Toc du couple RODC | peur de ne plus aimer son partenaire.

Cet article est dur pour moi car il est des plus personnels sur mon blog mais je me devais de vous partager ce passage de ma vie, car il me semble important de vous parler de ce sujet bien trop tabou en France.

Je suis atteinte de toc du couple.

Je me demande sans cesse si je suis toujours amoureuse de mon partenaire. Je doute constamment de mes sentiments. Je fais des angoisses monstres et des crises de pleurs. Je lis de nombreux sites sur le sujet en recherchant des solutions et en recherchant des personnes dans un cas similaire. Je ne trouve que peu de confessions — mais assez pour apaiser ma peine quelques heures. Je passe des heures sur des articles qui parle de « 9 signes qui prouvent que votre couple est proche de la rupture » en tentant de me rassurer. Je compare constamment mon couple. Je ressasse sans cesses. Je collectionne les jours de douleurs. Ma vie est un enfer depuis quelques mois et mon mental au bord du gouffre. Je ne baisse pas les bras car je sais que la vraie MOI aime son partenaire. Mais ça reste quelque chose de fatiguant que de se battre contre quelque chose que on ne comprend pas. Mon amoureux est un homme, un vrai et il est formidable. Je ne voudrais en aucun cas le perdre, perdre mon partenaire de vie, mon compagnon de route, ça me briserait le cœur, encore moins le quitter, pourtant quand je suis au plus mal cette voix malsaine qui est en moi me dit de le faire. Parfois je ne ressens plus aucuns sentiments mais sans que ça me fasse angoisser et le fait de ne pas angoisser me fait douter et angoisser. Vous devez me penser folle mais ce mal me ronge.

Ce sentiment obsessionnel est pervers et destructeur. Mais nous ne sommes pas seuls dans ce cas. Nous avons le choix de nous faire aider. Nous avons le pouvoir de briser le tabou autour du toc du couple. Nous devons en parler. Car peu de personnes en parle. Peu de billets traitent de ce mal — et malheureusement ça nous fait vite nous sentir seul et les doutes grandissent jusque un point de non retour.

Personnellement je viens de demander une consultation avec une psychologue. Certains syndromes devraient nous faire consulter. Ceux dont je parle, qui sont mes syndromes propres : se poser des questions sur notre amour plusieurs fois par jours, des crises de pleurs, des syndromes anxieux comme une boule dans la gorge par exemple, se documenter constamment sur le sujet et effectuer des tests sexo et amour, comparer son couple. Mais aussi des comportements significatifs comme : se focaliser sur les erreurs de son partenaire et les ressasser, ne plus pouvoir se projeter, une libido en baisse, etc…

Je sais que cet article est un peu brouillon mais je le fais uniquement dans le but de rassurer certaines personnes qui sont dans un cas similaire et qui se pose beaucoup de questions sur ce mal qui les touche. Voici un site sur le sujet qui vous sera probablement utile : ROCD site complet sur le toc du couple. Je vous propose aussi de visionner un contenu sur le sujet qui explique parfaitement ce que une personne dans ce cas peut ressentir : Toc du couple RODC – peur de ne plus aimer son partenaire. Je vous conseille vivement de parler de tout cela avec votre compagnon car communiquer et se soutenir est important dans un couple. Je crois aussi que il est obligatoire de se faire aider pour vaincre ces obsessions. Vous pouvez me contacter via mon adresse mail pour discuter de tout cela si vous souhaitez en parler, je reste disponible. Et surtout : vous aimez votre partenaire. Et vous aimez votre partenaire probablement si fort que vous avez peur que tout cela se brise. Se stoppe. Ce qui explique chez certaines personnes la croissance de ce toc du couple.

En vous souhaitant le meilleur,

Publicités

59 réflexions au sujet de « Toc du couple RODC | peur de ne plus aimer son partenaire. »

  1. Hello Maeva, je ne connaissais pas du tout ce type de TOC, et je pense comme tu le dis si justement que peu de gens le connaissent. C’est un très bon article qui m’a beaucoup émue. Tu as la chance d’être avec un homme qui comprend ta situation et je pense que c’est vraiment très beau et positif pour toi. Ne baisse pas les bras, je suis persuadée que tu t’en sortiras même si tu n’y crois pas toujours !
    Courage ma belle ❤️

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou ma belle,
      Merci pour ton adorable commentaire ❤️ Merci énormément le chemin est long mais pas impossible et, dans mes moments de lucidités, je sais que je l’aime plus que tout au monde et que je veux faire ma vie avec lui ! Ce sont juste des angoisses avec lesquelles je dois me battre 😉
      Belle journée ❤️

      Aimé par 1 personne

  2. Le yoga apprend à être dans le ressenti. Si on pose enfin internet et les sites multiples et avariés qui vous poussent à croire qu’il suffit de 9 points pour savoir si on aime ou pas une personne, alors on se recentre sur soi, en pensant à l’autre. 1 minute est largement suffisante pour savoir ce que l’on ressent pour lui. Le partager avec lui, ensuite, enlève toute ambigüité. Et laisse la place au bonheur.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne pratique pas le yoga car je ne me sens tout simplement pas de le pratiquer. Malheureusement facile à dire mais difficile à faire. Je sais ce que je ressens pour lui mais mes doutes sont obsessionnels et réguliers, ce ne sont pas seulement des doutes qui partent et reviennent. Je pense que une thérapie est obligatoire dans ce cas présent. Merci beaucoup pour ce commentaire ☺️

      J'aime

      1. Ces doutes, connotent une absence de confiance en toi, due à une incapacité à lâcher prise, et un manque d’amour pour toi. Thérapie ou soins holistiques, dont le yoga pourrait un jour faire partie, et je pense en particulier à 1 posture préparatoire à setu bandha sarvangasana, qui pourrait te rendre ta confiance et du même coup ta sérénité.

        Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, comme tu dis, tu n’es pas le seule. Et c’est un sujet tabou. Consulter un psychologue, c’est bien, mais il faudrait consulter un thérapeute du couple et surtout parler entre vous. On dit en général qu’il y a certain cap à passer au niveau des années. Soit forte et reste positif et le reste suivra, tant qu’il y a de l’amour, il y a toujours possibilité de se sortir de ce moment pas agréable. Merci pour ton partage. 🌹

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Merci pour ce commentaire ! Le travail est à faire sur moi-même, pas sur mon couple ni mon partenaire. Je ne l’ai pas précisé mais, tout va bien entre nous et il n’y est pour rien vis à vis de ces doutes. Ce sont justes des névroses obsessionnelles qui doivent être traitées avec traitement médicamenteux ou non ☺️

      J'aime

  4. Bonjour Maeva !
    Bravo pour ce partage 😀
    Je trouve très courageux d’oser se dévoiler afin de chercher des réponses et des solutions à ce problème ! Je suis convaincu que tu es sur la bonne voie pour trouver enfin l’apaisement et la sérénité dans ta vie de couple ! Le chemin est peut-être long parfois mais courage, ça en vaut vraiment la peine !

    Aimé par 1 personne

  5. Coucou Maeva,
    Je ne connaissais pas ce toc avant que tu n’en parles mais faire confiance à quelqu’un est très difficile. J’espère que tes crises s’atténueront avec l’aide de ta psychologue. Ce doit être très difficile à vivre…
    Je te souhaite pleins de bonnes choses avec ton partenaire qui me semble si compréhensif.
    Bises et belle journée !

    Aimé par 1 personne

    1. En effet ce n’est pas facile au quotidien que de vivre avec ça ! Parfois ça me rends folle, tant je me sens mal avec cette voix négative dans ma tête. Mais j’aime profondément mon compagnon et je le sais, je ferais tout pour sauver mon couple de ce mal qui est en moi car lui n’a rien avoir avec ça et tout se passe bien dans notre couple. Je pense que ce mal vient de quelque chose de plus profond en moi !
      Heureusement mon amoureux est toujours là pour moi et fais tout pour que je sois heureuse. Il est vraiment compréhensif ! Je remercie Dieu pour l’avoir mis sur mon chemin ❤️
      Gros bisous ma belle, bonne journée à toi en te souhaitant le meilleur.

      Aimé par 1 personne

        1. Promis, je vous en reparlerais si je vois une quelconque amélioration ! Une chose est sûre, je dois me soigner. Je fais ça pour mon chéri je l’aime plus que tout au monde et il ne mérite pas que je sois comme ça car, malgré tout, il en souffre également 😞 Merci à toi pour ta gentillesse 😘

          Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Anna ! Merci beaucoup pour ce commentaire. En effet un suivi thérapeutique me semble obligatoire, surtout quand le partenaire n’est pas en cause et que tout va bien dans le couple. Je pense que ça peut être des choses plus profondément enfouies et que il est important de creuser ☺️

      Aimé par 1 personne

  6. Super intéressant ! En effet, je me retrouves un peu dans ton article, mais pas à ce point. Je dirais plus que j’aime tellement mon partenaire que parfois j’ai des phases où j’ai besoin de beaucoup d’attention afin d’être rassurée sur le fait qu’on m’aime autant que moi j’aime 😅 C’est bizarre, mais j’arrive en tout cas à gérer de mieux en mieux ces « élans » d’amour. Je te souhaite de trouver un équilibre 😊 Bisous 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Je vivais la même chose que toi auparavant avec le besoin de rester le centre de son attention ! Je comprends totalement de quoi tu parles ☺️ Mais le toc du couple ce n’est pas ça fort heureusement. Je pense que ce que tu exprimes est dû à un manque de confiance en toi ou une blessure que un ancien amour a pu te faire avant ton amoureux actuel ☺️ Personnellement je sais que ça venait de ces deux points car on a brisé mon cœur, au sens propre du terme et encore maintenant je ressens tout ce vide et cette peine en moi (malgré que ça aille mieux depuis cinq ans grâce à mon amoureux) 😉 Le toc du coup consiste en vraiment ressasser, ressasser, ressasser… Ça en devient épuisant ! Merci pour tout tes encouragements ❤️

      Aimé par 1 personne

  7. Article courageux de ta part Maeva car effectivement c’est assez tabou. Tu as bien fait de faire appel à une psychologue. Quand tu te sentiras en paix avec toi-même, quand le traitement fera son effet je pense que tu verras ton amoureux sous un autre angle. on comprend que tu l’aimes beaucoup mais surtout ne culpabilise pas car effectivement quand on est mal il y a des tas de symptômes. Une amie psychologue parle de nos « bizarreries » ! C’est un cheminement à mener. Je te souhaite le meilleur et surtout ne te reproche rien. 😊☀️

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup de autant me comprendre. Ça me fait plaisir car je dois avouer que j’avais peur du jugement des gens. Je sais que je l’aime plus que tout au monde dans mes bonnes phases, le problème ne vient pas du tout de notre couple car tout va bien entre nous, je pense que ça doit être quelque chose de plus profond chez moi 😞
      Le meilleur,
      Belle soirée et week-end ☺️

      Aimé par 1 personne

    1. Malheureusement les tocs se manifestent de manière répétitive et plusieurs fois par jours. Douter est normal mais en faire une obsession (en revanche) demande une prise en charge médicale. Chiant et épuisant 😞

      J'aime

  8. Je ne connaissais pas du tout ce TOC ! Je me retrouve un peu parfois dans ce que tu ressens mais en moins intense. Tu as bien fait de choisir de te faire accompagné c’est la meilleure des solutions 💕 Bon courage ma belle.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Lily ! « Heureuse » de te faire connaître ce toc (même si il est dur à vivre quotidiennement…) ☺️ Je garde ton lien sous le coude, je le regarderais demain car je suis sûre que ça peut être vraiment intéressant à regarder ! Merci beaucoup ma belle. Bonne soirée, merci encore ❤️

      Aimé par 2 personnes

      1. Tu me diras.. et apres 10 ans de vie commune avec mon mari, un enfant et l’autre en construction… parfois on est coloc’, parfois des amants fous, la plupart du temps des amis très complices, parfois on a des opinions differentes, parfois on doit prendre en compte que nos valeurs ne sont pas les mêmes… et qu’en plus chacun évolue… on rigole, on pleure, on stresse, on se balade, on se détend, on s’octroie du temps l’un sans l’autre… pour moi c’est surtout ça l’amour. Construire a deux, être les meilleurs amis, se plaire, se rendre heureux. Parfois pas le tout à la fois 😉 Courage Maeva, et consulter pour surmonter ton épreuve, c’est vraiment une super démarche.

        Aimé par 2 personnes

        1. Merci pour ce témoignage encourageant et très positif ! Cela fait du bien de lire ce type de commentaire. 5 ans pour nous, 5 ans avec un amour inégalable, des projets pleins la tête, des épreuves à surmonter, mais surtout un couple qui roule toujours malgré les hauts et les bas. Je me sens vraiment bien avec mon amoureux et je sais que nous sommes fait pour vivre ensemble. Je ne dis pas que l’harmonie est présente à chacune de nos discussions mais tout se passe bien entre nous et la discussion prime. Je lui fais entièrement confiance.
          Merci beaucoup en tout cas de libérer la parole ❤️
          Je sais que le problème ne vient pas de notre couple mais bel et bien de moi : peut-être une séquelle de ma dépression ? Un problème externe, vieux ? Je recherche des réponses à mes questions et un côté rassurant et je suis sûre que je le trouverais à travers ma psychologue. Vendredi est le jour clé.
          Belle soirée, le meilleur à toi et ta petite famille. Beaucoup de love ☺️

          Aimé par 2 personnes

          1. J’espère qu’elle t’aidera à trouver en toi la réponse, petit à petit au fur et à mesure des séances. Merci pour tes voeux, je souhaite de même pour toi et ton homme ! Très belle soirée 😘

            Aimé par 2 personnes

  9. Coucou Maéva,
    Je comprends que tu aies besoin d’en parler, je ne savais même pas que ce Toc existait !
    Je ne suis pas psychologue mais je pense que tu manques énormément de confiance en toi !

    Peut être que tu as toutes ces idées négatives car il me semble que tu as arrêté de travailler suite à un mal être que tu ressentais à ton travail ? La thérapie ne peut que te faire du bien , en espérant que tu te sentes mieux !
    Bisous et bonne soirée !

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou ma belle Val !
      En effet je n’ai absolument pas confiance en moi et j’ai tellement étais blessée par tout un tas de choses douloureuses ces derniers mois que j’ai beaucoup de mal à voir du positif dans chaque chose.
      Comme tu le mentionnes bien j’ai été (et je suis probablement encore) en dépression sévère lié au travail ☺️ A tout cela je peux rajouter le décès de ma mamie, la perte de mes revenus et de mon travail ! Je suis perdue, sincèrement. Je ne sais pas quoi faire de ma vie professionnelle et dans quelle direction aller. Je me pose pas mal de questions. Et toutes les réponses que je trouve sont plutôt négatives en creusant dans un métier de réorientation 😉 Pas le niveau favorable, pas de débouché… Bref ma vie actuelle est un mess et je me trouve nulle. J’aime mon copain par dessus tout malgré ce mal-être et je sais au fond de moi que je veux vraiment faire ma vie avec lui et que je ne me trompe pas, ne fais pas fausse route, malgré toutes les erreurs que j’ai pu faire dans le passé.
      Bisous ma belle, bonne soirée également ❤️

      Aimé par 2 personnes

  10. Super article, bravo pour ton courage car parler des choses qui nous angoissent est très complexe. Je ne suis pas du tout atteinte de ce toc mais je connais des amis qui en souffre, je pourrais donc leur parler différemment en connaissant mieux leur façon de voir les choses. Par contre tu as raison de consulter, tout mal de l’esprit mérite d’être apaisé surtout si tu sais que finalement tu l’aimes ton homme 🙂 Par contre je serais curieuse de savoir depuis combien de temps vous êtes ensemble et comment il réagi à tes angoisses. Mais bien entendu ça ne me regarde pas ^^ En tout cas je te souhaite tout le meilleur 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou Sophie, merci pour ta gentillesse qui se ressent à travers ce commentaire. Cela me fait plaisir de lire que tu pourras mieux comprendre ton entourage qui est atteint de ça aussi ☺️ Il est obligatoire de consulter dans ce genre de cas. Ma psychologue a compris d’où vient le problème, de mon enfance, sans rentrer dans les détails et connaître le pourquoi du problème est bénéfique car ça nous permet de savoir sur quoi travailler. Pour répondre à ta question cela fait cinq ans depuis le 9 que nous sommes ensembles ☺️
      Belle journée à toi ❤️

      Aimé par 1 personne

  11. C’est très courageux d’en parler. Je n’ai pas ce toc mais j’ai divers problèmes qui me provoquent de grosses angoisses et des crises incontrôlables. Aussi je vous souhaite bon courage et surtout, un peu de paix. Je sais que garder la tête haute, ce n’est pas toujours facile, mais accrochez-vous. *mode pompom boy activé*

    Aimé par 1 personne

  12. Je viens de lire ton article, ça m’a fait mal au coeur de voir ta détresse sur ce point… C’est une bonne idée de consulter un psychologue, je l’ai fait pour d’autres raisons que mon couple mais ça a été une des meilleures décisions que j’ai prise ! Tu as le pouvoir de changer les choses, d’aller mieux et tu iras mieux 🙂 En tout cas il faut beaucoup de courage pour publier un article aussi personnelle, merci pour ça !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma belle, merci énormément pour ton gentil commentaire ☺️ Tu es adorable. J’espère que tes problèmes personnels vont mieux. Je me sens mieux aujourd’hui mais j’ai énormément de phases où ça ne va pas. J’ai du chemin à faire encore ! Belle soirée à toi ❤️

      Aimé par 1 personne

      1. L’essentiel est de voir les évolutions positives et essayer de se focaliser surtout sur celles là plutôt que les petites descentes ! Pareil de mon côté, y a encore du travail à faire mais ça va tellemeeeent mieux ! Je te le souhaite aussi ❤️

        Aimé par 1 personne

  13. Bonjour, je ne connaissais pas le toc du couple. Cela me fait penser à la dépression. S’il y a de la lassitude, il faut lire des articles avec des conseils comme comment redonner du piquant à sa relation peut-être… Mais à lire votre article je pense que c’est un mal plus profond.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Célia ! En effet ce mal est plus profond ☺️ Ce sont des névroses obsessionnelles dû à mon enfance et des insécurités infantiles.
      Merci à vous en tout cas pour votre bienveillance et votre commentaire. Belle journée 🙏🏻

      J'aime

  14. Bonjour Maeva,

    bon, tout cela n’est pas facile à vivre…

    Cela m’amène une réflexion : tes doutes, ne seraient-ils pas en fait des doutes envers ton compagnon ? Je veux dire par là, n’aurais-tu pas en réalité peur que ton compagnon ne t’aime plus, et que pour te protéger, tu (ton cerveau émotionnel) préfères que cette éventualité vienne de toi…

    Réfléchis bien à ça…

    Sion, une piste pour améliorer les choses : Le mariage… 🙂 Un engagement, un vrai, dans la durée, ensemble pour les bons et les mauvais moment…

    Bien à toi,

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Pierre,
      Et bien je fais des névroses obsessionnelles. Cela viendrait de mon enfance apparemment et n’aurait aucun rapport avec mon compagnon !
      On compte se marier en effet mais pas tout de suite, ça viendra 🙏🏻
      Merci beaucoup Pierre pour vos conseils qui me sont toujours précieux. En vous souhaitant une excellente journée ! ☺️

      J'aime

      1. Ok….

        Juste une petite remarque, la psychanalyse type freudienne, verbale, est très orientée vers un ancrage à l’enfance des problématiques, et ancrage sexuel. Les psy ont donc une tendance, pour ne pas dire un tropisme, à rapporter tout à ces 2 axes : enfance et sexe. Ce qui, nous le savons aujourd’hui, est une erreur dans 90% des cas….

        Les TOC est autres troubles, se soignent maintenant avec des thérapies brèves type TCC (Thérapie Comportementale Cognitive). L’INSERM a mené en 2005 une méta-analyse portant sur plus de 2 000 rapports de soins psychiatriques, et a conclu au faible, pour ne pas dire nuls, résultats de la psychanalyse analytique, et à de très bons résultats (de 60% à 80%) des TCC.

        Je te conseille de lire notamment les écrits du Dr Christophe André, psychiatre, sur le sujet.

        Voilà, après tu fais comme tu le sens, mais tu devrais au moins essayer une thérapie brève pour t’aider, et surtout, prends garde à ne pas te laisser enfermer dans une psychanalyse analytique sur 10 ans….

        Aimé par 1 personne

        1. Merci beaucoup Pierre, en effet je me suis renseignée sur la TCC ! Pour le moment cela fait 1 mois sans tocs, le début de la victoire, peut être. Je suis chez une psychologue très gentille et bienveillante. Quand je me sentirais mieux je n’irais plus la voir, ça fait cher la séance 😉 Si cela revient je ferais une TCC car je sais à quel point ça peut être bénéfique. Merci encore Pierre pour tous tes conseils 🙏🏻

          J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s