Six livres / six mois | Coups de cœurs et lectures interminables [ 1 ]

Lire sur format papier est une des choses que je ne faisais plus depuis longtemps […] Pourtant je pense que lire est une chose positive. Cela me permet de faire évader mon esprit et également de me relaxer. Un de mes grands buts de cette année est de lire tout les mois un livre : mettre le nez dans les bouquins me permet de me déconnecter, de me jeter dans des histoires qui ne sont pas comme la mienne.

Que ce soit trois cent pages ou mille cinq cents […] Je voudrais simplement partager avec vous mon avis sur mes diverses lectures et vous proposer un contenu distinct de mon contenu habituel qui traite de mode et de maquillage. Vous pouvez retrouver, par ailleurs, mon premier article qui parle de lecture en cliquant ici !

Challenge six livres six mois

Dix clans et une bataille. Lorsque dix années passent une compétition arrive. Elle détermine qui sera le clan qui dominera tout les autres durant les dix prochaines années et offre la possibilité au gagnant de tuer, violer et manger, les membres des neufs clans perdants lors du traditionnel banquet organisé après le jour de la victoire.

Faolan est fait esclave de la progéniture du chef du clan gagnant et est la victime de Torok et de sa violence. Dix ans ont passé depuis le massacre de sa famille mais Faolan souhaite se venger de Torok et bouleverser la prise de pouvoir de la prochaine bataille. Pour ce faire, il devra participer et gagner la rencontre. Qui de Faolan ou Torok remportera le combat et quels sont les sacrifices qui conduiront Faolan vers la victoire ?

Ce livre est un coup de cœur. Je ne pensais pas rentrer autant dans cette histoire. Je me suis surprise à tourner rapidement les pages du livre unes par unes et me prendre de passion pour le destin du protagoniste. Le Dieu Oiseau est une histoire sombre et prenante. Son auteure maintient constamment du suspens par le biais des choix du personnage principal et nous offre des passages dérangeants et inhumains qui pourraient froisser les plus sensibles mais qui me confortait dans mon envie réelle de continuer la lecture. Les textes sont clairs et vont rapidement au bout des choses, ce qui donne une dynamique supplémentaire à cette histoire.

Faolan est un personnage psychologiquement intéressant et dynamique. Ce protagoniste est attachant et son histoire amicale, mais aussi haineuse, avec Torok est intéressante. Faolan se retrouve constamment pourchassé par des questions de moralité et doit choisir entre gagner le jeu et garder son humanité, quitte à remettre en question tout ses projets de vengeance.

Pour conclure, je vous conseille vivement de lire ce livre. Je compte bien lire plus de livres de cette auteure car je suis séduite par sa plume qui se vaut sombre et interrogative.

Futur dystopique. Cinq classes de femmes enfermées dans une dictature atroce. Les femmes des Dominants commandent la maison et les Marthas se chargent de la maintenir intacte. Les Servantes portent les enfants des Dominants et ont pour seule valeur la reproduction humaine. Les autres femmes partent dans les Colonies et manipulent des ordures toxiques. Notre protagoniste est une Servante et son destin tragique est de donner un enfant au Dominant et sa femme. De pages en pages, elle se livre sur sa condition de Servante et se souvient de sa famille, de sa progéniture. Ses souvenirs sont sa seule raison de vivre, encore.

Ce livre est une perle rare, un coup de cœur, encore plus beau que celui ressentis lors de ma lecture du premier livre. Ce bouquin traverse le temps tout en restant moderne. Je me suis sentie prise par cette lecture, que je ne pensais pas autant aimer. Je pensais que le livre serait plus choquant notamment parce que il traite de sexe obligatoire, non consentit entre le Commandant et la Servante, mais ce ne sont pas des passages choquants car ils sont rapides et pudiques.

Notre protagoniste se souvient de ses proches et de son ancienne vie de femme libre, ce qui donne de la dynamique aux textes qui oscillent entre sa vie avant de devenir Servante et sa vie actuelle. Les pages se tournent et sont une invitation au voyage, dans les souvenirs de Devred et ses fantasmes inavouables de femme.

Je vous conseille vivement cette lecture sympathique et futuriste. Je ne pensais pas autant aimer ce bouquin trentenaire mais je dois avouer que Margaret Atwood a une plume poignante et addictive. Ce livre est une merveille, un classique.

Joe est libraire, Beck est une future auteure. Lorsque Beck pousse la porte de la librairie de Joe, le jeune homme tombe directement sous le charme de la jeune femme. Pétillante et marrante, la belle blonde devient vite une obsession pour Joe. Il espionne ses faits et gestes et observe en secret sa vie virtuelle. Beck est la femme de sa vie, Joe en est certain et il mettra tout en place pour renverser tout les obstacles qui se dresseront sur leur chemin et tuer pour son amour. Lorsque plusieurs meurtres touchent son entourage proche, la jeune femme se console dans les bras du libraire. Mais si Beck ignore tout de la folle obsession de Joe pour elle, il faut dire que Joe ne perçoit pas totalement non plus toutes les facettes de sa belle.

Malheureusement Parfaite est le premier bouquin du challenge que je me vois abandonner. Le livre me laisse dubitative, tout comme son adaptation visuelle. Vous pouvez par ailleurs retrouver ma critique dans cet article : You : une adaptation visuelle « Parfaite » ?

Le personnage principal est plus grossier dans ces propos et comique que dans son adaptation visuelle. Le point fort du livre est le point de vue de Joe mais pas que, ce livre puise sa force dans le retournement de cerveau provoqué chez le lecteur, en nous faisant presque aimer un psychopathe, en nous faisant ressentir de la sympathie pour Joe, en dépit de tout les actes horribles que le libraire peut commettre. Malheureusement cette histoire est lente, stagne et devient rapidement ennuyante, lassante, interminable.

Il y a apparemment quelques distinctions entre le roman et son adaptation visuelle, notamment un point important de cette histoire, mais je ne vous en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler et parce que je ne connais pas la fin du livre.

Pour conclure, je ne vous conseille pas ce roman si vous connaissez son adaptation visuelle car cela risque de biaiser votre avis sur le livre. Pour moi les deux supports se valent et me laissent perplexe. Je pensais que le livre serait meilleur mais son adaptation est plus convaincante.

Challenge six livres six mois

Charley se réveille sur une terre somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad le leader du clan des humains présents sur Nil. Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur Nil… Une seule porte par jour, une seule personne qui peut emprunter cette porte. Et la triste réalité, un an pour quitter Nil sinon la mort nous embarque.

Nil est une lecture passionnante, pas un coup de cœur. Le livre se lit rapidement.

Les changements de narration entre Charley et Thad sont plaisant et apportent beaucoup de dynamisme lors de la lecture.

Je regrette seulement le fait que le livre soit plus centré sur leur relation plutôt que sur Nil et son histoire. Finalement on en apprends pas beaucoup sur Nil et je trouve ça dommage. Je me suis beaucoup questionnée vis à vis de Nil et en renfermant le livre, certaines de mes questions sur cette terre maudite se retrouvent sans réponses, mais tout cela est sans doutes un choix de Lynne Matson pour nous donner envie de lire les prochains tomes.

Les trente-cinq derniers chapitres sont de loin les plus intéressants du livre : on apprends de nouvelles choses sur les portes notamment et la lecture tourne moins en rond grâce à notre héroïne.

Pour conclure, je vous conseille cette lecture, qui sera parfaite, si jamais vous cherchez une lecture simple et facile. Je compte lire la suite de ce premier tome, en espérant sincèrement en apprendre plus sur Nil et avoir des réponses à certaines de mes questions.

Hopper a une seule envie : passer tranquillement son premier Noël en tête à tête avec Onze. Mais la jeune adolescente ne voit pas cette perspective du même œil et décide de poser tout un tas de questions à son père qui malgré les protestations, cède. Elle remonte alors un carton de la cave, « New York » et assaille Jim de questions sur son passé. Pourquoi être partie de Hawkins ? Pourquoi ne jamais parler de cette époque de sa vie ? Malgré ses réticences, Hopper entame donc le récit du dossier le plus spécial que il ai eu à traiter, celui de cette fameuse nuit où New York a basculé dans les ténèbres, ténèbres bien plus profondes que ce que pouvait imaginer le jeune policier…

Je suis une grande fan de Stranger Things. Je suis aussi une grande fan de Jim Hopper qui est un de mes personnages favoris de base et je suis ravie de le retrouver dans ce livre. Je suis heureuse de retrouver des personnages que je connais bien et leurs humours.

La lecture est sympathique.

Le style de cet auteur est léger et agréable, on passe vraiment un bon moment en le lisant. Le livre se lit rapidement. Par contre, il est bourré de fautes et ça me dérange, je pense que une relecture serait nécessaire.

Plonger dans le passé de Hopper et en apprendre plus sur sa vie avant tout les événements présents dans Stranger Things est un des bons points de ce roman. Les changements temporels entre chaque chapitres sont intéressants et donnent beaucoup de dynamisme au livre. Absolument tous les chapitres du livre sont pertinents et font avancer la trame principale du livre. On découvre Jim en tant que père, époux et enquêteur. Risquant sa vie et son poste, dans une enquête pleine de rebondissements.

Pour conclure, je vous conseille cette lecture si vous êtes fans de Stranger Things. En revanche, une personne qui ignore tout de cet univers ne verra pas de pertinence dans cette histoire. Personnellement je suis une grande fan et ai trouvé ma lecture fort agréable. Je vous le recommande chaleureusement que vous soyez fan ou non de la série. Je pense lire plusieurs autres romans officiels de la franchise.

Assise sur les marches glaciales devant sa nouvelle école, Vaka regrette de ne pas avoir mis un manteau plus chaud. Son père a oublié de venir la chercher, sa mère a oublié de lui donner des sous cette semaine et son école est déjà fermée. On ne peut décidément pas se fier aux adultes. Résignée à attendre, elle voit une petite approcher. Vaka sait qui elle est : elle est dans sa classe, il lui manque deux doigts. Elle habite juste derrière leur école, alors Vaka lui demande si elle peut venir chez elle passer un coup de téléphone pour appeler son père. Plus personne ne reverra jamais Vaka. Douze ans après le drame, une capsule témoin est déterrée. Elle contient entre autres un message anonyme qui liste les initiales de personnes destinées à être tuées. Peu de temps après, deux mains coupées sont retrouvées dans un jacuzzi en ville.

Je dois vous avouer que je suis quelque peu mitigée.

Encore une fois, cette lecture est un abandon car je ne réussissais pas à rentrer dedans. La lecture est longue, sans grande action et vite ennuyante. Les noms des personnages sont complexes et ne facilite pas la lecture. Toutefois, la trame principale de cette histoire est prenante. On a envie de comprendre. Qui est le coupeur de mains ?

Yrsa Sigurdardottir parle de sujets sombres avec excellence et justesse. Cependant certains passages peuvent choquer le lecteur en fonction de sa sensibilité.

Pour conclure, ce livre est un bon roman policier mais je ne le conseille pas et il ne fait pas partie de mes coups de cœurs car il est trop en longueur. Cependant cette lecture pourrait vous convenir, si les lectures plus développées mais moins vivantes vous plaisent. Surtout que, pour avoir lu le dernier chapitre, le twist final est original et intelligent. Je pense juste que ce type de livre ne me convient simplement pas.


Quelles sont vos lectures du moment ? Lisez-vous souvent ? Combien avez-vous lu de livres en six mois ?

Je prends beaucoup de plaisir à vous proposer ce nouveau type de contenu et je serais ravie de lire votre avis dans les commentaires. Si vous avez quelconques remarques sur la qualité de mes critiques littéraires, je serais ravie de les entendre. Je suis novice et je souhaite améliorer mon contenu au maximum pour vous proposer quelque chose de vraiment qualitatif.

En vous souhaitant une excellente semaine,

Publicités

Wishlist : envies lectures du printemps !

Je vous reviens avec un article un peu particulier sur le blog car ce billet parle de mes envies de lecture actuelles et me servira aussi personnellement de PAL informatique. Je ne suis pas une grande lectrice mais je tente de le devenir. Depuis janvier, le besoin de me recentrer sur moi ce faisait sentir. Je voulais diminuer le temps que je passais devant internet avant de dormir. Ralentir ma consommation et essayer de retrouver un sommeil réparateur. En janvier, je me suis donc donnée comme objectif de lire un livre par mois et je tiens ce challenge depuis.

Mes envies lecture du moment

Mes envies lecture

BEHIND HER EYES | Sarah Pinborough :

Louise est une jeune maman débordée. Divorcée, elle est coincée dans un quotidien minuté. Pourtant un soir, elle embrasse un inconnu dans un bar… Sans savoir que cet inconnu est son nouveau patron et que il est marié. David est un psychiatre renommé, dévoué à sa femme. Il regrette ce baiser mais tombe, sans le vouloir, amoureux de son assistante. Adèle, sa femme semble parfaite. Elle devient rapidement amie avec Louise. Fascinée par ce couple aux apparences parfaites, Louise se retrouve piégée au cœur de leur mariage et commence à entrevoir des failles. David est-il vraiment comme il le montre ? Adèle, aussi vulnérable que elle le laisse croire ? Et quel est le secret inavouable qui semble les lier pour toujours ?

BLOOD ORANGE | Harriet T :

Alison Wood est une avocate brillante. Elle a une petite famille adorable, un travail qui la comble… Mais il ne faut pas faire confiance aux apparences qui sont souvent trompeuses : Alison boit trop et abandonne sa famille. Elle entretient une liaison toxique avec son partenaire de travail Patrick – qui se fait une joie de la manipuler et la rabaisser devant tout le monde. Patrick la met sur une affaire de meurtre : celui de Mr Smith poignardé par sa femme, Madeleine. De rencontres en rencontres, Alison comprend que leurs histoires sont similaires sur certains points. Sauver cette femme, pourrait être une façon de se sauver elle-même. Mais une personne sait tout les secrets de la jeune femme. Ses vices, ses tromperies. Une personne qui veut la faire payer pour tout cela et qui ne compte pas abandonner son objectif avant de tout perdre.

LE ROI DES FAUVES | Aurélie Wellenstein :

Accusés de tentative de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont condamnés et enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours à vivre. Sept jours pendant lesquels le parasite qui est en eux va grandir, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstre. Au terme du compte à rebours, ils seront devenus des berserkirs, des hommes-bêtes enragés destinés à tuer ou être tués sur les champs de bataille. À moins que le légendaire roi des fauves puisse enrayer leur terrible métamorphose ? Mais existe-t-il vraiment ailleurs que dans leur tête ? Commence alors une course contre le temps, où les amis de hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres. Et contre eux-mêmes.

PHOBOS | Victor Dixen :

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés du même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, devant des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, émission de speed-dating destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est une des six élues. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

QUELQUES JOURS DE NOS VIES | Clare Swatman :

Ces derniers temps Zoe est rongée par une colère permanente, inexpliquée. Peut-être le stress, sans doute la raison pour laquelle ce matin-là pourtant comme les autres, elle se dispute avec Ed qui part sans un baiser ni un au revoir. Ed sa moitié depuis quinze ans, meurt – fauché par un bus en partant travailler. Zoe est effondrée, rongée par la culpabilité et le chagrin de cet adieu manqué. Elle sombre dans la dépression. Un matin elle se réveille dans sa chambre de jeune femme vingt ans plus tôt exactement le jour où elle allait rencontrer Ed pour la première fois. Un retour dans son propre passé, aux grandes dates de leur histoire, comme une seconde chance de le vivre… En mieux ?

NIL | Lynne Matson :

Charley se réveille sur une terre somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad le leader du clan des humains présents sur Nil. Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur Nil… Une seule porte par jour, une seule personne à pouvoir emprunter cette porte. Et la triste réalité, un an pour quitter Nil sinon la mort nous embarque. Le compte à rebours a déjà commencé…

SUCCION | Yrsa Sigurdóttir :

Assise sur les marches glaciales devant sa nouvelle école, Vaka regrette de ne pas avoir mis un manteau plus chaud. Son père a oublié de venir la chercher, sa mère a oublié de lui donner des sous cette semaine et son école est déjà fermée. On ne peut décidément pas se fier aux adultes. Résignée à attendre, elle voit une petite approcher. Vaka sait qui elle est : elle est dans sa classe, il lui manque deux doigts. Elle habite juste derrière leur école, alors Vaka lui demande si elle peut venir chez elle passer un coup de téléphone pour appeler son père. Plus personne ne reverra jamais Vaka. Douze ans après le drame, une capsule témoin est déterrée. Elle contient entre autres un message anonyme qui liste les initiales de personnes destinées à être tuées. Peu de temps après, deux mains coupées sont retrouvées dans un jacuzzi en centre-ville.

Mes envies lecture du moment blog

LAIT ET MIEL | Rupi Kaur :

Les larmes, la sueur, le cœur, la blessure et les mains de Rupi Kaur dans un seul livre.

LE SOLEIL ET SES FLEURS | Rupi Kaur :

« que les gens eux aussi
doivent se faner
tomber
pourrir
se redresser
pour fleurir »

Ma wishlist livresque

Et vous ? Quelles sont vos envies lecture du moment ?

logo