exemple haha) ☺️ Personnellement plus jeune, mes parents me donnaient des sous pour acheter des vêtements toutes les semaines. Je ne me rendais pas du tout compte du problème, vraiment pas. Puis quand on a du vider mes placards pour vendre / donner, je me suis rendue compte de mon gaspillage. Mon père était pas content hahaha et il me disait « on va donner ça alors que ça coûtait 60€ » et il a raison avant je n’avais pas cette valeur de l’argent mais j’ai acquis ça à 17 ans en ayant mes premiers salaires, en travaillant et en payant des charges comme tout le monde. Depuis je ne jette plus mon argent par les fenêtres et surtout quand je donne ce sont des vêtements que j’ai depuis de nombreuses années et qui ne me correspondent plus au niveau du style et de mon âge 😆 Le plus important ça reste de se rendre compte de sa bêtise et de ne SURTOUT pas la reproduire 😂

          J'aime

    1. Bonsoir,
      En effet que ce soit en fast fashion ou en seconde main le plus important ça reste de ne pas surconsommer ☺️ Quand je vois des jeunes femmes qui achètent des vêtements toutes les semaines et qui ne mettent pas la moitié, ça me brise le cœur, et je dis ça en toutes connaissances de causes parce que avant je faisais partie de cette catégorie de personnes, quand j’étais adolescente. Maintenant je regrette ! Mais je fais de mon mieux !
      Bonne soirée à toi et félicitations pour ton beau parcours ☺️ Gros bisous 😘

      Aimé par 1 personne

  4. J’avoue j’achète ! Mais je porte tout ce que je possède. Ayant très peu de place pour les ranger, je me limite mais mon atout 🤣 c’est que je suis une femme coup de coeur ce qui me frêne si je n’ai pas un coup de coeur il restera en magasin et je ne suis pas la mode.

    Aimé par 2 personnes

    1. Je comprends totalement ton témoignage, je suis pareille que toi de base ☺️ le seul point négatif est que moi je ne portais pas toutes mes affaires, trop de consommation du coup j’ai fais beaucoup de tri jusqu’à en venir à ce raisonnement ! Gros bisous ma belle, merci pour ton partage et bravo pour les petits pas que tu fais déjà ❤️

      J'aime

  5. Merci pour ton article. A titre perso j’ai entamé ce virage il y a maintenant 2 ans. Et je n’ai rien acheté de neuf depuis 1 ans. Je favorise le seconde main pour tout (vêtement, cadeaux, chaussures, …) pour moi et mes enfants, Vinted même si je suis mitigée sur cette plateforme, car je trouve qu’à force de réduire les prix au max pour vendre on perd la notion de valeur des choses et qu’à un moment donné il faut accepté que si on veut une fabrication éthique et responsable il faut aussi payer un peu plus cher. Et honnêtement acheter un tshirt Zara à 5E sur Vinted certes mon portefeuille est content mais je considère que cela encourage à fond la fast fashion. Et de plus en plus donc les boutiques de seconde main. Et surtout j’ai diminué le volume. Et je couds mes vêtements !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Julie, je trouve ça super ! Comment fais-tu pour tout ce qui est lingerie ? Pour le moment je n’ai pas été confronté au problème mais je me pose de plus en plus la question (et notamment pour les culottes, car pour la poitrine ça ne me dérange pas du tout et puis je ne porte presque jamais de soutiens-gorge) !
      Je comprends totalement ton raisonnement vis à vis du fait de prendre un t-shirt Zara en seconde main car dans tout les cas, la qualité est moindre, que ce soit un t-shirt Zara de boutique ou un Zara de seconde main ☺️ Personnellement je fais de mon mieux pour ne pas acheter de choses issues de la fast fashion sur Vinted mais ça reste compliqué car la plupart des vendeuses ne vendent que ça ! Ma catégorie favorite sur la plateforme est celle des vêtements « vintage » ☺️ En
      friperies, par contre, je ne prends que des vêtements vintages parce que ça rentre complètement dans mon style. Par contre, je sais que si je prends un article de fast fashion sur la plateforme, je le garderais longtemps, pas trois mois et hop on jette ! Acheter en fast fashion est une chose, surconsommer en est une autre. Avant je ne mettais que de la fast fashion mais je ne surconsommais pas, je limitais ma penderie parce que je suis dans une démarche minimaliste, je trouvais ça moins grave de fonctionner comme ça mais, maintenant avec notre planète qui se meurt on ne peut pas continuer notre individualisme.
      Je trouve ça vachement bien de coudre ses vêtements. Personnellement je déteste la couture. Vraiment. Parce que il y a 5 ans, je faisais des études dans les métiers de la mode et on a tout fait pour me dégoûter du milieu ! Depuis je hais la couture haha. Mais parfois je voudrais recommencer, histoire de me prouver à moi-même que je suis capable 😉
      Merci beaucoup pour ton retour et le temps que tu as pris pour écrire ce commentaire intéressant. En te souhaitant une excellente soirée 😘

      Aimé par 1 personne

      1. Alors la lingerie, les culottes sont les seules choses que j’achète encore neuves. Et quelques craquages de temps en temps mais qui sont souvent sur des marques de sport avec des éléments techniques. Oui que ce soit sur Vinted ou ailleurs ne pas surconsommer c’est l’essentiel. Et pour le coup les prix bas de Vinted encouragent plutot à répéter la surconsommation. Pour ce qui est de la couture je m’y suis mise à la naissance de ma 2ème pour lui faire une couverture. Et j’ai attrapé le virus.

        Aimé par 1 personne

        1. Je comprend totalement ton raisonnement ! Malheureusement les prix bas encouragent les gens à toujours plus surconsommer, que ce soit sur Vinted ou dans des enseignes telles que Primark par exemple ☺️ Une belle technique de vente, en outre !
          Tu couds tes propres vêtements ? Tu fais ça avec des tutos explicatifs ? Tu as plusieurs patrons ? ☺️

          J'aime

  6. J’ai eu cette prise de conscience il y a quelque mois, suite notamment au documentaire The True Cost et entreprend la même démarche minimaliste (ya du boulot !) . Je me dirige plutôt vers l’achat de seconde main mais j’ai découvert cette plateforme récemment qui répertorie des marques éthiques pour quand c’est pas possible : https://www.sloweare.com/magazine/j-adopte-la-slow-fashion/.
    Sinon le retour au tricot, couture quand c’est possible ça peut être une bonne solution aussi je trouve ! En le faisait toi même tu réalises mieux la valeur de ton vêtement.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Claire, merci beaucoup pour ton retour ! Bravo pour ta démarche de changement ! Je ne connaissais pas du tout cette plateforme donc je me permet de te remercier vraiment ça peut être utile aux personnes qui me suivent mais aussi et surtout me servir personnellement. Je trouve cette initiative très bonne, par ailleurs.
      Je suis vraiment en accord avec la dernière phrase de ton commentaire, ça peut être une super solution ! ☺️ Personnellement ayant fait des études dedans et ayant était dégoûtée par le milieu de la mode, je dois avouer que je déteste la couture, même si parfois il m’arrive d’avoir des éléments de motivations pour coudre certains vêtements haha 😉
      Merci pour cet échange ! En te souhaitant une bonne continuation et une belle soirée 😘

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s