Et si « blogueuse » devenait mon travail 24 h / 24 ?

Cela fait un certain temps que je veux vous publier un article de ce type et la lecture du billet du blogdunepartageuse a ce sujet me donne encore plus envie de vous en parler. Dans le billet du jour, nous allons parler de mon blog et de mon futur professionnel possible autour de celui-ci !

Bloguer est ma passion depuis pratiquement huit ans. Huit ans avec toujours cette envie fulgurante de toujours faire mieux et de vous proposer du contenu qualitatif et plaisant autant pour moi que pour vous. Cela fait huit ans que je bloggue et huit ans que cela a un impact positif sur ma vie. Depuis quelques temps maintenant je me pose de nombreuses questions sur le blog et notamment la « incontestable » : est-ce que je devrais faire de ma passion mon job 24 heures sur 24 ?

Pour commencer, je garde de mauvais souvenirs de mon ancien travail et je pense que, avec cette histoire, ma vie professionnelle ne sera plus jamais identique. Cette mauvaise approche du monde du travail et le fait de ne pas du tout le comprendre, accentue le fait que je ne veuille plus me soumettre, que je ne veuille plus me mettre de pression et au contraire, encourage le fait que je souhaiterais devenir mon propre guide. Je ne comprends pas certaines choses, comme le fait de tomber malade par rapport aux conditions de travail lamentables que certaines entreprises pratiquent mais aussi de travailler toujours plus, de faire des horaires imposants, tout cela pour percevoir un salaire minime, minable et presque pas vivable.

Je souhaiterais travailler dans un milieu qui me passionne et qui me rapporte culturellement quelque chose.

Pour terminer, je souhaite fonder une famille. Il est important pour moi de pouvoir faire passer mes proches avant mon travail et de pouvoir avoir des horaires façonnables en fonction de mon rythme de vie.

Je ne souhaite pas encore trop en parler pour le moment mais, nous avons un beau projet immobilier en cours de chargement depuis un certain temps, et nous attendons de pouvoir le rendre concret rapidement. Malheureusement le statut juridique de micro entrepreneur et ce projet immobilier ne sont pas compatibles. La situation de micro entreprise est inenvisageable dans mon cas. Et puis, mon blog ne me permet pas encore de gagner de revenus chaque mois. Je ne touche encore rien par le biais du blog et ne reçois pas encore de demandes de partenariats. Je ne peux pas actuellement en vivre, ce qui indique que je dois encore travailler deux fois plus forts, si je veux partir plus tard dans cette direction passionnante.

Pour terminer, je manque cruellement de bienveillance envers moi-même et envers mon pouvoir. Je sais que je peux faire de grande chose mais je suis poursuivie par le stress et la peur. Celle de ne pas y arriver mais aussi celle de me mettre trop de pression et de laisser tomber.

Si je deviens blogueuse professionnelle un jour, je voudrais rester la blogueuse que je suis en composant cet article. Une femme qui fait son travail avec passion tout en ne se mettant pas de pression sur ses contenus, qui vit avec ses chamboulements quotidiens, qui prends en compte ce que lui montre son corps et qui le laisse parler. Une blogueuse droite dans ses bottes, bien dans ses baskets.

Et vous ? Devenir blogueur ou blogueuse pro ça vous plairait ?

Cet article est un peu particulier mais je croise les doigts pour que le billet vous plaise. Je serais ravie de lire votre avis et de savoir si vous partager le mien sur le sujet. Je voulais, au passage, vous remercier pour votre soutien sans faille depuis le commencement de cette belle aventure sur Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes. Merci pour vos gentils mots qui pansent mes maux !

Mes envies pour 2020 : vie perso et blogging !

Je sais que le premier jour du mois de janvier est un jour banal et que nous ne devrions rien en attendre, mais, il a une saveur toute personnelle pour moi et je la savoure tous les ans. Il a une saveur de renouveau et me rappelle aussi le commencement — celui du nouveau chapitre de ma vie. Chaque nouveaux chapitres demandent de nouvelles mises en place, une nouvelle organisation et de nouveaux objectifs.

Dans cet article, je vous partage mes envies pour 2020 et les engagements que je souhaiterais prendre. En espérant que je réussirais à les tenir !

Vie perso :

Depuis ma rupture conventionnelle en mai dernier, je cherche sans vraiment chercher. Durant tous ces mois, je prenais soin de moi en demandant notamment de nombreuses entrevues avec des docteurs, pour comprendre, passer au dessus de mes soucis, soigner et panser mes blessures. Je me suis notamment fait enlever les dents de sagesses, je suis partie voir une cardiologue pour mes malaises vagaux et je consulte aussi une psychologue tous les mois pour mon toc du couple, je vais aussi voir une sexologue, de temps en temps. Tout cela ne laissais pas beaucoup de place au monde du travail et aux potentiels employeurs. Mais, bien que je sois heureuse de cette option de vie choisie, je veux maintenant retrouver un travail stable. Me lever le matin me manque, avoir un objectif me manque et toutes les bonnes choses du monde du travail me manquent.

Je projette aussi de commencer les papiers pour la construction de notre maison avec mon amoureux et pour ce faire, il me faut un emploi stable. Je suis heureuse de vous annoncer que je serais agent de recensement pour ma commune en janvier, pendant neuf semaines. Cela reste un petit contrat mais je suis contente de retourner dans le monde du travail avec ce job et en douceur, surtout !

Alors, si vous ne pouvez me souhaiter que une seule chose cette année, je voudrais que ce soit de trouver un travail car cela me permettra notamment de faire avancer mes autres projets de vie, comme, par exemple, la construction de notre maison !

Nous voulons faire construire. Cela fait trois ans approximativement que ce projet trotte dans nos esprits et il serait temps de le rendre concret en commençant en 2020 toute la partie administrative. Choisir un notaire, dessiner les plans, choisir des ouvriers, trouver une banque… Je suis si heureuse de me dire que nous y sommes, que nous allons faire construire notre petit nid douillet et vivre de nouveaux ensembles, rien que tous les deux ! Vivement que je trouve un travail pour pouvoir lancer les démarches !

Avec mon cher et tendre, nous avons comme passion commune, les voyages. Nous avons notamment parcouru Amsterdam en mars dernier. Je recherche toujours de nouvelles villes susceptibles de nous plaire mais, je grandis, mes envies aussi et je ne cesse de me dire que rien ne sert de voyager si loin car nous avons la chance de vivre dans un vraiment beau pays, la France. On veut toujours visiter des pays lointains, sans se soucier du fait que notre France, et ses ressources, sont vraiment belles. Notre pays est remplit de petits villages adorables, charmants et pleins de connotations historiques qui veulent juste se montrer au grand jour.

Je souhaiterais vraiment plus visiter la France. Partir en Bretagne, aller au Puy du Fou et me perdre dans le labyrinthe de Alice aux pays des Merveilles, visiter les grottes de Lascaux et détecter toute la beauté des ruelles de Rocamadour, apprendre comment est fait le roquefort dans les caves du village qui porte son nom et continuer notre voyage dans les rues de Colmar pendant les vacances hivernales.

Je ne sais pas si tout cela sera possible, mais voyager me manque et partir nous ferait le plus grand bien !

Je voudrais vraiment continuer mon challenge de lire un livre par mois. Depuis que je fais ce challenge, je remarque le fruit de mes efforts : je respire plus, je prends plus de plaisir lors de mes lectures, je lis plus rapidement et plus, tout ce que je voulais en commençant ce challenge. Je compte bien le renouveler, et pourquoi pas, lire plus de douze livres par ans. On verra !

Cuisiner pour moi est comme bloguer, une passion ! Je regarde beaucoup de programme de cuisine, beaucoup de contenus gratuits sur internet et je teste souvent de nouvelles recettes… Il faut dire que, depuis que mon mode de vie tourne autour du veganisme, je fais vraiment attention et je cuisine beaucoup plus. Bien que mon dernier bilan sanguin complet soit excellent sur tous les points, je voudrais vraiment cuisiner encore plus, ou du moins, tenter plus de choses en cuisine, me lancer dans des préparations plus longues et inventer mes propres recettes. Je viens de recevoir un Cookeo de la part de mon copain pour Noël et je compte bien le mettre à profit cette année !

Je suis souvent pessimiste, défaitiste et je manque de bienveillance envers moi-même. Je vois souvent la vie en noir, jamais en gris ou en gris clair. Un seul obstacle peut me faire baisser les bras et me blesser.

Depuis le diagnostic de mon toc du couple, je cherche pas mal de moyens pour devenir moins anxieuse, pour devenir plus positive au quotidien et prendre les obstacles de la vie comme ils viennent — moins dramatiquement. Pendant de nombreux mois, quand je rechutais, je mettais en place une sorte de notation quotidienne. Je notais sur un bout de papier, trois belles choses qui se sont produites dans mon quotidien et ce, tous les jours. Ça me permettais de survivre aux grosses crises, de me coucher plus sereinement et de me lever plus positive face au toc du couple. Je voudrais vraiment poursuivre mes efforts pour 2020 et reprendre cet exercice.

Blogging :

Je voudrais essayer de me perfectionner en photographie et en montage. Je vous propose toujours des photographies et des montages qui me plaisent et qui me correspondent mais je souhaiterais aller plus loin dans cet univers, amener une vraie patte artistique dans la bloguo ! Je trouve que je fais de jolis efforts pour atteindre mon but depuis quelques temps et je souhaiterais vraiment me perfectionner, dans le domaine, cette année. Le chemin sera long mais je vais y arriver !

Bien que mes stats soient excellents avec pas moins de 19730 visites depuis le commencement de mon blog dont 13300 en 2019 et 1392 commentaires, je veux vraiment continuer de faire grandir ce petit bout de ma vie. Mon but est de pouvoir vivre de ma passion et pour ce faire, je dois travailler deux fois plus pour atteindre le challenge que je me donne. Cela me fait vraiment plaisir de me dire que mon blog grandit avec moi et que vous aimez suivre toujours autant mes aventures.

Je devrais prochainement vous proposer de nouveaux contenus et par ailleurs, vous proposer un concours pour vous remercier pour les 1000 abonnements sur WordPress. Je ne sais pas encore quel sera le cadeau que je vous ferais remporter mais je suis super contente de vous proposer un concours en 2020 — Stay tuned !

Je publie des articles tous les samedis, 10 heures. Cela fait un an que je voudrais vraiment vous proposer plus de contenus par semaine, avec des articles deux fois par semaines, mais malheureusement je ne tiens pas le rythme.

Seulement vingt articles mis en ligne. Cela reste peu mais ça condense vraiment bien 2019 : surprenante, sur le qui-vive, pleine de rebondissements, angoissante mais incroyable. Vingt articles cela reste peu mais cela reste assez pour moi parce que ce sont des billets fait avec le cœur, fait avec les tripes. Ce sont vingt articles vivants, qui me ressemblent vraiment et que je suis heureuse de laisser en ligne sur Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes. Ce sont vingts articles qui ont permis de me faire me sentir plus bienveillante dans mon travail et qui me mettent du baume au cœur. Avant je ne croyais pas en moi ni en mes aptitudes, je faisais des billets que je ne publiais jamais car je ne les trouvais jamais « assez » mais maintenant je suis heureuse du chemin parcouru et de mon cheminement jusque cette voie. Je suis devenue plus naturelle avec vous, plus nature peinture, je vous parle de pleins de sujets divers et vous me le rendez bien […] Alors, cette année, je veux continuer le blog sans me mettre de pression et continuer avec toujours autant de passion !

Et vous, quels sont vos souhaits et vos objectifs pour 2020 ?

En vous souhaitant tous mes vœux et le meilleur pour cette nouvelle décennie qui débute,

Ma routine blogging !

Il y a de cela quelque temps, je suis tombée sur cet article du blog Makeupbyaureo, qui parlait des backstages de son blog et de la routine mise en place pour proposer du contenu toutes les semaines sur son site. Je me suis rendue compte en lisant son article, que nous avons tous et toutes des approches de travail opposées, les uns des autres. Je trouve le concept de ce type de post sympa car ça vous permet aussi de comprendre tous les processus mis en place quand on blogue, que ce soit de la première idée, à la publication du billet sur le site, en passant par la prise de photographies. Je me suis donc permise de reprendre le concept en vous proposant ce sujet dans cet article.

Pour commencer, je cherche des sujets pour mes articles. Je ne met pas vraiment de routine en place pour trouver des sujets, les sujets me viennent souvent sans inspirations quelconques mais parfois je trouve des supers concepts sur des blogs et je les reproduis, en mentionnant toujours la personne et son article. Je note toujours mes idées dans mes notes, dans un dossier consacré, avec quelques pistes pour mon article, pour faciliter le traitement du sujet et la partie écriture.

Je programme beaucoup mes articles. Dans mes notes, je me suis fait un tableau planning — dans un autre dossier. Il me permet de visualiser mon programme blogging des prochains mois mais aussi de voir les dates de publication de mes billets, voir mon avancement en terme de planning blogging et surveiller que les sujets dont je vous parle dans mes articles ne sont pas toujours les mêmes, trop lassants, pour vous. Mon tableau a beaucoup de symboles, ces symboles me permettent de suivre la progression de mon article. Ils représentent chacun une catégorie : publication prête, manquements des montages ou des photographies, écriture commencée mais pas terminée, article pas commencé…

Je fais de mon mieux pour avoir, au moins, un mois de billets en avance. Par exemple, ce billet est rédigé le 28 août pour une publication le 2 novembre. Cette avance me permet de bosser sur mes prochains articles, entre autres. Pour ce faire, je vous recommande chaudement Calendars, une application gratuite et vraiment pratique, qui me permet personnellement de gérer mes publications mensuelles mais aussi mes rendez-vous personnels, avec un système de couleurs.

Concernant la rédaction de mes articles, je ne me force jamais pour écrire. Par contre, quand mon envie de rédiger est présente, je fais pas mal de sessions le soir. Je ne sais pas pourquoi mais je suis plus productive en terme de rédaction avant de dormir. Il arrive parfois que mon inspiration vienne aussi en journée… Je laisse vraiment mon cerveau gérer ! La rédaction est ce qui me demande le plus de travail : je met environ cinq heures pour terminer la partie écrite de mes billets, pour les relire et pour faire la mise en forme. Je fais toujours de nombreuses relectures au fur et à mesure de la progression de mon écriture et une dernière, quand mon article est terminé.

Dans mes notes, je me suis créée un dossier pour les brouillons de mes articles. Je note surtout dessus des tournures de phrases, les grandes lignes de mon article… Mais mes posts sont principalement rédigés via mon application mobile WordPress.

Pour les photographies, cela dépendra du type de sujets que je vais aborder. Si je vous parle de ma routine soin minimaliste, comme je le fais dans cet article, je vais devoir prendre des photographies personnelles des produits dont je vous parle dans mon article. En revanche, si je vous propose une liste de souhaits comme dans cet article, je vais uniquement devoir faire des montages. Je met environ deux heures de mon temps dans les deux supports, si on ne compte pas les installations nécessaires pour mon appareil photographique. Je fais toujours mes photographies et mes montages quand mes articles sont terminés. Généralement je me donne un jour dans la semaine pour faire tous les montages que je dois faire et un jour dans la semaine regroupant toutes les photographies que je dois faire.

Concernant les montages, je me sers de mon application mobile gratuite Canva pour faire mes visuels de textes. Pour le reste, je poursuis le travail avec Canva mais en me connectant sur mon ordinateur car je trouve ça plus pratique. Je fais mes photographies avec mon Canon EOS 77 D et mon application mobile Camera Connect qui est tellement pratique. Elle me permet notamment une prise de vue en direct à distance et une importation facile des photographies que je viens de prendre sur mon application mobile WordPress, ce qui me permet de ne pas passer par le biais de mon ordinateur et de gagner du temps.

Je suis active sur le blog toute la semaine. Je consacre beaucoup de temps post publication en lisant les commentaires, en répondant aux commentaires et en regardant un peu ce qui se fait sur la blogosphère.

Le matin je gère les notifications de la veille. Généralement je dispose de ma matinée pour aller faire un coucou à mes copains et copines blogueurs. Parfois, je fais ça aussi le soir, quand je ne travaille pas sur un nouvel article. Cela me permet de rester inspirée et de partager sur plusieurs sujets, apprendre de nouvelles choses. Encore une fois, je fais tout cela via mon application mobile.

Concernant la lecture et la réponse aux commentaires, je fais les deux choses en même temps. Je ne suis aucune routine pour ces diverses tâches parce que il est important pour moi de prendre le temps de vous répondre tout les jours. Parfois, je répond même la minute suivante. Ce contact entre vous et moi est une aubaine !


Avec le temps, ma routine est de plus en plus aboutie. Si comme moi vous êtes blogueur, je vous conseille vivement de mettre en place une routine. Cela vous permettra entre autres de la rigueur dans votre travail ! Personnellement je ne peux pas me passer de mon planning et de mon calendrier éditorial ! Ce sont de vrais indispensables. Le fait de savoir exactement ce que je vais publier et quand je vais le publier me pousse à travailler encore plus.

Et vous ? En quoi consiste votre organisation ?

Bilan blogging 2018 – Le meilleur reste à venir.

Les 12 mois de cette année se sont écoulés. Il était tout simplement impossible pour moi de ne pas vous écrire un article à propos de cette nouvelle année qui débute et de cette année 2018 qui se termine.

Je voulais également vous remercier du fond du cœur pour toutes les bonnes ondes positives que vous avez pu me faire parvenir durant mon absence et vous souhaiter une très belle année – avec santé et amour, joie et prospérité.

Je vous souhaite à tous de réaliser vos projets et de garder en tête que le meilleur reste à venir. Ma gratitude envers vous est immense. Merci beaucoup à toutes les personnes qui ont souhaité que ma santé mentale aille mieux et que Dieu soit avec moi et mes proches. Dieu est grand et il vous le rendra.

Cette année ne constitue pas une année totale puisque ma reprise de service « bloguesque » a eu lieu au mois de septembre seulement. Elle se résume à 5802 vues avec 819 likes sur mes divers articles et un total de 587 commentaires adorables. Je suis vraiment fière du chemin parcouru et je suis vraiment heureuse de pouvoir vous aider, partager et échanger toujours plus sur de nouveaux sujets avec vous. Je vous remercie sincèrement de croire en moi et de me pousser même à croire en mes capacités. Je vous remercie pour vos commentaires toujours plus nombreux et je vous remercie de prendre le temps de lire mes écrits.

Je souhaiterais particulièrement vous remercier pour la réactivité dont vous faites preuve sur mon Instagram et tout les gentils messages envoyés. Parler avec vous est un bonheur et avoir votre avis sur des sujets extérieurs au blog me fait également très plaisir.

Je vous remercie chaleureusement pour tout les mails que je reçois depuis le mois de décembre. Je me sens flattée et chanceuse de recevoir des mots de votre part vraiment adorable. Ça peut sembler idiot mais je suis pleine de gratitude, je vous suis reconnaissante absolument de tout.

Quelques changements dans ma vie sont à apportés avec le début de cette nouvelle année. Je souhaite vous promettre de nouveaux contenus pour cette nouvelle année qui débute. Je voudrais élargir mes sujets et parler un peu plus de ce qui me passionne vraiment : la mode, la beauté, le développement personnel et le fait de savoir gérer son argent. Je suis une vraie touche à tout et je ne souhaite pas que mon blog soit catalogué dans une catégorie particulière.

Je vous préviens également que mon rythme de publication reste inchangé : je publie tout les samedis à 10 heures et je resterais assidue sur ce point. Cependant vous retrouverez parfois des articles le premier mercredi du mois dans le même créneau horaire mais ce seront des articles publiés de manière irrégulière.

Cette année, vous pourrez également me retrouver et me suivre sur Instagram. Je suis de plus en plus active sur cette plateforme et je vous conseille fortement de me suivre si vous êtes curieux et que vous voulez des informations concernant les prochains billets qui seront publiés.

Mon but cette année est de développer mon blog et mes divers contenus afin de vous proposer toujours des articles de qualité qui pourront vous aider et vous inspirer, dans la vie de tout les jours.

Pour terminer, comment a été mon année 2018 sur le plan personnel ?Je dirais que mon année a été ni complètement négative ni complètement positive. En terme de couleur, je dirais que cela a été un gris sombre tirant vers le noir. Mon année a été belle, au tout début. Nous avons emménagés en mars à deux dans notre appartement. Loin de tout. Dans notre cocon. Mon amoureux a rapidement trouvé un travail après une reconversion douloureuse et je suis très fière de la force et du courage dont il a fait preuve. Juin. La descente aux enfers. Le début du cauchemar au travail et le retour de toutes les angoisses passées. Deux mois plus tard et le bonheur de respirer le vent ariégeois. Le retour au travail et ma dépression sévère. La maladie de ma grand-mère et cette peur omniprésente de la perdre. Les arrêts de travail et les rendez-vous chez la psychiatre. Les nuits sans sommeil et les oreillers trempés. Les médicaments et le traitement qui soulagent mes maux. Ma tristesse et mes pensées sombres. Le retour de mes malaises vagaux en novembre et mes crises de panique. Mais mon envie de me battre chaque jours et de montrer à tout le monde que je suis capable de me sortir de cette situation handicapante. Les festivités et cette chance de pouvoir compter sur des personnes aussi diversifiées et toutes exceptionnelles à leurs manières.

Je ne vous ai pas encore expliqué toutes les péripéties qui me sont tombées dessus pendant ces deux mois de pause, à réfléchir et à me recentrer sur mon existence. Je me dois de le faire parce que votre soutien pour moi est sans faille.

Novembre et décembre ont été des mois catastrophiques. Je me suis rendue plusieurs fois à la caisse primaire des maladies de mon secteur car je ne percevais pas mes indemnités journalières. Début octobre, nous avons appris que mon employeur avait oublié de faire les démarches nécessaires pour que je puisse percevoir mes indemnités journalières me permettant de vivre. Mon arrêt de travail daté déjà de un mois. La guichetière présente nous a donc demandé de photocopier mes trois derniers bulletins de salaire dans le but de me permettre de débloquer mes droits. Quinze jours plus tard ne recevant toujours rien et étant financièrement dans un état catastrophique, nous sommes retournés dans cet établissement et avons découvert que mes papiers ont été égaré par voie postale. Nous avons donc retransmis les papiers une seconde fois en main propre. Quinze jours plus tard ne recevant toujours rien et étant financièrement dans un état plus que catastrophique, nous sommes retournés à la caisse primaire des maladies en espérant comprendre le problème une bonne fois pour toute. Nous avons appris que mon numéro de sécurité sociale sur mes bulletins de salaires ne correspondait pas à celui inscrit sur ma carte de sécurité sociale, ce qui explique pourquoi je ne recevais rien depuis le début de ma procédure. Mon employeur doit donc refaire tout mes bulletins de salaire depuis 2015 ainsi que mon contrat de travail car tout ces documents sont erronés. Je dois également me rendre au centre des retraites de ma région de manière à savoir si cette erreur aura un impact sur mes cotisations. Universe is against me. Mon dossier devait être débloqué la semaine avant les premières festivités. Le miracle de Noël a eu lieu. Nous avons reçu un appel nous indiquant que mes indemnités seraient sur mon compte deux jours après le 26 décembre. Mon année se termine positivement dans ce domaine. Le 31 décembre, je recevais même une prime de la part de mon employeur.

Je fais de mon mieux pour aller bien. Certains jours je vais mieux et certains autres je replonge la tête la première dans le torrent. Prête à me noyer.

Mon combat est difficile et sera tout en longueur. Je pleure souvent avant de me faire emporter par le sommeil parce que je pense beaucoup dans le noir mais le traitement est présent pour me permettre de ne plus trop penser, en parallèle.

Mon corps est fatigué et mes malaises vagaux ont décidé de reprendre. Je dois me battre contre mes vieux ennemis alors que je pensais que cette partie de ma vie était à jamais enfouie.

Mon année a été chaotique, mentalement difficile. Thank you next !

Parcourir, découvrir, chercher, imaginer, décorer, aimer, plaire. Mes festivités ont été grandioses et je remercie toutes les personnes qui ont contribué à disperser toutes mes appréhensions passées. Une once de bonheur a traversé mon chemin en cette période et le mérite revient aux personnes les plus chères à mon cœur et à vous tous qui vous souciez de ma santé mentale à travers vos commentaires bienveillants. Je termine cette année, aimée et emplie de gratitude.

Je vous souhaites à tous de devenir votre meilleur version possible. Et je vous remercie de vous préoccuper de ma santé mentale avec gentillesse et amour.

Le meilleur reste à venir et je suis persuadée que le meilleur viendra à moi en cette nouvelle année. Je vous souhaite pleines de belles choses et puisse le meilleur venir à nous tous.

Merci à K. et mes parents pour leur soutien sans faille. Merci aux parents de K. pour tout leurs encouragements. Merci à Marine, petit bout de femme courageuse, pour tout son amour et sa gentillesse. Merci à vous tous pour votre amour, soutient et vos nombreux conseils pleins de bienveillance. Mon année a été difficile mais plus belle grâce à vous tous.

Je souhaite dédier les quelques derniers mots de mon article à toutes les personnes qui ce sont délectées de ma chute cette année, de mon cœur brisé et qui se sont amusées à briser mes proches. Je vous souhaite une belle année. Dieu rends au plus bons mais Dieu rends aussi au plus mauvais. Tout ce mal que vous déversez vous reviendra et quand le seigneur décidera de se charger de votre personne, vous aurez besoin de tout mes vœux de réussite. Bon courage.

logo