Le meilleur reste à venir…

Je vous souhaite à toutes de voir vos rêves se réaliser de manière prospère en cette nouvelle année, avec une santé et une réussite pleine. Je vous souhaite beaucoup de moment de joie, que ce qui fut difficile hier ne soit désormais plus que mauvais souvenirs du passé au milieu des milliers de souvenirs joyeux de demain… Paix et amour pour tous, loin des conflits et des drames.

Collage sans titre (3) (1)
Je vous retrouve en cette fin de mois de décembre avec mes engagements et mes objectif pour cette nouvelle année à venir, concernant notamment mon développement personnel et mon développement économique. Je souhaite vous remercier pour cette année passée et les nombreux changements que celle-ci a engendré, que ce soit professionnellement mais également vis à vis de mes nouvelles attentes pour le blog. Je serais ravie de pouvoir vous compter plus nombreux pour la nouvelle année, en espérant toujours vous proposer un contenu plaisant à lire, qui me convient et qui répond à vos attentes, en espérant, chaleureusement, que cette année sera des plus enrichissantes sur tout les plans de ma vie.
Mon année se termine avec beaucoup de nouveaux projets à mettre en place. Je suis devenue une personne plus responsable vis à vis de mon argent et je comprends beaucoup mieux son importance. Je suis ravie par cette évolution positive qui a entraînée un réel déclic. Plusieurs de mes objectifs pour cette année sont indéniablement liés à ma prise de conscience.

10014322C060_01_G

1. Terminer mon année passée avec un montant de 5000 euros déposés sur un PEL. 

Collage sans titre (6) (1)
2. Plafonner rapidement mon Livret jeune.

Je nourris trois comptes différents chaque mois depuis environ six mois, ce qui me fait, tout de même une somme importante à alimenter chaque mois. Je souhaite plafonner ce compte-ci afin de me consacrer à un de mes deux autres comptes afin de pouvoir remplir mon objectif suivant et pouvoir toucher des intérêts complets jusque mon vingt-cinquième anniversaire.

Collage sans titre (6) (1)
3. Obtenir une somme de 1500 euros sur mon Livret A pour le mois de mars. 

Mon salaire me le permettant, je souhaiterais prendre un logement avec mon copain, courant avril. Je ne souhaite pas me lancer les yeux fermés dans cette nouvelle aventure, je préfère mettre une somme de sécurité, équivalente à la somme de trois loyer de 500 euros. Selon des calculs précis, effectuées avec la méthode du 50-20-30 dont je vous ai déjà parlé dans cet article, je pourrais atteindre cette somme dés le mois de mars, en suivant mon schéma économique à la lettre.

Collage sans titre (6) (1)
4. Réussir le challenge « 32 semaines » et pouvoir financer une partie de mon voyage estival. 

Je pars normalement dans 8 ou 9 mois en road trip au Portugal. Je me suis décidée ce mois-ci à tenter le challenge « 52 semaines » que je me suis permise de raccourcir en trente-deux semaines, en fonction de mon cas, puisque je pars dans moins de un an. Sept mois de ce challenge me permettent de récolter 525 euros pour mon voyage.

10014322C060_81_G
5. Prendre un appartement avec mon homme avant la fin de cette nouvelle année.

Je voudrais vraiment prendre un appartement avec mon homme puisque cela fera quatre ans en juillet que nous sommes ensembles et que nous aimerions beaucoup avoir une intimité, pouvoir être chez nous et faire ce que nous souhaitons de notre chez nous. Je sais que nous sommes capables de merveilles, main dans la main. Nous avons tout les deux très hâte que cela puisse se concrétiser mais, monsieur ayant eu de graves problèmes de santé et étant obligé de changer de travail car jugé inapte, nous attendrons de pouvoir être vraiment stable financièrement avant de prendre quoique ce soit.

Collage sans titre (6) (1)
6. Développer mon blog et mes réseaux en ne me comparant plus aux autres nanas. 

Je manque cruellement de confiance en moi, ce qui explique le fait que je me remet toujours en question pour un rien et que je ne suis pas du tout confiante envers mes publications. Je rêverais de devenir une blogueuse parfaite mais je suis juste humaine, stressée et fatiguée par la vie que je mène. Je voudrais vraiment développer mon blog parce que il est un peu une échappatoire à ma vie de travail ennuyante. Cette nouvelle année est une bonne occasion pour me concentrer à fond sur ce point.

Collage sans titre (6) (1)
7. Épargner quelques petits sous afin de pouvoir remplir notre futur appartement de petites bêtes à poils.

Je reviens un peu au premier point abordé dans cette catégorie de développement personnel mais, qui dit appartement dit animaux de compagnie. Nous aimerions beaucoup avoir un Maine Coon, cette race de chat nous fait rêver et, après quelques recherches sur le net, un élevage toulousain spécialisé retient mon attention. Je serais ravie de pouvoir accueillir ce gros matou dans mon appartement mais, pour cela, je dois compter à peu près deux milles euros. Je voudrais également pouvoir accueillir des rats et un furet qui sont des animaux très intelligents et joueurs.

Collage sans titre (6) (1)
8. Commencer ma manchette.

Je suis une grande passionnée de tatouages depuis des années maintenant et, mes premières expériences en la matière ont été quelques peu catastrophiques. Je vous conseille de bien choisir vos tatoueurs, vraiment, et de ne pas vous arrêter sur un prix, sur un conseil de copains… Un tatouage reste à vie. Mon premier tatouage est un tatouage dont je suis fière et que je ne regretterais jamais, je le sais, malgré le fait que les traits ne soient pas parfaits et que mon tatoueur ne me répond pas concernant les retouches. Mes quatre autres tatouages sont des petits tatouages qui ont été fait en Crète et, même si je voulais vraiment me les faire pour un tatouage commun avec mes amies et que leurs significations étaient réelles, en plus de la première évoquée, ce sont des tatouages que je regrette, que je trouve laids, que je souhaite me faire recouvrir en commençant ma manchette. Leur encre est devenue verte, leurs formes rondes sont faites très vites faits et le rendu est vraiment moyen. Je souhaite le plus rapidement possible me faire recouvrir et désormais, la leçon à été comprise, je fonce chez des professionnels. Mon artiste est déjà choisi pour ce jolie projet.

Collage sans titre (6) (1)
9. Répertorier les recettes de cuisine qui me plaisent en créant mon propre livre de cuisine 100% végétal. 

Un fait indéniable sur moi : je suis végétarienne. Je ne consomme pas de chair animale et quasiment plus de produits provenant des animaux. Je souhaite prendre un appartement avec mon chéri et un nouveau lieu de vie apporte son lot de changements, comme vous avez pu le lire sur pas mal des points évoqués précédemment. Je souhaiterais donc évoluer en devenant totalement végétalienne et je vais sans doutes avoir besoin de livres de cuisine pour être aiguiller dans cette nouvelle ambition.

Collage sans titre (6) (1)

Et vous, quels sont vos objectifs pour cette nouvelle année qui arrive ? Que retenez-vous de votre année passée ?

Je clôture cet article en vous souhaitant à tous de pouvoir accomplir ce que vous souhaitez dans la vie puisque cela est très important pour votre propre harmonie. Prenez bien soin de vous.

image3xxl-1

Publicités

Comment gérer son argent et entreprendre un pas serein vers ses projets ?

Bonjour à tous.

Comme vous avez pu le lire lors de mon dernier article, je souhaite vous proposer des articles traitant du développement personnel. Je reviens notamment ce matin, avec un article qui pose la thématique suivante : « Comment gérer son argent ? » et je souhaite vous parlez pour commencer de quelques unes de mes inquiétudes concernant mon avenir et de la règle du 50-20-30 qui a changé ma vie, dès son application dans ma vie le mois dernier.
Je suis de plus en plus incertaine concernant mon avenir et mes yeux abritent la peur, je ne nie pas les faits. La peur est omniprésente chez moi parce que elle est bercée par les incertitudes quotidiennes. En ce moment, notamment, beaucoup de choses vont changer en France et notamment dans les finances des français. L’état français décide entre autre de retirer des sous à des personnes qui ne demandent rien, qui veulent mettre de côté pour un meilleur avenir, une maison, un projet, un rêve, peut être même pour obtenir un substitut de retraite, retraite qui sera inexistante pour la plupart des jeunes car les poches sont et resteront vides. Nous trimons pour avoir tout le patrimoine que nous avons et on se permet de nous en prendre une poignée.
Je ne suis pas le genre de personnes à me plaindre régulièrement vis à vis de la vie que je mène puisque ma vie est plutôt classique, je travaille comme tout le monde et je suis en contrat depuis deux mois dans le magasin où je faisais mon apprentissage en vente, tout ça en étant très jeune. Mon avenir me fait tout simplement peur car je me dis que je ne pourrais peut être jamais acheter une maison avec mon compagnon, je me dis que tout cet argent que je touche, que je me fais violence à mettre de côté chaque mois ne me servira peut être à rien construire.

Et si cet argent ne me permettait de rien posséder ?

De ne pas pouvoir développer un projet de job ?

Et si cet argent ne me permet que de survivre après mes années de labeurs, à la prise de la « retraite » ?

Mon avant moi actuel ne connaissais pas les mêmes craintes et ne se souciais pas de la valeur que ça pouvez avoir. Je viens de comprendre que pendant deux ans à gagner un salaire minuscule, certes, mais un salaire quand même, mes choix ont été désastreux. Je me permettais de dépenser la moitié de mon salaire dans des habits que je jetais un mois après car je voulais toujours plus. Tout ça sans me soucier une seule seconde de mes gestes et de mon trop vouloir maladif, de manières bêtes et irréfléchies, en rêvant du fait que je serais récompensée par une somme tombant du ciel tout les mois après cinquante années de labeurs au travail, sans une seule fois me dire que je devrais mettre de côté pour un plus bel avenir, tout en mettant des sommes importantes de côté tout les 36 du mois.
Je suis devenue une meilleure version de moi-même en décidant de changer mes habitudes envers mon argent. Je suis passée à la vitesse supérieure en début de mois de septembre, en me rendant compte un peu plus des choses. Je me suis intéressée de près à une jeune femme qui se nomme « Bliss & Benefits »  et qui fait du contenu très intéressant. Ses vidéos sont simples et aident à mieux gérer plusieurs plans de notre vie, notamment la catégorie épargne et argent. Je me suis retrouvée inspirée par une de ses vidéos qui parlait justement de la méthode dont je vais moi-même vous parler dans cet article, la méthode du 50-20-30. Cette règle me permet un pas serein vers mon avenir, à mon rythme et me permet de faire des économies tout en ne me sentant pas oppressé par les contraintes et en étant libre avec mon argent. La méthode démontre que même avec un salaire minime, on peut faire des économies sur la durée et épargner chaque mois.

Je vous en dis plus dès à présent !

140214_899A08_portrait_HD_1

La méthode du 50-20-30 consiste à définir trois catégories et à départager ces catégories en plusieurs budgets différents en fonction du pourcentage du salaire qui est accordé aux différentes catégories. La première catégorie est la catégorie des dépenses obligatoires : loyer, courses, assurance voiture et essence. La seconde catégorie est une catégorie qui convient aux achats futiles  : voyage, vêtements, sorties, coiffeur, esthéticienne. La troisième est une des catégories les plus importantes, économiquement parlant, puisque cette catégorie est dédiée aux placements de sous dans les différents comptes que nous pouvons avoir. 
Je me suis appropriée cette règle afin de créer une méthode qui convient à mes besoins en modifiant notamment les pourcentages pour chaque catégories. Mon exemple ci-dessous se base sur une base de salaire de 1000 euros au mois de septembre, en prenant soin de toujours choisir un budget inférieur à mes revenus.

En septembre, ma première catégorie, la catégorie des dépenses obligatoires était de 200 euros puisque je n’ai pas de loyer à charge. Je divise ce budget de 200 euros en trois sous-catégories : assurance (42,06 euros | mois), essence (70 euros) et courses (80 euros) et il me reste dans ce budget 7,94 euros. Ma seconde catégorie est dédiée aux dépenses futiles, elle est de 300 euros et se divise également en trois sous-catégories : voyage (150 euros), vêtements (75 euros) et sorties (75 euros) et ce budget est complet, je n’ai aucune marge dessus. Ma troisième catégorie est la catégorie la plus importante des trois puisque il s’agit du budget que j’accorde à mes économies. En septembre, ce budget était de 300 euros divisé en trois sous-catégories : PEL (150 euros), Livret Jeune (100 euros) et Livret A (50 euros) et il arrive que je rajoute des sous sur mon PEL en fonction des restes sur mon compte.

Comme vous pouvez le voir, la méthode est très facile à réaliser et à reproduire, en ajustant ses budgets en fonction de son salaire chaque mois et en fonction des différents budgets divisés dans les catégories, le but étant de gérer au mieux son argent selon ses envies. Je ne jure que par les paiements avec du liquide désormais, cependant, ma carte bancaire me sert quand je dois effectuer des paiements automatiques comme lorsque je met mon essence. Je fais mes courses avec une enveloppe et mes sorties se font également avec du liquide. Le budget concernant mon assurance voiture est tout les mois prélevé sur mon compte. Je bascule tout les mois, sur mon application smartphone, mon budget placement. Pour terminer, je retire tout les mois mon argent pour les voyages que je conserve dans une jarre à la maison et mon budget fringues reste sur mon compte courant puisque je fais mes achats sur le net.

EDIT 28.11.17 : Je gagne désormais 1300 euros par mois depuis le mois de novembre ce qui à pour conséquences de gros changements positifs dans la répercussion de mes budgets. Ma première catégorie, celle des dépenses obligatoires est de 195 euros (soit 15% de mon salaire), elle regroupe toujours les mêmes sous-catégories : essence (70 euros), assurance voiture (42,06 euros) ainsi que les courses (80 euros à divisé par deux puisque j’ai décidé récemment de faire mes courses deux fois par mois). Ma seconde catégorie, celle des dépenses futiles a beaucoup évoluée, elle est désormais de 390 euros (soit 30% du salaire) avec une répartition des budgets pour les sous-catégories qui diffère d’un mois à un autre notamment à cause des cadeaux de Noël. Ma dernière catégorie, celle des économies est de 650 euros désormais (50% du salaire), je peux désormais mettre 400 euros sur mon PEL, 100 euros sur mon Livret Jeune et 150 euros sur mon Livret A. Je vous ferais, cependant, un bilan concernant mes finances et mes objectifs pour 2018, au mois de janvier, afin de vous tenir un peu plus informer de l’évolution des choses. J’ai beaucoup de choses en tête à vous dire ! 2018 sera MON année.  

Et vous, quels sont vos craintes et vos inquiétudes vis à vis de votre avenir ? Pensez-vous, comme moi, que nous devrions épargner afin de subvenir à une quelconque retraite ? Mettez-vous de côté tout les mois ? Quel est la méthode que vous utilisez au quotidien afin de gérer votre budget du mois ? Connaissiez-vous la règle du 50-20-30 ?

Merci à vous tous d’avoir pris le temps de lire mon article. Je vous souhaite de passer une très bonne semaine !

image3xxl-1